Menu
A+ A A-

Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de passer à autre chose

prix du petroleMilan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en 2025, puis une baisse, phénomène qui sera compensé par de nouvelles activités, comme les énergies renouvelables.
Le groupe a fait cette annonce à l'occasion de la présentation de son nouveau plan stratégique, marqué par "une réduction significative de l'empreinte carbone de son portefeuille".

Le groupe s'est fixé un objectif de réduction de 80% des émissions nettes de gaz à effet de serre de ses produits énergétiques d'ici 2050, "bien au-delà du seuil de 70% indiqué par l'Agence internationale d'énergie (AIE), a-t-il souligné.

Il a confirmé vouloir atteindre la neutralité en terme d'émissions de carbone dans le secteur "en amont" (la production et l'exploration) d'ici à 2030.

"La stratégie que nous annonçons aujourd'hui représente un pas fondamental (...) L'Eni du futur sera encore plus orienté vers le développement durable", a commenté son patron Claudio Descalzi, cité dans le communiqué.

Son portefeuille sera "plus équilibré" avec le développement d'activités d'énergies renouvelables et d'économie circulaire, alors que la production pétrolière et gazière atteindra "un plateau en 2025, puis sera amenée à se réduire dans les années suivantes, principalement la composante pétrolière", a-t-il dit.

M. Descalzi avait souligné en octobre qu'il n'y avait pas d'avenir "à moyen-long terme" pour les entreprises uniquement actives dans le secteur du pétrole et du gaz.

La production de gaz représentera environ 60% de sa production d'hydrocarbures en 2030 puis 85% en 2050.

Le géant italien, qui a placé l'exploration et la mise au jour de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, s'est fixé comme objectif de découvrir l'équivalent de 2,5 milliards de barils d'ici 2023. Ceci permettra de soutenir la hausse de son production à un rythme annuel de 3,5%.

Eni investira d'ici 2023 32 milliards d'euros, dont 74% dans l'exploration et l'extraction en se concentrant sur des "projets à haute valeur et au retour rapide". Il prévoit des développements au Moyen-Orient, en Afrique, en Norvège et au Mexique.

Le groupe a par ailleurs confirmé une hausse de 3,6% de son dividende au titre de 2019, à 86 centimes d'euro par action.


(c) Afp

Commenter Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de passer à autre chose


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 27 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se reprend, crainte de réduction des quotas de l…

    Londres: Les prix du pétrole se redressaient mardi à l'approche de l'entrée en vigueur des sanctions européennes contre le brut russe et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite