Menu
A+ A A-

La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

cours du pétroleParis: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.
Jeudi vers 07h40, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en novembre coûtait 97,38 dollars, en hausse 0,86%, après avoir décollé la veille de 2,75% à 96,55 dollars.

Le contrat équivalent américain du West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), à même échéance valait pour sa part 94,44 dollars, en progrès de 0,83%, après s'être envolé mercredi soir de 3,63% à 93,68 dollars, une première depuis fin août 2022.

Déjà ostensiblement dans le vert, les cours ont passé mercredi la vitesse supérieure après la publication du rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a fait état d'une diminution de 2,2 millions des stocks commerciaux de brut durant la semaine achevée le 22 septembre. Un tassement nettement supérieur aux attentes des analystes, lesquels attendaient un repli de 900'000 barils, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg et qui a exacerbé les inquiétudes quant à l'offre de brut.

🇸🇦 Le marché est confronté à un resserrement de l'offre mondiale à l'approche de l'hiver, l'Arabie saoudite et la Russie, deux des principaux membres de l'OPEP, ayant prolongé les réductions de l'offre jusqu'à la fin de l'année.

🇷🇺 Le gouvernement russe a également déclaré mercredi qu'il envisageait de restreindre les exportations de carburant gris et d'augmenter les droits d'exportation pour les revendeurs.

⤵ Opérateurs déboussolés

La teneur du rapport a déboussolé une partie des opérateurs, qui ont relevé une série d'éléments qui auraient dû justifier, au contraire, une augmentation des réserves américaine d'or noir.

L'activité des raffineries, principales consommatrices de brut, a ainsi brutalement décéléré, avec un taux d'utilisation descendu à 89,5%, au plus bas depuis six mois.

Autre élément théoriquement de nature à faire gonfler les stocks plutôt qu'à les faire baisser, la forte hausse des importations de brut (+11% sur une semaine), qui n'ont plus été aussi élevées à cette époque de l'année depuis cinq ans. Quant aux exportations, elles ont reflué (-21%), là encore un facteur à même de favoriser un renforcement des stocks aux États-Unis.

"Tous ces chiffres devraient donner une hausse" des stocks, pas une baisse, s'est étonné Robert Yawger, de Mizuho, pour qui cette publication est "une énigme". "Je suis sceptique quant à ces chiffres", a même avancé Matt Smith, de Kepler. "Je ne crois pas à ce rapport", a-t-il ajouté, interrogé par l'AFP.

"Mais les opérateurs spéculatifs se moquent bien de tout ça", a balayé Robert Yawger. "Ils ne s'intéressent qu'au chiffre principal (la baisse des stocks) et ils vont renforcer leurs positions à l'achat." Le marché fixait aussi son attention sur le niveau des réserves à Cushing (Oklahoma), principal terminal de livraison du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. aux États-Unis, qui sont tombées au plus bas depuis 15 mois.


Désormais, le franchissement du seuil symbolique de 100 dollars le baril pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. "paraît inévitable", selon Matt Smith. "Le marché est lancé."



Commenter La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite