Menu
A+ A A-

Angola: la compagnie nationale de pétrole Sonangol se retire d'Irak

prix-du-petrole luandaluanda: La compagnie pétrolière angolaise Sonangol a annoncé mardi à Luanda son retrait d'Irak en raison de la situation politique du pays et alors que la production angolaise annuelle a baissé de 1,1% en 2013 par rapport à l'année précédente.
Actuellement, notre plan d'action en Irak consiste à solder tous les comptes et à régler toutes les questions afin de permettre notre retrait du pays, a indiqué Anabela Fonseca, membre du conseil d'administration de Sonangol, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

Au niveau interne, ce retrait est déjà décidé. En ce moment, un audit technique et financier est mené pour engager notre sortie sans violer les obligations contractuelles que nous avons vis-à-vis du gouvernement irakien, a-t-elle ajouté.

L'an dernier, Sonangol, opérateur des deux champs Qayara et Najmah dans la province de Ninive, au sud de Mossoul, n'a pu mener aucune activité en raison des nombreux conflits dans la zone et des problèmes de sécurité, liés notamment à la présence d'Al-Qaïda.

Le groupe angolais avait signé fin 2009 un contrat avec l'Irak en vue de l'exploitation des deux champs, annonçant un investissement de deux milliards de dollars pour développer la zone de Qayara.

Sonangol a déjà reçu des sollicitations pour l'achat de ses participations dans ces champs, a assuré Francisco de Lemos, président du conseil d'administration du groupe.

Cette sortie d'Irak intervient deux ans après l'annonce en 2012 du retrait d'Iran en raison des sanctions internationales prises contre le pays. Sonangol reste présent à Cuba, au Venezuela, au Brésil et dans le Golfe du Mexique.

Le groupe angolais a par ailleurs présenté des résultats 2013 en baisse, avec une diminution de sa production de 1,1% par rapport à 2012, à 1,715 million de barils par jour (mbj) contre 1,729 mbj en 2012.

Cette baisse, provoquée majoritairement par une chute de la production en novembre 2013, intervient après une croissance de la production de 4,5% en 2012, qui avait mis fin à trois années consécutives de diminution.

Les concessions pétrolières du bloc 0, opéré par Chevron, du bloc 15, opéré par Esso, du bloc 17, exploité par Total, et du bloc 18, exploité par British Petroleum, expliquent en grande partie la réduction de la production, a indiqué M. de Lemos, ajoutant que Sonangol maintient toutefois son objectif de 2 mbj pour 2015.

Sonangol est l'unique propriétaire des blocs pétroliers angolais qui sont exploités principalement par les groupes internationaux dont Total, BP, Chevron, ENI ou Statoil.

em/clr/az

CHEVRON

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE

TOTAL

BP

ENI

STATOIL






Commenter Angola: la compagnie nationale de pétrole Sonangol se retire d'Irak


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    samedi 02 avril 2022

    Irak: les exportations de pétrole à 11,07 mrd USD en mars, r…

    Bagdad: L'Irak a exporté en mars pour 11,07 milliards de dollars de pétrole, établissant un record depuis 1972, selon des données préliminaires...

    lundi 14 février 2022

    L'accord de TotalEnergies sur quatre projets en Irak au poin…

    Bassorah: Un projet d'investissement de 27 milliards de dollars signé en septembre entre le groupe pétrolier TotalEnergies et l'Irak est au point...

    jeudi 09 septembre 2021

    Climat: l'AIE et Oman étalent leurs désaccords sur la fin du…

    Paris: L'agence internationale de l'énergie (AIE) prône l'arrêt de tout nouveau projet dans les énergies fossiles au nom du climat mais ce...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 06 juillet 2022 à 17:23

    Le pétrole sous les 100 dollars, malgré un marché en mal de …

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient mercredi leur déclin après leur chute de la veille, entrainée par les craintes de récession et...

    mercredi 06 juillet 2022 à 16:32

    Le pétrole poursuit sa chute, le Brent passe à son tour sous…

    Londres: Emporté par les craintes de récession, le Brent, référence de l'or noir en Europe, poursuivait sa chute mercredi après de lourdes...

    mercredi 06 juillet 2022 à 15:34

    Comment les prix du pétrole pourraient atteindre 65 dollars

    New York: Selon Citigroup, les prix du pétrole pourraient chuter à 65 dollars le baril d'ici la fin de l'année et à...

    mercredi 06 juillet 2022 à 11:59

    Le pétrole se ressaisit, l'offre de brut restant limitée

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi après leur chute vertigineuse de la veille, les inquiétudes quant aux baisses d'approvisionnement d'or...

    mercredi 06 juillet 2022 à 09:30

    Le pétrole se reprend après sa chute libre de mardi

    Zurich: Les prix du pétrole repartaient à la hausse mercredi, après leur plongeon de la veille. Les craintes d'une récession dans les...

    mardi 05 juillet 2022 à 21:50

    Le pétrole en chute libre, plombé par les craintes de récess…

    Cours de clôture: Les cours de l'or noir ont plongé mardi, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de brut, qui...

    mardi 05 juillet 2022 à 18:36

    Les craintes de récession font chuter pétrole, euro et Bours…

    Paris: La crainte d'une "récession à venir" était de retour mardi sur les marchés financiers où actions, pétrole, euro et livre sterling...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:50

    Le pétrole accélère sa chute, le WTI sous les 100 dollars, l…

    Londres: Le pétrole accélérait son plongeon mardi, le Brent de la mer du Nord dévissant de près de 10% et son homologue...

    mardi 05 juillet 2022 à 17:30

    Le pétrole perd 5% emporté par les craintes de récession, le…

    New York: Les deux références du pétrole dévissaient mardi de plus de 5%, les craintes d'une récession dans les pays consommateurs de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite