Menu
A+ A A-

Gazprom Neft et Shell s'allient pour explorer une péninsule arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Gazprom Neft, branche pétrolière du géant gazier russe Gazprom, a annoncé mardi son intention de s'allier avec l'Anglo-Néerlandais Shell pour explorer et exploiter une péninsule arctique isolée riche en hydrocarbures.
Les deux groupes ont "signé un accord pour établir une co-entreprise pour explorer et développer les zones (...) de Leskinsky et Poukhoutsïaïakhsky dans la péninsule de Gydan", selon un communiqué qui précise que ces zones se situent dans le nord-est de cette péninsule située au coeur du Grand Nord russe.

Le groupe ajoute que la co-entreprise sera détenue à 50/50 par Gazprom Neft et Shell et gérée "sur une base de parité".

"La clôture de la transaction est prévue pour 2020", ajoute Gazprom Neft, sans préciser le montant de l'opération.

Cette co-entreprise a pour objectif de développer "un grand pôle d'exploration prometteur" dans une zone dont les ressources sont "peu connues" et "considérablement éloignées des infrastructures" de transport et du secteur des hydrocarbures, bien présent ailleurs dans la péninsule.

Selon Gazprom Neft, le premier site concerné fait une superficie de plus de 3.000 kilomètres carrés et pourrait refermer plus de 100 millions de tonnes d'équivalent pétrole. La deuxième zone, de plus de 800 km2, a des ressources estimées à environ 35 millions de tonnes d'équivalent pétrole.

Sur place, de études sismiques ont débuté et le forage du premier puits d'exploration aura lieu d'ici fin 2020.


Les ressources de la péninsule de Gydan sont "l'un des enjeux stratégiques de Gazprom Neft et par conséquent, l'évolution de la situation du marché n'a pas affecté nos plans", a déclaré Vadim Iakovlev, vice-directeur général de l'exploration et de la production chez Gazprom Neft.

"Malgré les incertitudes économiques et la pression sur notre industrie, la Russie est un pays d'intérêt stratégique pour Shell", a renchéri Cederic Cremers, président du groupe Shell en Russie.

Le géant russe du GNL, Novatek, construit actuellement un gigantesque usine de liquéfaction de gaz naturel sur cette même péninsule de Gydan, dont les trois trains de production doivent être lancés respectivement en 2023, 2024 et 2026.

(c) AFP

Commenter Gazprom Neft et Shell s'allient pour explorer une péninsule arctique


    La Compagnie pétrolière Shell

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses émissions de m…

    lundi 23 novembre 2020

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin de pouvoir réduire les fuites de ce gaz très néfaste pour le climat.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    jeudi 14 janvier 2021 à 17:37

    Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records

    Londres: Les prix du pétrole lâchaient un peu de terrain jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et...

    jeudi 14 janvier 2021 à 13:43

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    jeudi 14 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole se stabilise après des sommets atteints la veille

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et de...

    mercredi 13 janvier 2021 à 21:21

    Le pétrole fait une pause après sept séances de hausses

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en repli mercredi après sept séances de hausse qui ont porté les cours...

    mercredi 13 janvier 2021 à 17:43

    🛢️ Nouvelle baisse des stocks de pétrole brut américains

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé pour la cinquième semaine d'affilée, dans des proportions proches des attentes des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite