Menu
RSS
A+ A A-

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbures

prix du petrole beyrouthBeyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, pour les premières explorations d'hydrocarbures au large du pays, en Méditerranée.
Le consortium est le seul à avoir répondu à l'appel d'offres des autorités libanaises, retardé à plusieurs reprises ces dernières années en raison de l'instabilité politique et institutionnelle qui mine le pays.

Mais le gouvernement du Premier ministre Saad Hariri, nommé fin 2016, avait fait de ce dossier une de ses priorités, alors que d'immenses gisements de gaz naturel sous-marin ont été découverts dans l'est de la Méditerranée, notamment dans les eaux territoriales du Liban, d'Israël et de Chypre.

"Le Conseil des ministres a approuvé l'attribution de deux permis d'exploration (...) dans les deux blocs 4 et 9" a indiqué sur son compte Facebook le ministre de l'Energie, César Abi Khalil.

Son ministère avait présenté un rapport au gouvernement sur la proposition du consortium, qui s'intéressait à ces deux blocs seulement, sur les cinq blocs initialement concernés par l'appel d'offres des autorités.

Le ministre, cité par les médias locaux, a expliqué que la prochaine étape serait la signature avec le consortium des accords approuvés par le gouvernement, et que les opérations d'exploration ne pourraient pas commencer avant début 2019.

Interrogé mercredi sur le sujet, le Premier ministre Hariri avait assuré que l'offre du consortium était "bonne".

"Après cinq années de discussions sur cette question, ce gouvernement sera en mesure de signer la première exploration gazière et pétrolière", avait-il assuré.

Pour Diana Kaissy, à la tête de l'Initiative libanaise pour le pétrole et le gaz, un think tank libanais, "il est impossible de connaître le niveau des réserves disponibles avant le début des opérations d'exploration".

Mais les "évaluations préliminaires" ont montré que les cinq blocs concernés par l'appel d'offres du gouvernement étaient "les plus prometteurs", a-t-elle souligné, alors que le bloc 9 se situe près d'un secteur disputé avec Israël, qui n'est pas concerné par les opérations d'exploration.

Mme Kaissy a souligné la nécessité pour les autorités libanaises de faire preuve de "transparence" dans la gestion du dossier des hydrocarbures.

La découverte de gaz et de pétrole pourrait aider ce petit pays aux institutions fragiles, miné par les difficultés économiques.

Le Liban connaît de graves problèmes dans le secteur de l'énergie, notamment des pénuries d'électricité, causées par des infrastructures en mauvais état mais aussi une corruption endémique.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Total se veut rassurant sur l'approvisionnement des stations-service

lundi 11 juin 2018

Paris: Total a recommandé lundi à ses clients de "conserver leurs habitudes de consommation de carburant", se voulant rassurant sur l'approvisionnement des stations-service alors que des agriculteurs bloquent depuis dimanche soir les routes d'accès à plusieurs raffineries et dépôts...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 juin 2018 à 06:22

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...

mardi 19 juin 2018 à 06:06

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus gran…

Londres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:04

Les ministres de l'Opep arrivent à Vienne pour une réunion s…

Londres: Les ministres de l'Opep prennent la route de Vienne pour assister à des réunions qui s'annoncent tendues vendredi et samedi, où...

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite