Menu
RSS
A+ A A-

Iran: contrat avec une société russe pour développer deux champs pétroliers

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran et la société russe Zarubezhneft ont signé mercredi à Téhéran un contrat de 742 millions de dollars pour augmenter la production de deux champs pétroliers dans l'ouest du pays.
Zarubezhneft, associée à une société privée iranienne Dana Energie, va développer les champs d'Aban et Paydar situés dans la province d'Ilam, près de la frontière irakienne, pour augmenter leur production de 36.000 barils de pétrole par jour actuellement à 48.000 barils par jour.

La société russe va apporter 80% des investissements et Dana Energie les 20% restants.

"L'augmentation de la production de ces deux champs va apporter à l'Iran quelque 4 milliards de dollars" (3,23 mds d'euros) dans les dix prochaines années, a estimé le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namadar Zanganeh, qui s'exprimait lors d'une cérémonie organisée pour la signature de l'accord.

"C'est le premier contrat avec une société russe. Sur le plan politique, les relations avec la Russie sont au plus haut niveau, mais dans le domaine économique, elles n'ont pas encore atteint" le même niveau, a déclaré de son côté le chef de la Compagnie nationale iranienne de pétrole (NIOC) Ali Kardor Ali Kardor.

L'Iran et la Russie, tous deux alliés de poids du président syrien Bachar al-Assad, ont renforcé leurs relations ces dernières années.

M. Kardor a ajouté que la Russie, grand pays producteur de pétrole, avait une "grande expérience" dans le domaine de l'exploration et de la production des champs pétroliers.

Cet accord intervient alors que le président américain Donald Trump menace de retirer en mai son pays de l'accord international sur le nucléaire iranien, conclu en 2015, et de réimposer des sanctions contre l'Iran. Ce qui compliquera encore davantage la tâche des sociétés étrangères qui veulent travailler avec l'Iran.

L'accord conclu mercredi est le second signé avec une compagnie étrangère dans le secteur énergétique depuis l'accord nucléaire de 2015.

En juillet 2017, le groupe français Total, à la tête d'un consortium international avec le chinois CNPCI, avait signé un accord gazier de 4,8 milliards de dollars avec Téhéran, malgré les pressions de Washington.

Il était ainsi devenu la première grande compagnie occidentale du secteur pétrolier et gazier à revenir dans ce pays depuis la levée des sanctions internationales en janvier 2016.


(c) AFP

Le pétrole en Iran


mardi 18 septembre 2018

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

samedi 15 septembre 2018

L'Iran estime qu'il ne reste plus beaucoup de crédibilité à …

Téhéran: Il ne reste plus beaucoup de crédibilité au cartel pétrolier de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), certains de ses...

jeudi 13 septembre 2018

Pétrole: les solutions de l'Iran face aux sanctions américai…

Téhéran: L'Iran risque de voir ses exportations de pétrole chuter avec le retour de sanctions américaines contre son secteur énergétique en novembre...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 17:49

USA: les stocks de pétrole brut baissent un peu moins que pr…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé un peu moins que prévu la semaine dernière, selon les chiffres...

mercredi 19 septembre 2018 à 17:35

Corruption en Algérie: ENI et son ex-patron Paolo Scaroni ac…

Milan: L'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, a été acquitté mercredi de l'accusation de corruption internationale en Algérie, de même que le groupe pétrolier...

mercredi 19 septembre 2018 à 16:06

Le pétrole hésite en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte hausse et en attendant...

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 16:13

Le pétrole en hausse, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite