Menu
A+ A A-

Liban: premier contrat de prospection d'hydrocarbures sur fond de tensions avec Israël

prix du petrole beyrouthBeyrouth: Le Liban a signé vendredi son premier contrat d'exploration d'hydrocarbures au large de ses côtes avec un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, sur fond de tensions avec Israël sur l'un des blocs concernés.
Depuis plusieurs années, la Méditerranée orientale est devenue une zone d'exploitation gazière active, notamment après la découverte de gisements au large d'Israël, de Chypre et de l'Egypte, ce qui a donné lieu à des tensions entre divers pays de la région sur les droits et les frontières maritimes.

"Le Liban fait partie désormais du club des pays producteurs d'énergie et entame une nouvelle étape dans son histoire", s'est félicité le président Michel Aoun lors de la cérémonie.

Le consortium Total (40%), Eni (40%), Novatek (20%) est le seul à avoir répondu à l'appel d'offre, lancé en janvier 2017 par le gouvernement libanais pour ses premières explorations d'hydrocarbures en Méditerranée et plusieurs fois retardé en raison de l'instabilité politique et institutionnelle.

Les travaux de forage doivent débuter en 2019 et concernent les blocs 4 et 9 sur les dix prédéfinis par le Liban et les cinq ayant fait l'objet de l'appel d'offre.

Une partie du bloc 9 se trouverait dans une zone maritime contestée par l'Etat hébreu.

Pas de risque de guerre


Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, avait dénoncé le 31 janvier "le comportement provocateur" des autorités libanaises: "Ils ont lancé un appel d'offre pour (...) un bloc qui de toute évidence est à nous".

Vendredi, le ministre libanais de l'Energie, César Abi Khalil, a dénoncé ces déclarations. "Il n'y a ni zone disputée ni contentieux. Il y a agression", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Israël a adopté le tracé de sa zone économique exclusive (ZEE) avec une frontière située plus au nord que celle notifiée dès 2010 par le Liban aux Nations unies, et définie selon les lois internationales (...). Le bloc 9 est situé entièrement dans les eaux maritimes libanaises", a-t-il martelé.

Pour sa part, le député Nawaf al-Moussaoui du Hezbollah, poids lourd de la politique libanaise et ennemi juré d'Israël, a affirmé que le Liban "n'accepterait aucune agression contre (ses) droits nationaux".

L'Etat hébreu et le Hezbollah s'étaient livrés en 2006 une guerre qui a fait plus de 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, quasiment tous des soldats.

Le ministre des Affaires étrangères, Gebrane Bassil, a de son côté écarté le risque d'une confrontation militaire avec Israël, soulignant la poursuite des "efforts diplomatiques" pour faire baisser les tensions sur cette question.

Les États-Unis mènent une médiation depuis plusieurs années entre les deux pays pour trouver une solution au contentieux concernant une zone disputée de 860 km^3 en mer sur laquelle déborderait le bloc 9.

Dans ce contexte Washington a dépêché mardi à Beyrouth le secrétaire d'État adjoint pour les affaires du Proche-Orient, David Satterfield.

Au cours de sa rencontre jeudi avec le chef de l'État, le diplomate américain a présenté "des propositions visant à maintenir la stabilité et le calme dans la zone frontalière", selon la présidence libanaise.

Vendredi, Total a souligné, dans un communiqué, que le groupe français "et ses partenaires sont bien conscients de la dispute frontalière entre le Liban et Israël (...), qui concerne en fait moins de 8% de la surface du bloc 9".

"Le puits d'exploration sur ce bloc ne présentera aucune interférence avec des champs ou zones d'intérêts qui sont situés au sud de la zone frontalière", a assuré la compagnie.

Le forage dans le bloc 9 aura lieu dans sa partie septentrionale, "à plus de 25 km de la zone contestée", selon Total.

La zone de prospection "dans le bloc 9 est, effectivement, au nord du bloc et c'est la où nous avons l'intention de forer le moment venu", a réaffirmé à l'AFP Stéphane Michel, directeur de Total au Moyen-Orient.

La question des ressources gazières autour de Chypre a également conduit à des frictions. L'île est divisée depuis l'invasion en 1974 de son tiers nord par la Turquie. Les prospections menées par Nicosie ont déclenché des tensions avec Ankara, qui réclame leur suspension dans l'attente d'une solution à la division de l'île.

Des tensions sont également apparues sur la question entre la Turquie et l'Egypte, qui a réaffirmé la "validité" d'un accord maritime avec Chypre en réponse aux critiques d'Ankara. En 2003, l'Egypte et Chypre se sont mis d'accord sur le partage des zones maritimes internationales en Méditerranée pour y développer l'exploration d'hydrocarbures.


(c) AFP

Commenter Liban: premier contrat de prospection d'hydrocarbures sur fond de tensions avec Israël



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Après le 49.3 sur les retraites, la grève se durcit dans les raffineries

    samedi 18 mars 2023

    Caen: L'usage du 49.3 va-t-il mettre la France à court de carburant? L'annonce samedi par la CGT de la mise à l'arrêt de la plus grande raffinerie de France, le site TotalEnergies de Gonfreville-L'Orcher (Seine-Maritime), marque un durcissement, dans...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mars 2023 à 11:55

    Le pétrole remonte, les investisseurs attendent la Fed

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi, après avoir commencé la semaine par des pertes, les investisseurs se montrant prudents avant la...

    mardi 21 mars 2023 à 09:35

    Le pétrole se replie, le gaz européen sous les 40 euros le M…

    Londres: Après leur remontée de la veille à la faveur d'achats à bon compte, les prix du pétrole amorçaient mardi un nouveau...

    lundi 20 mars 2023 à 22:15

    Le pétrole remonte sur des achats à bon compte

    Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole sont remontés lundi dans le sillage de Wall Street, après avoir atteint un...

    lundi 20 mars 2023 à 16:30

    Rosneft : bénéfice net proche de 10 milliards d'euros en 202…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé lundi avoir engrangé en 2022 un bénéfice net de 813 milliards de roubles, soit...

    lundi 20 mars 2023 à 14:00

    ⛽️ Légère baisse des prix des carburants

    Paris: Les prix des carburants ont connu une légère baisse la semaine passée, alors que TotalEnergies a mis en place son plafond des prix à...

    lundi 20 mars 2023 à 12:50

    Le pétrole Brent tombe à près de 70 dollars, le gaz à 40 eur…

    Londres: Les prix du pétrole baissent encore lundi, atteignant un nouveau plus bas depuis décembre 2021 et frôlant le seuil de 70...

    lundi 20 mars 2023 à 10:50

    Kuwait Oil Company annonce l'"état d'urgence" aprè…

    Koweït: La compagnie pétrolière nationale koweïtienne a annoncé lundi l'"état d'urgence" après une fuite de pétrole sur terre, faisant état d'aucune victime...

    samedi 18 mars 2023 à 18:10

    Après le 49.3 sur les retraites, la grève se durcit dans les…

    Caen: L'usage du 49.3 va-t-il mettre la France à court de carburant? L'annonce samedi par la CGT de la mise à l'arrêt...

    samedi 18 mars 2023 à 15:50

    L'arrêt de la plus grande raffinerie de France a commencé, s…

    Caen: L'arrêt des installations de la raffinerie TotalEnergies de Normandie "a débuté vendredi soir", a déclaré samedi à l'AFP le secrétaire général...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2023, le prix du pétrole en euros est quasi stable

    Le vendredi 17 février 2023

    En janvier 2023, le prix du pétrole en euros est quasi stable (+0,1 % après ‑14,8 % en décembre 2022).

    Lire la suite