Menu
A+ A A-

💰 Réduction des revenus pétroliers Russes et pétrole Iranien, le point du trésor américain

Pétrole en Iran et en RussieNew York: Le plafonnement des prix des exportations de pétrole russe sous l'égide des États-Unis a réduit de manière "significative" les revenus des ventes de pétrole pour la Russie, selon les déclarations mercredi de la secrétaire d'État au Trésor américain, Janet Yellen. Elle est revenue également sur l’augmentation des exportations de pétrole Iranien et les possibilités du renforcement des sanctions suite à la situation en Israël.
Le plafonnement des prix du pétrole russe, orchestré par le G7 sous l'égide des États-Unis, a eu un impact significatif sur les revenus des ventes de pétrole en Russie selon Janet Yellen, la secrétaire d'État au Trésor américain.

Le plafonnement des prix du pétrole russe par le G7 a "considérablement réduit les revenus de la Russie au cours des dix derniers mois tout en favorisant la stabilité des marchés de l'énergie", a déclaré Mme Yellen, citée par Reuters, lors d'une conférence de presse tenue dans le cadre des réunions du FMI et de la Banque mondiale au Maroc.

Le plafond de 60 dollars par baril, établi par le G7 et l'UE pour le brut russe, conditionne les expéditions vers des pays tiers à la possibilité d'obtenir une assurance et un financement occidentaux, à condition que les prix restent en dessous de ce seuil. Cette mesure est entrée en vigueur fin 2022, lorsque l'UE a imposé un embargo sur les importations pétrole de brut russe.

"Nous devons continuer à imposer des coûts sévères et croissants à la Russie et poursuivre nos efforts pour que la Russie paie pour les dommages qu'elle a causés", a déclaré Mme Yellen aujourd'hui.

En outre, il a été affirmé que les sanctions américaines sur les exportations de pétrole iranien n'ont pas été assouplies, malgré une augmentation récente des exportations de pétrole iranien, notamment vers la Chine, due à une application moins stricte des sanctions américaines.

Warren Patterson, responsable de la stratégie des matières premières chez ING, a souligné que bien que les États-Unis puissent adopter une approche plus flexible en réponse à la hausse des prix énergétiques, cette position pourrait évoluer rapidement si l'Iran était impliqué dans des conflits internationaux, notamment ceux impliquant le Hamas et Israël.



Commenter 💰 Réduction des revenus pétroliers Russes et pétrole Iranien, le point du trésor américain



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite