Menu
A+ A A-

Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent

prix du petrole DubaïDubaï: Le géant pétrolier saoudien Aramco a atteint dimanche son plus bas niveau depuis son entrée à la Bourse de Ryad, sur fond de chute générale des Bourses du Golfe après l'assassinat par les Etats-Unis d'un puissant général iranien ayant exacerbé les tensions régionales.
Les sept bourses des six Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) --Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis-- ont clôturé dans le rouge ce premier jour d'échanges depuis le raid américain qui a tué le général iranien Qassem Soleimani en Irak vendredi.

Le Tadawul, indice de référence de la Bourse saoudienne, la plus importante de la région et l'une des 10 plus grandes au monde, a fini en baisse (-2,4%) avec la plupart de ses titres dans le rouge.

Saudi Aramco, la plus grosse société cotée au monde, a perdu 1,7%, à 34,55 riyals, portant sa capitalisation à 1.840 milliards de dollars.

Les échanges dans les pays musulmans du Golfe se font du dimanche au jeudi et étaient fermés vendredi lorsque Soleimani a été tué par un raid aérien américain à Bagdad. Les Bourses mondiales s'étaient alors crispées face au risque d'une confrontation entre les États-Unis et l'Iran et les cours du pétrole avaient flambé.

"La baisse va se poursuivre pendant un certain temps et surtout tant que les tensions et la menace d'un conflit armé se poursuivront", a déclaré à l'AFP Mohammed Zidan, de la société de courtage en ligne Thinkmarket à Dubaï.

Les six pays du Golfe, qui abritent d'importantes bases militaires américaines, peuvent être facilement ciblés par Téhéran, notamment son grand rival régional, l'Arabie saoudite.

La Bourse du Koweït a plongé de 3,7%, le riche pays pétrolier, voisin de l'Irak, entretient toutefois de bonnes relations avec l'Iran.

Le marché financier de Dubaï, la bourse du Golfe la plus exposée à l'international, a chuté de 3,1% tandis que la place d'Abou Dhabi a reculé de 1,4%.

La Bourse du Qatar a elle chuté de 2,1%. Si Doha est proche de l'Iran, le pays abrite aussi la plus grande base aérienne américaine du Moyen-Orient.

La Bourse de Bahreïn, qui abrite la cinquième flotte américaine, a chuté de 2,3%.

La chute des places boursières du Golfe survient malgré la flambée des prix du pétrole, dont les six pays du CCG dépendent fortement pour leurs recettes publiques.

La petite bourse d'Oman a chuté de seulement 0,3 %. Caractérisée par sa neutralité, Mascate a souvent joué un rôle de médiateur entre les Américains et les Iraniens.

(c) AFP

Commenter Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en début d'anné…

    mardi 07 mai 2024

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses au cours du jour) au premier trimestre, en baisse de 14,5% par rapport à la même période de...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 07 mars 2024

    L'Arabie saoudite transfère 8% des actions d'Aramco à son fo…

    Ryad: L'Arabie saoudite a transféré jeudi une nouvelle tranche d'actions du géant pétrolier saoudien Aramco, représentant 8% du capital, à des entreprises...

    mardi 30 janvier 2024

    🇸🇦 L'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmenter sa c…

    Ryad: L'Arabie saoudite a demandé à sa compagnie nationale Aramco de maintenir sa capacité de production de pétrole à 12 millions de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite