Menu
A+ A A-

Pétrole: les grands projets finalement ouverts à des sociétés iraniennes

prix du petrole TéhéranTéhéran: Les entreprises iraniennes pourront finalement déposer des offres pour développer l'important champ pétrolier d'Azadegan-sud (ouest) qui intéresse aussi de grands groupes étrangers, a annoncé dimanche le ministre iranien du Pétrole.
Mercredi, le vice-président de la Compagnie nationale iranienne du pétrole (NIOC), Gholamreza Manouchehri, avait annoncé qu'un appel d'offres serait lancé d'ici deux mois pour le développement d'Azadegan-Sud. Il avait précisé que la valeur du projet serait de 10 milliards de dollars (9,2 milliards d'euros) pour une production finale de 600.000 barils de pétrole par jour.

Selon lui, le ministère du Pétrole souhaitait attribuer le développement des grands champs pétroliers et gaziers à des consortiums étrangers qui devraient prendre des partenaires iraniens, et les petits et moyens projets aux sociétés iraniennes.

Dimanche, le ministre du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh a toutefois précisé que des groupes iraniens, dont certains dépendant des Gardiens de la révolution, le corps d'élite de l'armée, avaient demandé un délai pour déposer des offres pour le grand champ d'Azadegan.

Les sociétés dépendant de la base Khatam-ol-Anbia (sous contrôle des Gardiens de la révolution) ont demandé un délai pour examiner et faire une offre pour le champ pétrolier Azadegan et nous leur avons accordé trois mois, a déclaré Bijan Namdar Zanganeh selon le site de son ministère, Shana.

Un important conglomérat économique d'Etat, la Direction pour l'exécution de l'ordre de l'imam Khomeiny, a également fait une demande similaire qui a été acceptée, a précisé M. Zanganeh, cité par l'agence officielle Irna.

Le groupe français Total et des sociétés asiatiques sont également sur les rangs pour Azadegan-Sud.

Des médias et responsables conservateurs avaient critiqué la décision du ministère du Pétrole de réserver le développement des grands projets aux compagnies internationales.

L'ancien député conservateur Ahmad Tavakoli a ainsi accusé le ministère de vouloir attribuer le projet de développement d'Azadegan-sud à Total.

Le conglomérat Direction pour l'exécution de l'ordre de l'imam Khomeiny a développé ses activités dans tous les domaines économiques du pays, notamment dans le secteur de l'énergie. Il avait été créé à la fin des années 1980 par l'imam Khomeiny, fondateur de la République islamique. Comme d'autres fondations et sociétés créées après la révolution, il dépend directement du guide suprême, Ali Khamenei.

Le processus d'attribution des champs risque de prendre encore du temps, car selon M. Zanganeh, le nouveau modèle de contrat IPC (Iran petroleum contracts) qui sera proposé aux compagnies pétrolières n'est toujours pas finalisé mais devrait l'être dans les prochaines semaines.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les grands projets finalement ouverts à des sociétés iraniennes


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 30 août 2019

    Le pétrolier iranien Adrian Darya poursuit sa course en Médi…

    Oslo/istanbul: La Turquie a déclaré vendredi que le pétrolier iranien Adrian Darya, ex-Grace 1, au coeur d'une confrontation entre Washington et Téhéran...

    samedi 24 août 2019

    Le pétrolier iranien parti de Gibraltar se dirige vers la Tu…

    Athènes: Le pétrolier iranien qui avait été immobilisé pendant cinq semaines au large de Gibraltar sur des soupçons de transport du pétrole...

    dimanche 18 août 2019

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    mardi 17 septembre 2019 à 18:11

    Le prix du baril de brut chute sur des espoirs de reprise de…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:40

    La production d'Aramco de retour à la normale plus vite que …

    Londres: La production pétrolière saoudienne, réduite de moitié après les attaques du week-end, retrouvera un niveau normal dans deux ou trois semaines...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:33

    Le baril de brut perd plus de 6%, espoirs de reprise de la p…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 12:03

    La moitié de la production saoudienne suspendue indisponible…

    Dubaï: Quelque trois millions de barils de pétrole saoudien par jour resteront indisponibles pendant un mois, soit environ la moitié de la...

    mardi 17 septembre 2019 à 11:15

    Le pétrole baisse légèrement, incertitude après l'attaque en…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte incertain après l'explosion des cours la veille...

    mardi 17 septembre 2019 à 09:18

    Les cours du pétrole peinent à refluer après les attaques en…

    Tokyo: Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite