Menu
A+ A A-

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbures

prix du petrole beyrouthBeyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, pour les premières explorations d'hydrocarbures au large du pays, en Méditerranée.
Le consortium est le seul à avoir répondu à l'appel d'offres des autorités libanaises, retardé à plusieurs reprises ces dernières années en raison de l'instabilité politique et institutionnelle qui mine le pays.

Mais le gouvernement du Premier ministre Saad Hariri, nommé fin 2016, avait fait de ce dossier une de ses priorités, alors que d'immenses gisements de gaz naturel sous-marin ont été découverts dans l'est de la Méditerranée, notamment dans les eaux territoriales du Liban, d'Israël et de Chypre.

"Le Conseil des ministres a approuvé l'attribution de deux permis d'exploration (...) dans les deux blocs 4 et 9" a indiqué sur son compte Facebook le ministre de l'Energie, César Abi Khalil.

Son ministère avait présenté un rapport au gouvernement sur la proposition du consortium, qui s'intéressait à ces deux blocs seulement, sur les cinq blocs initialement concernés par l'appel d'offres des autorités.

Le ministre, cité par les médias locaux, a expliqué que la prochaine étape serait la signature avec le consortium des accords approuvés par le gouvernement, et que les opérations d'exploration ne pourraient pas commencer avant début 2019.

Interrogé mercredi sur le sujet, le Premier ministre Hariri avait assuré que l'offre du consortium était "bonne".

"Après cinq années de discussions sur cette question, ce gouvernement sera en mesure de signer la première exploration gazière et pétrolière", avait-il assuré.

Pour Diana Kaissy, à la tête de l'Initiative libanaise pour le pétrole et le gaz, un think tank libanais, "il est impossible de connaître le niveau des réserves disponibles avant le début des opérations d'exploration".

Mais les "évaluations préliminaires" ont montré que les cinq blocs concernés par l'appel d'offres du gouvernement étaient "les plus prometteurs", a-t-elle souligné, alors que le bloc 9 se situe près d'un secteur disputé avec Israël, qui n'est pas concerné par les opérations d'exploration.

Mme Kaissy a souligné la nécessité pour les autorités libanaises de faire preuve de "transparence" dans la gestion du dossier des hydrocarbures.

La découverte de gaz et de pétrole pourrait aider ce petit pays aux institutions fragiles, miné par les difficultés économiques.

Le Liban connaît de graves problèmes dans le secteur de l'énergie, notamment des pénuries d'électricité, causées par des infrastructures en mauvais état mais aussi une corruption endémique.


(c) AFP

Commenter Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbures


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    vendredi 15 février 2019

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un communiqué vendredi sur le fait que "le Brexit n'est absolument pas un facteur motivant ce projet".


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    mardi 19 mars 2019 à 12:39

    Le pétrole monte, profitant des promesses de l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, continuant de profiter d'une réunion de suivi de l'accord qui unit...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite