Menu
A+ A A-

Pétrole au Qatar: le patron de la compagnie nationale entre au gouvernement

petrole qatarDoha: Le Qatar, l'un des principaux producteurs énergétiques au monde, a annoncé dimanche l'entrée au gouvernement du patron de l'entreprise pétrolière nationale lors d'un remaniement gouvernemental surprise, le premier depuis le début de la crise diplomatique dans le Golfe en 2017.
Saad al-Kaabi, PDG de Qatar Petroleum, a été nommé comme "ministre d'Etat aux Affaires énergétiques", a annoncé l'agence officielle QNA, sans préciser s'il prenait la place du ministre de l'Energie et de l'Industrie, Mohammed ben Salah al-Sada, ou s'il s'agissait d'une création de poste.

Personnalité en vue dans le cadre de l'actuel conflit diplomatique régional, M. Kaabi a récemment annoncé que le Qatar, premier exportateur de gaz naturel liquéfié au monde, allait augmenter sa production.

Au ministère du Travail, Youssef al-Othman Fakhro remplace Issa al-Nouaïmi. Ce dernier a mené un programme de réformes comprenant notamment la mise en place d'un salaire minimum et l'abolition partielle du système des visas de sortie.

A l'approche du Mondial-2022 dont il est l'hôte, le Qatar reste toutefois l'objet de critiques pour son traitement des travailleurs immigrés.

Lors de cette annonce de remaniement, les autorités du Qatar ont en outre indiqué que le ministre des Affaires étrangères, Mohammed ben Abderrahmane al-Thani, prendrait aussi la tête du fonds d'investissement souverain (l'Autorité des investissements du Qatar, QIA).

Il s'agit du premier remaniement depuis le début de l'embargo imposé à l'émirat gazier par l'Arabie saoudite et ses alliés du Golfe en juin 2017.

A cette date, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont soudainement rompu leurs relations avec le Qatar, accusé malgré ses démentis de "financer le terrorisme", et de se rapprocher de l'Iran chiite. Ils ont isolé Doha en lui imposant un blocus terrestre, maritime et aérien.


(c) AFP

Commenter Pétrole au Qatar: le patron de la compagnie nationale entre au gouvernement


    Le pétrole au Qatar

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

    lundi 03 décembre 2018

    Pétrole: le Qatar anonce son départ de l'Opep, cartel dominé…

    Doha: Le Qatar a annoncé lundi qu'il quitterait le mois prochain l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), afin de se concentrer...

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    vendredi 05 octobre 2018

    L'Argentine propose au Qatar un accord dans les hydrocarbure…

    Buenos aires: Le président argentin Mauricio Macri a proposé à l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, qui achevait vendredi à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    jeudi 02 décembre 2021 à 20:06

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    jeudi 02 décembre 2021 à 17:50

    Le pétrole digère la décision de l'Opep+ et repart de l'avan…

    Londres: Les cours du brut avaient le droit à un tour de montagnes russes jeudi : en hausse en amont de la...

    jeudi 02 décembre 2021 à 16:23

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    jeudi 02 décembre 2021 à 15:38

    Fébrile, le pétrole plonge en pleine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du brut ont brusquement chuté jeudi dans un marché extrêmement nerveux qui attend la décision des producteurs de l'Organisation...

    jeudi 02 décembre 2021 à 14:58

    Début du sommet Opep+, le cartel tenté de figer sa productio…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont entamé jeudi leurs discussions pour décider de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite