Menu
A+ A A-

Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé jeudi s'associer avec la major britannique BP, un de ses actionnaires, pour exploiter des hydrocarbures en Sibérie arctique, où fleurissent les grands projets malgré les tensions entre Moscou et l'Occident.
Le projet prévoit le développement de réserves de gaz et de pétrole dans deux zones - Kharampourskoïé et Festivalnoïé - du district autonome de Iamalo-Nenets, en Sibérie arctique, qui renferment "un total de 880 milliards de mètres cubes de gaz de réserves géologiques", a annoncé le groupe russe dans un communiqué.

"Rosneft détiendra une participation majoritaire de 51% et BP détiendra 49%. Le pétrole et le gaz produits seront commercialisés par Rosneft", a précisé Rosneft, dont BP est le principal actionnaire après l'Etat russe (20%).

"Rosneft et BP conjugueront leurs efforts communs pour développer de nouveaux gisements", a déclaré dans ce communiqué le PDG de Rosneft, Igor Setchine.

Les méga-projets gaziers et pétroliers se multiplient ces dernières années en Sibérie arctique.

Il y a deux semaines, la Russie a inauguré l'énorme projet gazier Yamal, d'une valeur de 27 milliards de dollars, qui vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction de gaz permettant de produire à terme 16,5 millions de tonnes par an à partir de 2019. Aux manettes: le russe Novatek, le français Total et deux groupes chinois.


Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

(c) AFP

Commenter Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Crise pétrolière: Rosneft baisse ses investissements de 20% en 2020

    mardi 12 mai 2020

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft va baisser ses investissements de plus de 20% cette année en raison de la chute spectaculaire des prix du pétrole due à la crise du coronavirus, a indiqué mardi le patron du groupe.

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP cède ses activités pétrochimiques à Ineos

    lundi 29 juin 2020

    Londres: BP a annoncé lundi la cession de ses activités pétrochimiques au spécialiste britannique Ineos pour 5 milliards de dollars. La vente doit permettre au géant du pétrole de renforcer ses finances plombées par la crise sanitaire.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite