Menu
A+ A A-

Compagnie pétrolière Tullow Oil

L'actualité de la compagnie pétrolière britannique Tullow Oil.

prix du petrole ParisParis: Le groupe britannique Tullow n'a pu céder comme prévu au français Total et au chinois CNOOC une partie de ses parts dans le projet pétrolier du Lac Albert, en Ouganda, ont annoncé jeudi les parties.
2019 Jeudi 29 août à 21:08

prix du petrole LondresLondres: Le groupe pétrolier britannique Tullow Oil plongeait de 15% vendredi à la Bourse de Londres, après avoir annoncé l'émission de nouvelles actions pour l'équivalent de 700 millions d'euros, dans un environnement mitigé des cours de l'or noir.
2017 Vendredi 17 mars à 13:03

prix du petrole kampalaKampala: L'Ouganda a délivré mardi aux groupes français Total et britannique Tullow de très attendus permis d'exploitation pétrolière pour la région ougandaise du Lac Albert, dont la capacité est estimée au bas mot à 1,7 milliard de barils, a annoncé la ministre de l'Energie, Irene Muloni.
2016 Mardi 30 août à 18:08

prix du petrole kampalaKampala: L'Ouganda, pays enclavé, a choisi samedi de faire transiter sa future production de pétrole brut par un oléoduc traversant la Tanzanie, écartant ainsi un projet concurrent porté par le Kenya, a annoncé à l'AFP le ministre ougandais des Affaires étrangères.
2016 Samedi 23 avril à 15:04

prix du petrole LondresLondres: Le groupe pétrolier britannique Tullow Oil a annoncé mercredi qu'il allait réduire d'au moins 600 millions de dollars ses investissements en 2016, en pleine chute des cours du pétrole qui flirtent ces jours-ci avec la barre symbolique des 30 dollars.
2016 Mercredi 13 janvier à 10:01

prix-du-petrole abidjanabidjan: Les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana se sont rencontrés lundi à Genève, pour discuter de leur différend frontalier, dans une zone de production pétrolière offshore que les deux pays se disputent depuis 2010, selon un communiqué publié mardi.
2015 Mardi 12 mai à 18:05

prix-du-petrole LondresLondres: Le groupe pétrolier britannique Tullow Oil a annoncé jeudi des charges supplémentaires et dépréciations de 2,3 milliards de dollars, en partie liées au plongeon des cours du pétrole qui ont perdu près de 60% depuis la mi-juin.
2015 Jeudi 15 janvier à 11:01