Menu
A+ A A-

Gazprom Neft et Shell s'allient pour explorer une péninsule arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Gazprom Neft, branche pétrolière du géant gazier russe Gazprom, a annoncé mardi son intention de s'allier avec l'Anglo-Néerlandais Shell pour explorer et exploiter une péninsule arctique isolée riche en hydrocarbures.
Les deux groupes ont "signé un accord pour établir une co-entreprise pour explorer et développer les zones (...) de Leskinsky et Poukhoutsïaïakhsky dans la péninsule de Gydan", selon un communiqué qui précise que ces zones se situent dans le nord-est de cette péninsule située au coeur du Grand Nord russe.

Le groupe ajoute que la co-entreprise sera détenue à 50/50 par Gazprom Neft et Shell et gérée "sur une base de parité".

"La clôture de la transaction est prévue pour 2020", ajoute Gazprom Neft, sans préciser le montant de l'opération.

Cette co-entreprise a pour objectif de développer "un grand pôle d'exploration prometteur" dans une zone dont les ressources sont "peu connues" et "considérablement éloignées des infrastructures" de transport et du secteur des hydrocarbures, bien présent ailleurs dans la péninsule.

Selon Gazprom Neft, le premier site concerné fait une superficie de plus de 3.000 kilomètres carrés et pourrait refermer plus de 100 millions de tonnes d'équivalent pétrole. La deuxième zone, de plus de 800 km2, a des ressources estimées à environ 35 millions de tonnes d'équivalent pétrole.

Sur place, de études sismiques ont débuté et le forage du premier puits d'exploration aura lieu d'ici fin 2020.


Les ressources de la péninsule de Gydan sont "l'un des enjeux stratégiques de Gazprom Neft et par conséquent, l'évolution de la situation du marché n'a pas affecté nos plans", a déclaré Vadim Iakovlev, vice-directeur général de l'exploration et de la production chez Gazprom Neft.

"Malgré les incertitudes économiques et la pression sur notre industrie, la Russie est un pays d'intérêt stratégique pour Shell", a renchéri Cederic Cremers, président du groupe Shell en Russie.

Le géant russe du GNL, Novatek, construit actuellement un gigantesque usine de liquéfaction de gaz naturel sur cette même péninsule de Gydan, dont les trois trains de production doivent être lancés respectivement en 2023, 2024 et 2026.

(c) AFP

Commenter Gazprom Neft et Shell s'allient pour explorer une péninsule arctique


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trimestre

    jeudi 30 juillet 2020

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards de francs) au deuxième trimestre, du fait d'énormes dépréciations d'actifs reflétant un marché pétrolier déprimé par la pandémie.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 04 août 2020 à 21:51

    Le pétrole soutenu par l'anticipation d'une baisse des stock…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, portés par l'espoir d'un nouveau plan de soutien à l'économie...

    mardi 04 août 2020 à 15:26

    BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un …

    Londres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise...

    mardi 04 août 2020 à 12:00

    Le pétrole en baisse, ramené à la réalité par la progression…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi après avoir grimpé la veille, rattrapés par la progression de la pandémie de Covid-19 qui...

    lundi 03 août 2020 à 21:20

    Le pétrole soutenu par des indicateurs encourageants pour la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi après un début de séance dans le rouge alors qu'entrait...

    lundi 03 août 2020 à 16:54

    Le pétrole se reprend malgré les craintes d'offre excédentai…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient lundi en cours de séance européenne, après avoir commencé la séance dans le rouge, alors qu'entre en...

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite