Menu
A+ A A-

La grève continue à TotalEnergies, gouvernement et Medef dénoncent les blocages

Pétrole en FranceParis: Le gouvernement a jugé "inacceptable" dimanche la poursuite du blocage des raffineries et dépôts de TotalEnergies, le patronat exigeant de nouvelles réquisitions sur les sites en grève et mettant en garde contre l'impact des pénuries d'essence sur l'économie.
"Mon père de 91 ans ne se voyait pas faire la queue pendant une heure", dit Virginie à l'AFP dans une station-essence du quartier de Fives à Lille, faisant le plein de gazole pour ses parents. Alors qu'une file de voitures débordait sur la rue ces derniers jours, "là ça a l'air de se calmer", ajoute-t-elle.

A Lyon, Serge Almodovar, 56 ans, est déçu: la station qui était indiquée comme "ouverte" sur un site est fermée: "C'est un peu gênant d'autant qu'il me reste très peu d'essence dans mon réservoir. Je prends ça avec philosophie. Heureusement qu'on ne travaille pas aujourd'hui. J'habite à Lyon et je travaille sur Valence en partie, toute la semaine j'ai pris le train. J'espère vraiment qu'il n'y aura pas de grève qui se généralisera également sur les trains", souligne-t-il.

Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, a jugé dimanche matin "inacceptable qu'il y ait la poursuite de blocages alors même que des accords majoritaires ont été trouvés pour revaloriser les salaires", estimant également qu'il faudrait "plusieurs jours avant que la situation s'améliore suffisamment pour que les Français le ressentent dans leur vie quotidienne" à la suite des réquisitions de personnels grévistes.


⤵ "Le droit de grève a des limites"

Actuellement, les grèves concernent trois raffineries (sur sept) et cinq gros dépôts (sur environ 200) et sont plus ou moins suivies selon les sites, indique le gouvernement. Il s'agit des sites TotalEnergies de Normandie (raffinerie et dépôt), Donges (raffinerie et dépôt), La Mède (bioraffinerie et dépôt), Flandres (dépôt) et Feyzin (dépô, la raffinerie étant à l'arrêt pour raison technique).

Seul un dépôt de TotalEnergies, celui de Flandres près de Dunkerque, a fait l'objet d'une réquisition lancée jeudi par le gouvernement.

"Il faut passer aux réquisitions", a jugé le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, sur Radio J, estimant que "les 150 personnes des raffineries prennent les Français en otage".

Selon le patron des patrons, "si on fait encore une semaine comme cela, avec ce type de pénurie d'essence, ça risque vraiment d'avoir un impact sur l'économie. Ce n'est pas une grève normale, le droit de grève a des limites".

Un accord sur des augmentations salariales a été conclu dans la nuit de jeudi à vendredi avec deux syndicats majoritaires, la CFDT et la CFE-CGC.

L'accord prévoit une "enveloppe" globale de hausse des salaires de 7%, dont 5% d'augmentation générale plus une part individuelle qui pourra différer selon les personnes. Il prévoit, en outre, une prime d'un mois de salaire, avec un plancher de 3.000 euros et un plafond de 6.000 euros.


⤵ "Situation exceptionnelle"

La CGT continue elle à réclamer 10% correspondant à "l'inflation plus le partage" des bénéfices engrangés par l'entreprise pétrolière, à savoir 5,7 milliards de dollars pour le seul deuxième trimestre (5,8 milliards d'euros). Le syndicat compte poursuivre le mouvement jusqu'à mardi, journée de "mobilisation et de grève" interprofessionnelle à laquelle ont aussi appelé FO, Solidaires et la FSU.

Au total, 27,3% des stations-service du pays étaient considérées samedi comme étant "en difficulté", c'est-à-dire affectées par la rupture d'au moins un de leurs produits, selon le gouvernement, soit une légère amélioration par rapport à la veille (28,5%).

En Seine-et-Marne, la préfecture fait état d'une "tendance à l'amélioration par rapport au début de semaine" et a pris des "dispositions particulières d'approvisionnement pour les agriculteurs qui sont en période de récolte notamment de la betterave mais aussi (pour) permettre de semer l'orge".

Face à cette "situation exceptionnelle", le gouvernement a pris deux arrêtés prolongeant jusqu'au 15 novembre l'utilisation du gazole et du supercarburant SP95-E10 de "qualité été", au lieu de la "qualité hiver" qui est généralement applicable à partir du 1er novembre dans les stations-service. Objectif: "Pouvoir plus facilement utiliser les stocks de carburant, qui auraient été invendus du fait des grèves", a indiqué à l'AFP le ministère de la Transition énergétique.

Parallèlement, dimanche une marche contre "la vie chère et l'inaction climatique" a débuté dimanche en début d'après-midi à l'appel de la Nupes. Quelque 30.000 manifestants étaient attendus.

(c) AFP

Commenter La grève continue à TotalEnergies, gouvernement et Medef dénoncent les blocages



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine éca…

    mercredi 10 avril 2024

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une plainte de deux associations visant le groupe pétrolier pour complicité de crimes de guerre russes en Ukraine.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Le pétrole en France

    jeudi 11 avril 2024

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 18 octobre 2023

    TotalEnergies maintiendra le plafonnement des prix des carbu…

    Paris: TotalEnergies maintiendra un plafond de 1,99 euro par litre sur les prix des carburants en France jusqu'en 2024 dans le cadre...

    jeudi 12 octobre 2023

    France: recul de l'inflation pas compromis par la hausse du …

    Paris: La hausse des prix du pétrole depuis l'été, sur fond de conflit en cours entre le Hamas et Israël, ne compromet...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite