Menu
A+ A A-

Entrée en Bourse: le saoudien Aramco lance les inscriptions le 17 novembre

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a fixé au 17 novembre le début des inscriptions à son offre publique d'achat (OPA) sur le marché financier de Ryad sans révéler le pourcentage du capital proposé à la vente, ni la fourchette des prix de l'action.
Les investisseurs auront jusqu'au 4 décembre pour faire leurs propositions d'achat du titre de l'entreprise publique dans ce qui est considéré comme la plus grosse introduction en Bourse au monde.

Ces dates ont été précisées dans un document épais de 658 pages publié tard samedi par la compagnie sur les conditions de son entrée, tant attendue et reportée, sur les marchés privés.

Aramco, qui produit environ 10% du pétrole mondial, est considérée comme le joyau économique du royaume saoudien, premier exportateur mondial de brut, et le pilier de sa stabilité économique et sociale.

Dans le document, la firme indique qu'elle réservera une partie de ses actions aux investisseurs institutionnels, parmi lesquels des compagnies étrangères, et à des investisseurs individuels, ressortissants saoudiens et des pays du Golfe.

Aramco précise qu'un maximum de 0,5% de ses parts ira à des investisseurs individuels et que le pourcentage réservé aux plus grands investisseurs sera déterminé plus tard après consultations avec ses conseillers financiers et ses principales banques internationales.

La firme n'a pas dévoilé combien de parts seront vendues pour cette introduction en Bourse.

L'opération devrait reposer sur une valorisation de l'entreprise estimée par des investisseurs entre 1.200 et 1.500 milliards de dollars.

Les offres s'étaleront du 17 novembre au 28 novembre pour les investisseurs individuels et jusqu'au 4 décembre pour les investisseurs institutionnels.

Aramco déterminera une échelle de prix pour les actions le 17 novembre mais le prix final sera arrêté le 5 décembre, une journée après la fin des inscriptions.

Le président d'Aramco, Yasir al-Rumayyan, a indiqué le 3 novembre que sa compagnie n'avait pas pour le moment aucun projet d'introduction boursière à l'étranger, écartant ainsi le scénario longtemps évoqué d'une opération en deux temps.

"Pour la partie (internationale), nous vous le ferons savoir en temps utile. Jusqu'ici, ce n'est que sur Tadawul", le marché financier saoudien, a-t-il précisé à Dhahran, siège de la compagnie dans l'est saoudien.

L'introduction en Bourse d'Aramco constitue la pierre angulaire du plan de réformes du prince héritier Mohammed ben Salmane visant à générer des liquidités pour financer des projets d'envergure et développer les secteurs non pétroliers de l'économie.

Le gouvernement aurait fait pression sur de riches familles et des acteurs institutionnels pour participer à l'introduction en Bourse, une action présentée par certains comme un devoir patriotique.

Selon certains rapports, Aramco a également du mal à obtenir l'adhésion des investisseurs institutionnels dans un contexte de perspectives à la baisse pour le secteur de l'énergie et de doutes sur la transparence et la gouvernance de l'entreprise.

Le fonds souverain norvégien, le plus gros au monde, n'a pas l'intention d'investir dans Aramco, a déclaré un responsable norvégien à l'AFP.

Les investisseurs s'inquiètent aussi des risques géopolitiques qui pèsent sur le titre.

L'annonce de l'introduction intervient quelques semaines après des attaques contre des installations majeures d'Aramco, sur fond de tensions avec l'Iran, rival régional du royaume et également pays membre de l'OPEP.

Ces attaques ont entraîné une réduction temporaire de la moitié de la production saoudienne.

Mais la Chine, premier importateur mondial de pétrole, pourrait placer dans l'opération jusqu'à 10 milliards de dollars par l'intermédiaire de fonds souverains et d'autres entreprises d'Etat, selon l'agence Bloomberg.

De nombreux Saoudiens se disent également enthousiastes à l'idée d'acheter des actions du fleuron national, qui a fait de leur pays la première économie du monde arabe.

En 2018, Aramco a réalisé un bénéfice net de 111,1 milliards de dollars. Au cours des neuf premiers mois de 2019, son bénéfice net a chuté de 18% pour s'établir à 68,2 milliards de dollars.

(c) AwP

Commenter Entrée en Bourse: le saoudien Aramco lance les inscriptions le 17 novembre


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 19 août 2020

    Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des …

    Londres: Les ministres saoudien et russe du pétrole ont insisté mercredi à l'orée de la réunion mensuelle de suivi de l'Opep+ sur...

    lundi 10 août 2020

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de l…

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance...

    lundi 08 juin 2020

    L'Arabie saoudite met fin à l'accord de limitation de la pro…

    Ryad: L'Arabie saoudite va augmenter sa production du brut au mois de juillet afin d'atteindre son quota fixé par l'OPEP tout en...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de la pandémie

    lundi 10 août 2020

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance de la demande mondiale sur le pétrole, malgré la pandémie du nouveau coronavirus.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 30 septembre 2020 à 21:45

    Le pétrole new-yorkais se redresse après les stocks américai…

    Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a retrouvé des couleurs mercredi, au lendemain d'un plongeon, après la...

    mercredi 30 septembre 2020 à 18:43

    Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelab…

    Paris: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:49

    USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, déjouant les attentes, dans un...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:09

    Le pétrole se redresse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient des couleurs mercredi en fin de séance européenne, au lendemain d'un plongeon, après la publication par...

    mercredi 30 septembre 2020 à 14:57

    Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pét…

    Paris: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:42

    Le pétrole fait grise mine avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi, après un plongeon la veille, manifestant l'inquiétude des investisseurs sur l'excédent d'or noir...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:25

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de …

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre...

    mardi 29 septembre 2020 à 21:27

    Le pétrole chute, déprimé par une demande en berne

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mardi dans un marché toujours inquiet des sombres perspectives pour la demande...

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite