Menu
A+ A A-

Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent

prix du petrole DubaïDubaï: Le géant pétrolier saoudien Aramco a atteint dimanche son plus bas niveau depuis son entrée à la Bourse de Ryad, sur fond de chute générale des Bourses du Golfe après l'assassinat par les Etats-Unis d'un puissant général iranien ayant exacerbé les tensions régionales.
Les sept bourses des six Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) --Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis-- ont clôturé dans le rouge ce premier jour d'échanges depuis le raid américain qui a tué le général iranien Qassem Soleimani en Irak vendredi.

Le Tadawul, indice de référence de la Bourse saoudienne, la plus importante de la région et l'une des 10 plus grandes au monde, a fini en baisse (-2,4%) avec la plupart de ses titres dans le rouge.

Saudi Aramco, la plus grosse société cotée au monde, a perdu 1,7%, à 34,55 riyals, portant sa capitalisation à 1.840 milliards de dollars.

Les échanges dans les pays musulmans du Golfe se font du dimanche au jeudi et étaient fermés vendredi lorsque Soleimani a été tué par un raid aérien américain à Bagdad. Les Bourses mondiales s'étaient alors crispées face au risque d'une confrontation entre les États-Unis et l'Iran et les cours du pétrole avaient flambé.

"La baisse va se poursuivre pendant un certain temps et surtout tant que les tensions et la menace d'un conflit armé se poursuivront", a déclaré à l'AFP Mohammed Zidan, de la société de courtage en ligne Thinkmarket à Dubaï.

Les six pays du Golfe, qui abritent d'importantes bases militaires américaines, peuvent être facilement ciblés par Téhéran, notamment son grand rival régional, l'Arabie saoudite.

La Bourse du Koweït a plongé de 3,7%, le riche pays pétrolier, voisin de l'Irak, entretient toutefois de bonnes relations avec l'Iran.

Le marché financier de Dubaï, la bourse du Golfe la plus exposée à l'international, a chuté de 3,1% tandis que la place d'Abou Dhabi a reculé de 1,4%.

La Bourse du Qatar a elle chuté de 2,1%. Si Doha est proche de l'Iran, le pays abrite aussi la plus grande base aérienne américaine du Moyen-Orient.

La Bourse de Bahreïn, qui abrite la cinquième flotte américaine, a chuté de 2,3%.

La chute des places boursières du Golfe survient malgré la flambée des prix du pétrole, dont les six pays du CCG dépendent fortement pour leurs recettes publiques.

La petite bourse d'Oman a chuté de seulement 0,3 %. Caractérisée par sa neutralité, Mascate a souvent joué un rôle de médiateur entre les Américains et les Iraniens.

(c) AFP

Commenter Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 13 janvier 2020

    Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité d…

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Énergie, Abdel Aziz ben Salmane, a assuré lundi que son pays avait pris toutes les précautions pour...

    lundi 23 décembre 2019

    Arabie Saoudite et Koweït vont reprendre la production dans …

    Koweït: L'Arabie Saoudite et le Koweït vont signer mardi un accord pour reprendre, après cinq ans d'interruption, la production de deux grands...

    mercredi 11 décembre 2019

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco atteint une valorisation de 2000 milliards de dollars

    jeudi 12 décembre 2019

    Ryad: Le prix de l'action du géant pétrolier saoudien Aramco a bondi jeudi à la Bourse de Ryad au deuxième jour de sa cotation, portant la valorisation de l'entreprise à plus de 2000 milliards de dollars (soit presque autant en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 17 janvier 2020 à 21:43

    Le pétrole en légère hausse malgré le ralentissement de la c…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu progressé vendredi en dépit de la publication de données indiquant que la...

    vendredi 17 janvier 2020 à 11:08

    Le pétrole accueille sereinement la croissance chinoise

    Londres: Les prix du pétrole progressaient vendredi en cours d'échanges européens, au dernier jour d'une semaine calme et après la publication de...

    jeudi 16 janvier 2020 à 21:41

    Le pétrole en hausse, dopé par deux accords commerciaux

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé jeudi, portés par la ratification aux Etats-Unis du nouvel accord de libre-échange nord-américain...

    jeudi 16 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole retrouve des couleurs au lendemain de l'accord si…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, au lendemain de la signature de l'accord commercial entre Washington...

    mercredi 15 janvier 2020 à 21:47

    Le pétrole pénalisé par le bond des stocks de produits raffi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi, affectés par un rapport montrant une forte hausse des réserves...

    mercredi 15 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole pénalisé par les stocks américains attend la sign…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens après la publication des stocks américains et alors que...

    mercredi 15 janvier 2020 à 17:17

    USA: les stocks de brut baissent mais ceux de produits raffi…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis mais ceux d'essence et de...

    mercredi 15 janvier 2020 à 14:13

    Opep: la demande mondiale de pétrole 2020 revue en hausse

    Paris: L'Opep a revu en hausse mercredi sa prévision de la demande mondiale de pétrole brut cette année, grâce à des perspectives...

    mercredi 15 janvier 2020 à 12:07

    Le pétrole en baisse attend la signature de l'accord commerc…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché a les yeux braqués...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite