Menu
A+ A A-

Bulgarie: manifestations contre la hausse du prix des carburants

prix du petrole sofiaSofia: Des manifestations ont eu lieu dans sept villes bulgares samedi et dimanche contre la hausse des prix des carburants, douloureusement ressentie dans ce pays le plus pauvre de l'Union européenne, a annoncé la radio publique BNR.
Quelque 200 manifestants ont bloqué pendant une heure dimanche la route E-79 entre la Bulgarie et la Grèce au niveau de Simitli (sud-ouest). A Yambol (sud-est), des manifestants brandissant des drapeaux noirs ont protesté dans les stations-service, avant de bloquer une route.

Des défilés de véhicules, faisant suite à des appels lancés sur les réseaux sociaux, se sont également tenus samedi dans trois villes dont Montana, dans le nord-ouest, la région la plus pauvre de l'UE.

C'est notamment dans cette région que les prix des carburants sont les plus élevés, ce que les distributeurs expliquent par une logistique sous-développée.

"Les prix du pétrole brut sur les marchés internationaux ont augmenté de 17% de août à la fin octobre", alors que les prix des carburants ont augmenté en Bulgarie "d'à peine 5%, comme dans toute l'Union européenne", s'est défendu Svetoslav Bentchev, expert à l'Association des distributeurs de pétrole et de gaz.

"L'évolution des prix dépendra de l'effet, à partir du 4 novembre, des sanctions imposées par les États-Unis à l'Iran, ainsi que de la réaction de l'Arabie saoudite", a-t-il ajouté.

Des manifestants interrogés par la radio ont cependant estimé qe les prix des carburants, actuellement de 1,2 euro par litre en moyenne pour le diesel et 1,19 eur/l pour l'essence, devaient prendre compte du niveau de vie en Bulgarie où le salaire moyen brut s'élève à 575 euros.

Le ministre des Finances Vladislav Goranov a déclaré vendredi que les taxes sur les carburants en Bulgarie étaient "les plus basses de l'UE".

Toutefois, le parti d'opposition "Bulgarie démocratique" a fait valoir, étude à l'appui, que les prix bruts des carburants étaient plus élevés en Bulgarie que dans cinq pays de l'UE, dont la Belgique et le Royaume-Uni.

Il a également critiqué le "quasi-monopole" de la société russe Loukoïl, qui détient la seule raffinerie, la majorité des dépôts de carburant et le plus grand réseau de distribution du pays.

Sur les marchés mondiaux, les prix du pétrole ont culminé début octobre à leur plus haut niveau depuis deux ans et demi, avec un baril de Brent à plus de 85 dollars, et devraient continuer à grimper du fait de l'entrée en vigueur lundi de nouvelles sanctions américaines visant les acheteurs de pétrole iranien.


(c) AFP

Commenter Bulgarie: manifestations contre la hausse du prix des carburants


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants se maintiennent à un niveau élevé

    lundi 20 mai 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont maintenus à un niveau élevé la semaine dernière, après 6 mois de crise "gilets jaunes". De son coté, le prix moyen du pétrole brent était autour de 71 dollars le baril.

    Les prix des carburants flambent à la pompe, au plus haut depuis 6 ans

    lundi 13 mai 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmentés la semaine dernière, après presque 6 mois de crise "gilets jaunes". De son coté, le prix du pétrole brent était à 70,50 dollars de moyenne.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2019 à 21:37

    Le pétrole se redresse après sa pire séance de l'année

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, se redressant après avoir subi la veille leur pire séance...

    vendredi 24 mai 2019 à 12:12

    Le pétrole rebondit sans effacer le plongeon de la veille

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché reprenant son souffle après avoir subi les plus fortes...

    vendredi 24 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole se reprend un peu en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, au lendemain de la pire séance de l'année, mais...

    jeudi 23 mai 2019 à 21:34

    Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire s…

    Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole new-yorkais a clôturé jeudi sa pire séance de l'année sur un plongeon de...

    jeudi 23 mai 2019 à 17:39

    Plus forte baisse de 2019 pour le pétrole sur fond de tensio…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 16:56

    Le pétrole perd plus de 4%, les tensions commerciales s'accr…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 12:13

    Le pétrole souffre de la hausse des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les réserves américaines ont augmenté la semaine dernière et...

    mercredi 22 mai 2019 à 21:53

    Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mercredi dans le sillage d'un bond des stocks de brut et de produits...

    mercredi 22 mai 2019 à 17:26

    Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis

    New York: Les stocks de pétrole brut et ceux des produits raffinés ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 23 mai 2019 Le prix du pétrole WTI, référence américaine, baissait fortement et est passé sous les 60 dollars le baril jeudi, à son plus bas depuis plus d'un mois et demi, plombé par les tensions commerciales et la hausse des réserves des Etats-Unis.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite