Menu
A+ A A-

Chiffres du jour sur le pétrole en Février 2019

Mardi 19 février 2019

 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

Vendredi 15 février 2019

 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

Jeudi 14 février 2019

 Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail de carburants en Arabie saoudite, après avoir signé un accord avec le géant pétrolier Saudi Aramco, qui prévoit l’investissement d’un milliard de dollars sur 6 ans dans les stations services et services pétroliers au sein du royaume.

Mercredi 13 février 2019

 Les stocks de brut ont augmenté de 3,63 millions de barils à 450,84 millions. Les économistes attendaient en moyenne une hausse de 2,67 millions de barils.

Mardi 12 février 2019

 L'Arabie saoudite envisage de réduire encore sa production de pétrole brut, à 9,8 millions de bpj en mars, a déclaré le ministre de l'Énergie, Khalid al-Falih, dans une interview accordée au Financial Times. Elle était à plus de 11 millions de barils par jour, en novembre 2018.

Lundi 11 février 2019

 Selon une enquête réalisée par le Wall Street Journal sur le mois de janvier, le prix du baril de Brent est attendu à 67 dollars en moyenne contre 69 dollars lors du précédent sondage en décembre 2018.

Jeudi 7 février 2019

 Aux Etats-Unis, les stocks de de pétrole brut ont finalement moins augmenté que prévu: +1,3 million de barils contre +2,2 millions anticipés. Aucun changement pour la production de pétrole américaine, inchangée au niveau record de 11,9 millions de barils/jour depuis près d'un mois.

Mercredi 6 février 2019

A midi en Europe, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord se resserrait de 0,6% à 61,6 dollars, le WTI l'imitant à 53,4 dollars.

Mardi 5 février 2019

Le résultat net de la compagnie pétrolière BP a atteint 9,4 milliards de dollars en 2018, contre 3,4 milliards en 2017.

Lundi 4 février 2019

La production de pétrole brut de l’OPEP en janvier s’est établie à 30,98 millions de bpj (baril par jour), soit 890 000 bpj de moins qu’en décembre 2018.



Commenter Chiffres du jour sur le pétrole en Février 2019


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite