Menu
A+ A A-

Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé jeudi s'associer avec la major britannique BP, un de ses actionnaires, pour exploiter des hydrocarbures en Sibérie arctique, où fleurissent les grands projets malgré les tensions entre Moscou et l'Occident.
Le projet prévoit le développement de réserves de gaz et de pétrole dans deux zones - Kharampourskoïé et Festivalnoïé - du district autonome de Iamalo-Nenets, en Sibérie arctique, qui renferment "un total de 880 milliards de mètres cubes de gaz de réserves géologiques", a annoncé le groupe russe dans un communiqué.

"Rosneft détiendra une participation majoritaire de 51% et BP détiendra 49%. Le pétrole et le gaz produits seront commercialisés par Rosneft", a précisé Rosneft, dont BP est le principal actionnaire après l'Etat russe (20%).

"Rosneft et BP conjugueront leurs efforts communs pour développer de nouveaux gisements", a déclaré dans ce communiqué le PDG de Rosneft, Igor Setchine.

Les méga-projets gaziers et pétroliers se multiplient ces dernières années en Sibérie arctique.

Il y a deux semaines, la Russie a inauguré l'énorme projet gazier Yamal, d'une valeur de 27 milliards de dollars, qui vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction de gaz permettant de produire à terme 16,5 millions de tonnes par an à partir de 2019. Aux manettes: le russe Novatek, le français Total et deux groupes chinois.


Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

(c) AFP

Commenter Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Crise pétrolière: Rosneft baisse ses investissements de 20% en 2020

    mardi 12 mai 2020

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft va baisser ses investissements de plus de 20% cette année en raison de la chute spectaculaire des prix du pétrole due à la crise du coronavirus, a indiqué mardi le patron du groupe.

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    La demande de pétrole mondiale pourrait déjà avoir atteint son pic (BP)

    lundi 14 septembre 2020

    Londres: La demande de pétrole dans le monde pourrait avoir déjà atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique, estime lundi le géant britannique des hydrocarbures BP.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 30 septembre 2020 à 21:45

    Le pétrole new-yorkais se redresse après les stocks américai…

    Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a retrouvé des couleurs mercredi, au lendemain d'un plongeon, après la...

    mercredi 30 septembre 2020 à 18:43

    Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelab…

    Paris: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:49

    USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, déjouant les attentes, dans un...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:09

    Le pétrole se redresse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient des couleurs mercredi en fin de séance européenne, au lendemain d'un plongeon, après la publication par...

    mercredi 30 septembre 2020 à 14:57

    Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pét…

    Paris: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:42

    Le pétrole fait grise mine avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi, après un plongeon la veille, manifestant l'inquiétude des investisseurs sur l'excédent d'or noir...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:25

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de …

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre...

    mardi 29 septembre 2020 à 21:27

    Le pétrole chute, déprimé par une demande en berne

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mardi dans un marché toujours inquiet des sombres perspectives pour la demande...

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite