Menu
A+ A A-

Chiffres du jour sur le pétrole en Février 2019

Mardi 30 juillet 2019

 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

Jeudi 25 juillet 2019

 Le détroit d'Ormuz, théâtre de tension depuis plusieurs mois, voit transiter l'équivalent de 21% de la consommation mondiale de produits pétroliers, selon l'Agence américaine d'informations sur l'Énergie.

Mercredi 10 juillet 2019

 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

Vendredi 21 juin 2019

 Les cours du pétrole montaient encore vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au dernier moment des frappes contre l'Iran. Vers 14h00 GMT le baril de Brent était en hausse de un dollar tandis que le WTI gagnait 27 cents.

Mercredi 5 juin 2019

 Le baril de WTI pour livraison en juillet, référence américaine, a perdu 1,80 dollar, à 51,68 dollars, à son plus bas depuis la mi-janvier.
Le baril a perdu plus de 20% sur les six dernières semaines.

Mardi 2 avril 2019

 Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 69,15 dollars à Londres, en hausse de 14 cents par rapport à la clôture de lundi.A New York, le baril de WTI pour le contrat de mai gagnait 72 cents à 62,31 dollars, un plus haut depuis la mi-novembre, une heure après son ouverture.
Avant d'effacer une partie de ses gains, le Brent avait également grimpé à un plus haut depuis quatre mois et demi, à 69,50 dollars vers 01H10 GMT.

Lundi 1 avril 2019

 Le groupe pétrolier saoudien, Saudi Aramco, a généré l'an passé un bénéfice net de 111,1 milliards de dollars, le plus élevé au monde. A titre indicatif, en 2018 Shell a réalisé 23,4 milliards alors qu'Exxon Mobil a engrengé 21 milliards quand le français Total a dégagé un bénéfice net de 13,6 milliards de dollars. Aramco est donc le plus important producteur au monde avec 13,2 millions de barils de pétrole par jour. La société pétrolière affiche des réserves de 257 milliards de barils de brut, équivalant à 52 ans de production..

Mercredi 27 mars 2019

 En janvier, les exportations de produits énergétiques ont augmenté de 14% au Canada.
Cette hausse s'explique en partie par l'augmentation des prix, qui a entrainé une hausse des exportations de pétrole brut de 36,5%.

Lundi 25 mars 2019

 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 66,84 dollars à Londres, en baisse de 19 cents par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance cédait 44 cents à 58,60 dollars une heure après son ouverture.

Jeudi 21 mars 2019

 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

Lundi 18 mars 2019

 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

Jeudi 14 mars 2019

 Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont baissé d'environ 3,9 millions de barils, selon des données publiées mercredi par l'EIA, pour s'établir à 449,1 millions de barils alors que les analystes s'accordaient sur une augmentation d'environ 2,7 millions de barils.

Vendredi 8 mars 2019

 Les importations américaines de pétrole brut en provenance du Venezuela ont chuté à seulement 83 000 barils / jour au cours de la semaine précédant le 1er mars, contre 208 000 b/j la semaine précédente, d’après les données préliminaires de l’EIA sur les importations de pétrole brut.

Mercredi 6 mars 2019

 Le géant pétrolier américain ExxonMobil s'attend à une croissance de ses bénéfices annuels de plus de 140% de 2017 à 2025, sur la base d'un prix du baril de pétrole de 60 dollars et des marges de 2017.

Samedi 2 mars 2019

 Le Nigeria attirera 48,04 milliards de dollars, soit 24,8% du total des investissements dans le pétrole et le gaz estimés à 194 milliards de dollars en Afrique dans les 7 prochaines années, a annoncé la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

Mardi 19 février 2019

 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

Vendredi 15 février 2019

 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

Jeudi 14 février 2019

 Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail de carburants en Arabie saoudite, après avoir signé un accord avec le géant pétrolier Saudi Aramco, qui prévoit l’investissement d’un milliard de dollars sur 6 ans dans les stations services et services pétroliers au sein du royaume.

Mercredi 13 février 2019

 Les stocks de brut ont augmenté de 3,63 millions de barils à 450,84 millions. Les économistes attendaient en moyenne une hausse de 2,67 millions de barils.

Mardi 12 février 2019

 L'Arabie saoudite envisage de réduire encore sa production de pétrole brut, à 9,8 millions de bpj en mars, a déclaré le ministre de l'Énergie, Khalid al-Falih, dans une interview accordée au Financial Times. Elle était à plus de 11 millions de barils par jour, en novembre 2018.

Lundi 11 février 2019

 Selon une enquête réalisée par le Wall Street Journal sur le mois de janvier, le prix du baril de Brent est attendu à 67 dollars en moyenne contre 69 dollars lors du précédent sondage en décembre 2018.

Jeudi 7 février 2019

 Aux Etats-Unis, les stocks de de pétrole brut ont finalement moins augmenté que prévu: +1,3 million de barils contre +2,2 millions anticipés. Aucun changement pour la production de pétrole américaine, inchangée au niveau record de 11,9 millions de barils/jour depuis près d'un mois.

Mercredi 6 février 2019

A midi en Europe, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord se resserrait de 0,6% à 61,6 dollars, le WTI l'imitant à 53,4 dollars.

Mardi 5 février 2019

Le résultat net de la compagnie pétrolière BP a atteint 9,4 milliards de dollars en 2018, contre 3,4 milliards en 2017.

Lundi 4 février 2019

La production de pétrole brut de l’OPEP en janvier s’est établie à 30,98 millions de bpj (baril par jour), soit 890 000 bpj de moins qu’en décembre 2018.



Commenter Chiffres du jour sur le pétrole en Février 2019


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 août 2019 à 15:40

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    vendredi 16 août 2019 à 11:10

    Le pétrole monte dans un climat d'incertitude

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, alors qu'un climat d'incertitude a vu les cours faire le yo-yo...

    jeudi 15 août 2019 à 21:04

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, toujours plombés par les inquiétudes sur l'économie mondiale et la hausse des...

    jeudi 15 août 2019 à 13:36

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours sous l'effet des craintes sur l'économie mondiale, renforcées par les...

    mercredi 14 août 2019 à 22:04

    Le pétrole dégringole, miné par les stocks américains et les…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé mercredi, lestés par la hausse des stocks de brut aux États-Unis et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite