Menu
A+ A A-

Pétrole: les grands projets finalement ouverts à des sociétés iraniennes

prix du petrole TéhéranTéhéran: Les entreprises iraniennes pourront finalement déposer des offres pour développer l'important champ pétrolier d'Azadegan-sud (ouest) qui intéresse aussi de grands groupes étrangers, a annoncé dimanche le ministre iranien du Pétrole.
Mercredi, le vice-président de la Compagnie nationale iranienne du pétrole (NIOC), Gholamreza Manouchehri, avait annoncé qu'un appel d'offres serait lancé d'ici deux mois pour le développement d'Azadegan-Sud. Il avait précisé que la valeur du projet serait de 10 milliards de dollars (9,2 milliards d'euros) pour une production finale de 600.000 barils de pétrole par jour.

Selon lui, le ministère du Pétrole souhaitait attribuer le développement des grands champs pétroliers et gaziers à des consortiums étrangers qui devraient prendre des partenaires iraniens, et les petits et moyens projets aux sociétés iraniennes.

Dimanche, le ministre du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh a toutefois précisé que des groupes iraniens, dont certains dépendant des Gardiens de la révolution, le corps d'élite de l'armée, avaient demandé un délai pour déposer des offres pour le grand champ d'Azadegan.

Les sociétés dépendant de la base Khatam-ol-Anbia (sous contrôle des Gardiens de la révolution) ont demandé un délai pour examiner et faire une offre pour le champ pétrolier Azadegan et nous leur avons accordé trois mois, a déclaré Bijan Namdar Zanganeh selon le site de son ministère, Shana.

Un important conglomérat économique d'Etat, la Direction pour l'exécution de l'ordre de l'imam Khomeiny, a également fait une demande similaire qui a été acceptée, a précisé M. Zanganeh, cité par l'agence officielle Irna.

Le groupe français Total et des sociétés asiatiques sont également sur les rangs pour Azadegan-Sud.

Des médias et responsables conservateurs avaient critiqué la décision du ministère du Pétrole de réserver le développement des grands projets aux compagnies internationales.

L'ancien député conservateur Ahmad Tavakoli a ainsi accusé le ministère de vouloir attribuer le projet de développement d'Azadegan-sud à Total.

Le conglomérat Direction pour l'exécution de l'ordre de l'imam Khomeiny a développé ses activités dans tous les domaines économiques du pays, notamment dans le secteur de l'énergie. Il avait été créé à la fin des années 1980 par l'imam Khomeiny, fondateur de la République islamique. Comme d'autres fondations et sociétés créées après la révolution, il dépend directement du guide suprême, Ali Khamenei.

Le processus d'attribution des champs risque de prendre encore du temps, car selon M. Zanganeh, le nouveau modèle de contrat IPC (Iran petroleum contracts) qui sera proposé aux compagnies pétrolières n'est toujours pas finalisé mais devrait l'être dans les prochaines semaines.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les grands projets finalement ouverts à des sociétés iraniennes


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mardi 19 juillet 2022

    La Russie et l'Iran vont renforcer leur coopération sur le g…

    Téhéran: L'Iran et la Russie deux pays sous le coup de sanctions occidentales se sont engagés à renforcer leur coopération sur le...

    mercredi 29 juin 2022

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    lundi 27 juin 2022

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    jeudi 11 août 2022 à 10:34

    Le pétrole bénéficie d'une demande accrue à la place du gaz …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision pour cette année de la croissance de la...

    mercredi 10 août 2022 à 23:00

    Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks amé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, dans le sillage du bond du marché actions après...

    mercredi 10 août 2022 à 17:43

    Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie

    Bratislava: Les livraisons de pétrole russe ont repris mercredi en Slovaquie, après une coupure liée à des sanctions visant Moscou et portant...

    mercredi 10 août 2022 à 12:07

    Le pétrole fléchit, entre récession et potentiel retour du b…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi, plombés par un potentiel retour du brut iranien sur le marché avec la...

    mardi 09 août 2022 à 18:07

    Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions d…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, entre la possibilité d'un retour du brut iranien sur le marché, si Téhéran valide le texte...

    mardi 09 août 2022 à 13:31

    Les livraisons de pétrole russe via l'Ukraine interrompues

    Moscou: Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues après le refus d'une transaction bancaire liée...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite