Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole : Brazzaville cherche des repreneurs pour trois permis de Total

prix du petrole brazzavilleBrazzaville: Le gouvernement de Brazzaville cherche des repreneurs intéressés par trois licences d'exploitation pétrolière en mer que le groupe français Total souhaite abandonner, a déclaré jeudi son porte-parole.
Le gouvernement [...] trouvera des solutions pour pallier au retrait de Total sur cette portion très infime de la production offshore du Congo, cela par d'autres sociétés, a déclaré Thierry Moungalla sans autres précisions lors d'une conférence de presse à Brazzaville.

Les trois licences concernées (Tchibouela, Tchendo et Tchibeli-Litanzi) portent sur des périmètres au large de Pointe-Noire, la capitale économique du pays, dans le Sud du Congo.

A Paris, un porte-parole de Total a expliqué à l'AFP que ces gisements sont exploités de longue date et que leur rendement est moindre.

L'équation économique a changé avec la chute du prix du baril, justifie également Total, qui affirme être mobilisé par un autre projet congolais en mer bien plus important nécessitant un investissement de 10 milliards de dollars (et donc des fonds disponibles) : Moho Nord, d'une capacité de production de 140.000 barils par jour qui entrera en production en 2017.

Le groupe français doit continuer d'exploiter les trois licences jusqu'à ce que Brazzaville ait trouvé un repreneur pour les 39% des parts que détient le groupe français dans ces permis, au côté de l'italien Eni et d'entreprises congolaises entrées dans ces projets en 2015.

Selon la lettre spécialisée Africa Energy Intelligence, le groupe français Perenco, spécialisé dans l'exploitation des gisements que les majors ne jugent plus rentables, est sur les rangs, tout comme Eni et trois des quatre société congolaises associées sur ces champs pétrolifères.

La chute des cours du brut pèse lourdement sur les finance publiques du Congo, dont l'économie est essentiellement rentière (pétrole et bois).

En avril, l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé à B-, la note de solvabilité qu'elle attribue à la dette à long terme du pays, signe que le Congo ne représente pour elle qu'une assez faible sécurité de remboursement.

Dans son dernier rapport sur le pays, en septembre 2015, le Fonds monétaire international (FMI) engageait Brazzaville à tenir compte de la durée de vie résiduelle limitée des réserves pétrolières et de la persistance de faibles prix pour maîtriser son endettement en forte croissance.

Le Fonds appelait également le gouvernement à prendre des mesures pour la réduction de la pauvreté dans un pays de quelque 4 millions d'habitants où 60% des jeunes de moins de 24 ans sont chômeurs.

(c) AFP


Commenter Pétrole : Brazzaville cherche des repreneurs pour trois permis de Total

La Compagnie pétrolière française Total

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (To…

lundi 19 février 2018

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré par Total et présenté lundi à la presse.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite