Logo

Chiffres du pétrole journaliers

Jeudi 2 juiillet 2020

 17 style="padding-right:4px">Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

Lundi 22 juin 2020

 17 style="padding-right:4px">La semaine dernière, BP a également abaissé ses prévisions de cours moyen du BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. à 55 dollars le baril sur la période 2021-2050.

Mercredi 17 juin 2020

 17 style="padding-right:4px">Les réserves américaines de pétrole brut se sont établies à 539,3 million de barils (MB), leur plus haut niveau jamais atteint, en hausse de 1,2 MB.

Jeudi 4 juin 2020

 17 style="padding-right:4px">Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

Mardi 26 mai 2020

 17 style="padding-right:4px">Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

Mercredi 13 mai 2020

 17 style="padding-right:4px">Pour l'année en cours, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole prévoit désormais une contraction de la demande mondiale de 9,07 millions de barils par jour (bpj) en 2020, soit 9,1% environ, contre une baisse de 6,85 millions dans son précédent rapport mensuel.

Mardi 12 mai 2020

 17 style="padding-right:4px">La compagnie pétrolière Aramco, mastodonte Saoudien, a enregistré une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre 2020.

Jeudi 30 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Les stocks de pétrole brut américains ont augmenté d'environ 9 millions de barils la semaine passée, s'établissant à 527,6 millions.

Mercredi 22 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Les stocks de pétrole brut américains ont augmenté de 15 millions de barils la semaine passée, s'établissant à 518,6 millions, atteignant leur plus haut niveau depuis mai 2017.

Lundi 20 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Le baril de 159 litres de pétrole brut coté à New York, qui s'échangeait encore à 60 dollars en début d'année et à 18,27 dollars vendredi soir, a finalement terminé à - 37,63 dollars. Il n'était jamais tombé en dessous de 10 dollars depuis la création de ce contrat en 1983.

Lundi 20 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Le prix du pétrole américain poursuivait sa chute libre perdant plus de 30% sous 13 dollars le baril, son plus bas depuis plus de deux décennies, face à une chute vertigineuse de la demande et des réserves américaines près de la saturation. Le baril de WTI pour livraison en mai, dont c'est le dernier jour de cotation, dégringolait de 2.30% à 12.41 dollars vers 11H25 GMT, soit son plus bas niveau depuis 1999. A titre de comparaison, il valait environ 114 dollars en 2011.

Mercredi 15 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Plombée par la paralysie économique due au Covid-19, la demande mondiale de pétrole subira cette année un effondrement "historique" de 9,3 millions de barils par jour (mbj), et retombera en avril à son plus bas niveau depuis un quart de siècle, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Dimanche 12 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Un accord a été trouvé sur une baisse mondiale de la production de pétrole de près de 10 millions de barils par jour (bpj) qui entrera en vigueur au 1er mai.

Mercredi 8 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">En hausse avant la diffusion du rapport des stocks, le cours du baril de WTI de New York continuait de progresser après la publication et montait de 3,43% à 24,44 dollars vers 15H35 GMT.

Lundi 6 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Les deux barils de référence ont connu un coup d'accélérateur jeudi et vendredi derniers grâce aux signaux sur de nouvelles coupes de la production envoyés par la Russie et l'Arabie saoudite, le Brent grimpant sur l'ensemble de la semaine de 37% et le WTI de 32%.

Jeudi 2 avril 2020

 17 style="padding-right:4px">Le prix du baril de Brent de la mer du Nord coté à Londres pour livraison en juin a frôlé les 50% de hausse par rapport à la clôture de la veille et celui de WTI à New York les 35%.

Mardi 31 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">Vers 15H50 HEC, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 22.86 dollars, en hausse de 0.44% par rapport à la clôture de lundi.A New York, le baril américain de WTI pour mai gagnait 2.49%, à 20.59 dollars.

Lundi 30 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, a annoncé son intention d'augmenter ses exportations pétrolières de 600.000 barils par jour à partir de mai, les portant à un niveau record de 10,6 millions de barils par jour (mbj), en pleine guerre des prix avec la Russie.

Jeudi 26 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">Vers 17H20 HEC, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 26.60 dollars à Londres, en baisse de 2,88% par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril américain de WTI pour mai perdait 5,76%, à 23.08 dollars.

Lundi 16 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">Vers 12H55 à Paris, le baril de Brent pour livraison en mai est tombé à 30,22 dollars à Londres, en baisse de 10,66% par rapport à la clôture de vendredi, un niveau jamais enregistré depuis février 2016. A New York, le baril américain de WTI pour avril chutait de 8,04%, à 29,18 dollars, au-dessus de son dernier plancher atteint lundi dernier à 27,34 dollars.

Mercredi 11 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">L'Agence américaine d'information sur l'Energie a revu ses prévisions à la baisse d'environ 30% pour les prix du brut en 2020. Elle envisage dorénavant un prix moyen par baril de brent à 43 $ et 38 $ pour son homologue américain, le WTI.

Mercredi 11 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">L'Agence américaine d'information sur l'Energie a revu ses prévisions à la baisse d'environ 30% pour les prix du brut en 2020. Elle envisage dorénavant un prix moyen par baril de brent à 43 $ et 38 $ pour son homologue américain, le WTI.

Lundi 9 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">Face à l'effondrement des cours du pétrole de plus de 30% ce matin, leur chute la plus sévère depuis la guerre du Golfe de 1991, les valeurs pétrolières sont en chute libre : TechnipFMC plonge de 22.23% et Total perd 12.44%, son plus fort repli journalier enregistré depuis au moins 20 ans.

Dimanche 8 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">En réponse au refus de la Russie de réduire la production de pétrole de 1.5 million de barils par jour, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, a entamé une guerre des prix en procédant à sa plus grande réduction depuis une vingtaine d'années, inondant ainsi le marché pétrolier de barils à bas coût.

Mardi 3 mars 2020

 17 style="padding-right:4px">Les deux cours de référence, le Brent pour l'Europe et le WTI pour les Etats-Unis, ont perdu autour de 30% depuis un pic début janvier: ils sont tombés brièvement dans la nuit de dimanche à lundi au plus bas depuis plus d'un an, respectivement sous 50 et 45 dollars le baril.

Vendredi 28 février 2020

 17 style="padding-right:4px">Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombé sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

Mercredi 26 février 2020

 17 style="padding-right:4px">Les stocks de pétrole brut ont progressé pour la cinquième semaine de suite aux États-Unis de green>+500.000 barils

, pour s'établir à 443,3 millions de barils.

Jeudi 20 février 2020

 17 style="padding-right:4px">Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la quatrième semaine de suite aux États-Unis de green>+ 400.000 barils

, s'établissant à 442,9 millions de barils.

Mercredi 12 février 2020

 17 style="padding-right:4px">Les stocks de pétrole commerciaux des États-Unis ont augmenté d'environ green>+7,5 millions de barils

, s'établissant ainsi à 442,5 millions de barils.

Jeudi 6 février 2020

 17 style="padding-right:4px">Le PDG de la compagnie pétrolièreTotal estime que le Coronavirus pourrait avoir un impact d'1 million de barils par jour sur la demande de pétrole.

Chiffres du pétrole 6 février 2020

Mardi 4 février 2020

 17 style="padding-right:4px">La compagnie pétrolièreBP estime que la demande de pétrole pourrait reculer de 500.000 barils par jour à cause du coronavirus apparu en Chine.

Chiffres du 4 février 2020

Vendredi 31 janvier 2020

 17 style="padding-right:4px">Sur un mois, le cours du baril de pétrole Brent accuse un repli de 11,9% enregistrant ainsi sa plus importante baisse depuis novembre 2018.
Quand au pétrole WTI sur la même période, il a perdu 15,6%, sa pire chute depuis mai 2019..

Vendredi 8 novembre 2019

 17 style="padding-right:4px">Jeudi, les cours du pétrole Brent et WTI avaient gagné respectivement green>0,9%

et green>1,4%
. Le Brent avait même culminé à green>57,88 dollars , un niveau plus vu depuis un mois et demi.