Menu
A+ A A-

Corruption au Nigeria: un rapport accablant contre Shell et Eni

prix du petrole lagosLagos: Global Witness et Finance Uncovered ont publié lundi un rapport accablant contre les sociétés pétrolières Eni et Shell, les accusant d'avoir "su" que l'argent versé pour l'acquisition d'un immense contrat pétrolier n'irait pas au gouvernement nigérian, mais à des individus.
"Notre enquête (basée essentiellement sur la fuite d'emails envoyés entre les dirigeants des compagnies pétrolières, ndlr) a réuni les preuves que les principaux patrons ont participé à une vaste opération de corruption en toute connaissance de cause", note le rapport intitulé "Shell savait", un nouvel épisode dans l'une des plus importantes et anciennes affaire de l'histoire du Nigeria.

L'affaire remonte à 2011, avec l'arrivée au pouvoir de Goodluck Jonathan, qui reprend les négociations pour vendre un bloc de pétrole off-shore extrêmement convoité, OPL 245, d'une capacité de production de plus de 9 milliards de barils (soit une valeur de 500 milliards d'euros environ aux prix actuels du barils).

OPL 245 était alors aux mains de l'ancien ministre du pétrole sous le régime du dictateur Sani Abacha: Dan Etete se l'était lui-même auto-attribué dans le plus grand secret, en le vendant à la société Malabu Oil & Gas, dont il était le seul actionnaire.

"En 2011, (le britannique) Shell et la société italienne Eni ont payé 1,1 milliard de dollars dans un contrat douteux pour acquérir ce bloc particulièrement lucratif", explique le rapport, faisant référence à une affaire sur laquelle se penche également la justice italienne.

Le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi a toujours défendu que "Eni n'a rien fait d'illégal", assurant que "Eni et Shell ont payé le gouvernement nigérian, et n'ont pas été impliqués dans la décision du gouvernement sur la manière d'utiliser cet argent".

En 2012, Shell assurait également ne pas avoir su que le bloc appartenait à l'ancien ministre du pétrole, qui aurait reçu une part importante de la commission, selon la justice italienne: près de 800 millions d'euros.

Pourtant, dans les échanges de mails entre deux dirigeants de Shell auxquels le rapport fait référence et que l'AFP a pu consulter, les liens entre le gouvernement nigérian et l'ex-ministre du pétrole sont toutefois identifiés: "Le président (Goodluck Jonathan) veut régler l'affaire 245 rapidement, compte tenu des conséquences pour Malabu et des contributions politiques qui s'en suivront", écrit un conseiller pour Shell International. "+Ete+ sent l'argent venir."

Un porte-parole anonyme de Shell, cité dans le rapport, ne souhaite pas faire de commentaires à ces nouvelles accusations "étant donné qu'une enquête de justice est en cours": "Toutefois, si l'on regarde le dossier du procureur de Milan (où l'affaire est portée), nous ne pensons pas qu'il y ait quelconque information ou preuves permettant de poursuivre Shell."

La Commission nigériane pour les crimes économiques et financiers (EFCC) mène une enquête parallèle sur cette affaire, et a mis en accusation le mois dernier 11 hommes d'affaires et politiciens nigérians, dont Dan Etete.

Le président actuel, Muhammadu Buhari a promis de mener un combat sans répit contre la corruption, qui gangrène le premier producteur de pétrole du continent africain. Toutefois, malgré de nombreuses enquêtes ouvertes par l'EFCC ces deux dernières années, personne n'a pour l'instant été condamné par la justice.

(c) AFP

Commenter Corruption au Nigeria: un rapport accablant contre Shell et Eni


    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    mercredi 28 août 2019

    Eni annonce une importante découverte pétrolière dans le Del…

    Lagos: Le géant italien Eni a annoncé mercredi la découverte par sa filiale nigériane Agip d'un important gisement pétrolier et gazier dans...

    samedi 06 juillet 2019

    La justice ordonne au Nigeria de libérer un pétrolier battan…

    Genève: Le Tribunal international du droit de la mer a ordonné samedi au Nigeria de libérer un pétrolier battant pavillon suisse immobilisé...

    mardi 02 avril 2019

    Exxon étudie la vente de champs gaziers et pétroliers au Nig…

    New York: Exxon Mobil a récemment discuté de la vente d'un ensemble de champs gaziers et pétroliers au Nigeria, alors que le...

    La Compagnie pétrolière Shell

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    mercredi 11 décembre 2019 à 01:15

    Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 millia…

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de...

    mardi 10 décembre 2019 à 19:14

    ExxonMobil exonérée après accusations de tromperie sur le ch…

    New York: Un juge new-yorkais a débouté mardi l'Etat de New York, qui accusait le géant pétrolier américain ExxonMobil d'avoir trompé les...

    mardi 10 décembre 2019 à 12:05

    Le pétrole se stabilise, le marché surveille les discussions…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep+ mais restant prudent...

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    lundi 09 décembre 2019 à 11:36

    Le pétrole perd du terrain après une semaine dominée par l'O…

    Londres: Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir profité la semaine dernières de la réunion de l'Opep...

    samedi 07 décembre 2019 à 11:14

    Mexique: Pemex confirme une découverte 'gigantesque' de pétr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine en difficulté Pemex a confirmé vendredi l'existence d'un "gisement gigantesque" d'un demi-milliard de barils équivalent pétrole (bep)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite