Menu
A+ A A-

Pétrole au Qatar: le patron de la compagnie nationale entre au gouvernement

petrole qatarDoha: Le Qatar, l'un des principaux producteurs énergétiques au monde, a annoncé dimanche l'entrée au gouvernement du patron de l'entreprise pétrolière nationale lors d'un remaniement gouvernemental surprise, le premier depuis le début de la crise diplomatique dans le Golfe en 2017.
Saad al-Kaabi, PDG de Qatar Petroleum, a été nommé comme "ministre d'Etat aux Affaires énergétiques", a annoncé l'agence officielle QNA, sans préciser s'il prenait la place du ministre de l'Energie et de l'Industrie, Mohammed ben Salah al-Sada, ou s'il s'agissait d'une création de poste.

Personnalité en vue dans le cadre de l'actuel conflit diplomatique régional, M. Kaabi a récemment annoncé que le Qatar, premier exportateur de gaz naturel liquéfié au monde, allait augmenter sa production.

Au ministère du Travail, Youssef al-Othman Fakhro remplace Issa al-Nouaïmi. Ce dernier a mené un programme de réformes comprenant notamment la mise en place d'un salaire minimum et l'abolition partielle du système des visas de sortie.

A l'approche du Mondial-2022 dont il est l'hôte, le Qatar reste toutefois l'objet de critiques pour son traitement des travailleurs immigrés.

Lors de cette annonce de remaniement, les autorités du Qatar ont en outre indiqué que le ministre des Affaires étrangères, Mohammed ben Abderrahmane al-Thani, prendrait aussi la tête du fonds d'investissement souverain (l'Autorité des investissements du Qatar, QIA).

Il s'agit du premier remaniement depuis le début de l'embargo imposé à l'émirat gazier par l'Arabie saoudite et ses alliés du Golfe en juin 2017.

A cette date, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont soudainement rompu leurs relations avec le Qatar, accusé malgré ses démentis de "financer le terrorisme", et de se rapprocher de l'Iran chiite. Ils ont isolé Doha en lui imposant un blocus terrestre, maritime et aérien.


(c) AFP

Commenter Pétrole au Qatar: le patron de la compagnie nationale entre au gouvernement


    Le pétrole au Qatar

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    vendredi 05 octobre 2018

    L'Argentine propose au Qatar un accord dans les hydrocarbure…

    Buenos aires: Le président argentin Mauricio Macri a proposé à l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, qui achevait vendredi à...

    mardi 11 juillet 2017

    Qatar Petroleum et Total officialisent leur partenariat dans…

    Doha: La compagnie d'Etat Qatar Petroleum (QP) et le géant français Total ont officialisé à Doha mardi un partenariat de 25 ans...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite