Menu
A+ A A-

Angola: la compagnie nationale de pétrole Sonangol se retire d'Irak

prix-du-petrole luandaluanda: La compagnie pétrolière angolaise Sonangol a annoncé mardi à Luanda son retrait d'Irak en raison de la situation politique du pays et alors que la production angolaise annuelle a baissé de 1,1% en 2013 par rapport à l'année précédente.
Actuellement, notre plan d'action en Irak consiste à solder tous les comptes et à régler toutes les questions afin de permettre notre retrait du pays, a indiqué Anabela Fonseca, membre du conseil d'administration de Sonangol, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

Au niveau interne, ce retrait est déjà décidé. En ce moment, un audit technique et financier est mené pour engager notre sortie sans violer les obligations contractuelles que nous avons vis-à-vis du gouvernement irakien, a-t-elle ajouté.

L'an dernier, Sonangol, opérateur des deux champs Qayara et Najmah dans la province de Ninive, au sud de Mossoul, n'a pu mener aucune activité en raison des nombreux conflits dans la zone et des problèmes de sécurité, liés notamment à la présence d'Al-Qaïda.

Le groupe angolais avait signé fin 2009 un contrat avec l'Irak en vue de l'exploitation des deux champs, annonçant un investissement de deux milliards de dollars pour développer la zone de Qayara.

Sonangol a déjà reçu des sollicitations pour l'achat de ses participations dans ces champs, a assuré Francisco de Lemos, président du conseil d'administration du groupe.

Cette sortie d'Irak intervient deux ans après l'annonce en 2012 du retrait d'Iran en raison des sanctions internationales prises contre le pays. Sonangol reste présent à Cuba, au Venezuela, au Brésil et dans le Golfe du Mexique.

Le groupe angolais a par ailleurs présenté des résultats 2013 en baisse, avec une diminution de sa production de 1,1% par rapport à 2012, à 1,715 million de barils par jour (mbj) contre 1,729 mbj en 2012.

Cette baisse, provoquée majoritairement par une chute de la production en novembre 2013, intervient après une croissance de la production de 4,5% en 2012, qui avait mis fin à trois années consécutives de diminution.

Les concessions pétrolières du bloc 0, opéré par Chevron, du bloc 15, opéré par Esso, du bloc 17, exploité par Total, et du bloc 18, exploité par British Petroleum, expliquent en grande partie la réduction de la production, a indiqué M. de Lemos, ajoutant que Sonangol maintient toutefois son objectif de 2 mbj pour 2015.

Sonangol est l'unique propriétaire des blocs pétroliers angolais qui sont exploités principalement par les groupes internationaux dont Total, BP, Chevron, ENI ou Statoil.

em/clr/az

CHEVRON

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE

TOTAL

BP

ENI

STATOIL






Commenter Angola: la compagnie nationale de pétrole Sonangol se retire d'Irak


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    jeudi 02 avril 2020

    Son pétrole au plus bas, l'Irak voit la disette arriver

    Bagdad: Au niveau mondial, le pétrole connaît le pire plongeon trimestriel de son histoire et l'Irak, deuxième producteur d'or noir au monde...

    mercredi 08 janvier 2020

    Pas de perturbations dans les installations pétrolières irak…

    OPEP: La production irakienne de pétrole n'a subi aucune perturbation, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'Opep après les frappes de...

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite