Menu
A+ A A-

L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars avec Exxon et PetroChina

prix du petroleBagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec Exxon Mobil et PetroChina, a déclaré mardi le Premier ministre irakien, Adel Abdoul Mahdi, tout en rejetant l'idée selon laquelle ce vaste projet dans les hydrocarbures serait lié à une éventuelle autorisation américaine de commercer avec l'Iran..
Cet accord vise notamment à porter la production des gisements pétroliers de Nahr Ben Oumar et Artaoui, dans sud de l'Irak, de 125.000 à 500.000 barils par jour (bpj), a-t-il déclaré.

Selon des médias, l'ambassadeur iranien à Londres a déclaré lundi que les États-Unis, qui imposent des sanctions à Téhéran, allaient accorder à l'Irak des dérogations lui permettant de réaliser des échanges commerciaux avec l'Iran en contre-partie de la signature par Bagdad d'un accord pétrolier avec les Américains.

"Les discussions entre le ministère du Pétrole et Exxon Mobil et PetroChina portent sur la répartition des bénéfices en cas de hausse ou de baisse des cours du pétrole", a répondu Adel Abdoul Mahdi à une question de Reuters portant sur les obstacles à la conclusion d'un accord définitif.

"Le contrat porte sur 30 ans et des détails financiers comme ceux-là sont sensibles et devraient faire l'objet de discussions supplémentaires", a-t-il ajouté.

L'Irak, deuxième exportateur de pétrole de l'OPEP, cherche à accroître sa production, qui a souffert de décennies de guerre et de sanctions. Il est l'un des rares pays à entretenir des relations étroites à la fois avec les États-Unis et l'Iran.

Un premier accord permettrait à Exxon Mobil d'accélérer ses projets en Irak.

Exxon Mobil et PetroChina vont mettre en place un système d'injection d'eau pour alimenter des puits de pétrole dans le sud de l'Irak et vont réhabiliter et construire de nouveaux oléoducs destinés à l'exportation du brut, a expliqué le Premier ministre.
(c) AwP

Commenter L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars avec Exxon et PetroChina


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mercredi 01 juillet 2020

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    jeudi 02 avril 2020

    Son pétrole au plus bas, l'Irak voit la disette arriver

    Bagdad: Au niveau mondial, le pétrole connaît le pire plongeon trimestriel de son histoire et l'Irak, deuxième producteur d'or noir au monde...

    mercredi 08 janvier 2020

    Pas de perturbations dans les installations pétrolières irak…

    OPEP: La production irakienne de pétrole n'a subi aucune perturbation, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'Opep après les frappes de...

    La Compagnie pétrolière chinoise PetroChina

    Perspectives moroses pour PetroChina et Sinopec

    lundi 30 mars 2020

    Pékin: Les deux géants chinois du pétrole Sinopec et PetroChina ont fait état de perspectives moroses pour 2020, sur fond de prix de l'or noir plombés par la crise du coronavirus.

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Première perte d'ExxonMobil depuis 32 ans, Chevron ferme les vannes

    vendredi 01 mai 2020

    New York: ExxonMobil et Chevron ont dévoilé vendredi l'ampleur des premiers dégâts causés par l'effondrement des prix du pétrole et la pandémie de coronavirus, qui paralyse l'économie mondiale, et ont prévenu que le pire était à venir.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite