Menu
A+ A A-

Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre difficile

prix du petrole MilanMilan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son bénéfice net plonger en 2019, enregistrant même une perte abyssale au quatrième trimestre.
Le bénéfice net sur l'année atteint un petit 148 millions d'euros (157 millions de francs), contre 4,1 milliards en 2018, a-t-il annoncé vendredi.

Il est lourdement affecté par une perte nette de 1,89 milliard au quatrième trimestre, à comparer avec un bénéfice de 399 millions enregistré sur la même période en 2018.

Selon le consensus du fournisseur deFactset Estimates, les analystes tablaient pourtant sur un important bénéfice trimestriel, à 923 millions d'euros.

Le bénéfice net ajusté - un indicateur scruté de près par le marché, parce qu'il exclut des éléments instables et exceptionnels - a pour sa part diminué sur l'année de 37%, à 2,87 milliards d'euros, et de 62% au quatrième trimestre, à 546 millions d'euros.

La production d'hydrocarbures s'est élevée à 1,87 million de barils par jour (mbj) sur l'année, un chiffre en hausse de 1% sur un an, en ligne avec les attentes des analystes.

Le groupe avait revu à la baisse en cours d'année ses objectifs, tablant finalement sur une production moyenne de 1,87-1,88 mbj.

Au quatrième trimestre, elle a atteint 1,92 mbj.

Le chiffre d'affaires annuel du groupe a diminué de 8% à 69,8 milliards d'euros, un chiffre inférieur aux prévisions, les analystes pronostiquant 74,6 milliards, d'après Factset.

Le patron d'Eni, Claudio Descalzi, a néanmoins fait état d'"excellents résultats en 2019, malgré une période difficile caractérisée par des tensions géopolitiques et des prix moins favorables qu'en 2018".

Eni a annoncé vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en 2025, puis une baisse, phénomène qui sera compensé par de nouvelles activités, comme les énergies renouvelables.

Le groupe a fait cette annonce à l'occasion de la présentation de son nouveau plan stratégique, marqué par "une réduction significative de l'empreinte carbone de son portefeuille".

Le groupe s'est fixé un objectif de réduction de 80% des émissions nettes de gaz à effet de serre de ses produits énergétiques d'ici 2050, "bien au-delà du seuil de 70% indiqué par l'Agence internationale d'énergie (AIE)", a-t-il souligné.

(c) AFP

Commenter Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre difficile


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 26 février 2021

    Mexique: 23 milliards de dollars de pertes en 2020 pour Peme…

    Mexico: Pemex, la compagnie pétrolière publique mexicaine, a enregistré des pertes nettes de près de 23 milliards de dollars en 2020, a-t-elle...

    vendredi 19 février 2021

    Eni: perte de 8,56 milliards d'euros en 2020 sous l'effet du…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi une perte abyssale de 8,56 milliards d'euros (9,3 milliards de francs) pour...

    jeudi 18 février 2021

    Repsol: perte nette de 3,3 milliards d'euros en 2020

    Madrid: Le pétrolier espagnol Repsol a publié jeudi une perte nette de 3,29 milliards d'euros (3,56 milliards de francs suisse) pour 2020...

    vendredi 12 février 2021

    Rosneft affiche en 2020 un bénéfice net, bien que très amoin…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net en 2020 sur un an...

    mercredi 10 février 2021

    Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020

    Paris: Les défis s'accumulent pour les compagnies pétrolières: déjà pressées d'agir contre le changement climatique, elles ont connu un choc historique avec...

    jeudi 04 février 2021

    Hydrocarbures (OMV): décélération et poursuite du désinvesti…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi un bénéfice net en chute de 31% sur un an en...

    jeudi 04 février 2021

    Shell, dernier géant pétrolier en date à essuyer une perte c…

    Londres: Dans la foulée de BP et des majors américaines, le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi une perte...

    jeudi 04 février 2021

    Shell subit une perte nette de 21,7 milliards de dollars en …

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi une énorme perte nette de 21,7 milliards de dollars (19,5 milliards...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 02 mars 2021 à 21:48

    Le pétrole fébrile à deux jours du sommet de l'Opep+

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé mardi, les investisseurs se montrant prudents avant le prochain sommet des producteurs de...

    mardi 02 mars 2021 à 12:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient toujours en hausse la semaine dernière, selon des données officielles diffusées lundi. Sur la semaine...

    mardi 02 mars 2021 à 11:46

    Le pétrole hésite à deux jours du sommet de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre en début de séance européenne mardi, les investisseurs optant pour la prudence avant...

    mardi 02 mars 2021 à 08:07

    Pétrole: l'Opep+ tentée d'ouvrir les vannes avec le retour e…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés se retrouvent cette semaine afin d'ajuster leurs coupes...

    lundi 01 mars 2021 à 21:42

    Le pétrole recule dans un marché tourné vers le prochain som…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont débuté la semaine sur une baisse lundi dans un marché se préparant à des...

    lundi 01 mars 2021 à 11:53

    Le pétrole aborde la semaine dans le vert, le prochain somme…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en hausse lundi, poussés par l'adoption ce week-end du vaste plan de relance par la...

    vendredi 26 février 2021 à 23:04

    Mexique: 23 milliards de dollars de pertes en 2020 pour Peme…

    Mexico: Pemex, la compagnie pétrolière publique mexicaine, a enregistré des pertes nettes de près de 23 milliards de dollars en 2020, a-t-elle...

    vendredi 26 février 2021 à 22:01

    Le pétrole en repli au lendemain de nouveaux records en plus…

    New York: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, après avoir atteint la veille des plus hauts depuis janvier 2020, le...

    vendredi 26 février 2021 à 11:51

    Le pétrole recule au lendemain de nouveaux records en plus d…

    Londres: Les cours du pétrole restaient gagnants sur la semaine mais cédaient du terrain vendredi, après les plus hauts depuis janvier 2020...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 1 mars 2021 A respectivement 67,70 dollars le baril de Brent et 63,81 dollars le baril de WTI, les deux contrats de référence avaient touché jeudi des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite