Menu
A+ A A-

Pétrole: que représente l'entrée en bourse du géant saoudien Aramco ?

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche qu'il allait introduire 1,5% de ses parts sur le Tadawul, indice de référence de la Bourse de Ryad, afin de générer les milliards dont le royaume a besoin pour préparer son économie à un avenir post-pétrolier.

Que représente l'introduction en Bourse de ce mastodonte public, une première très attendue pour l'entreprise la plus rentable au monde ?
Que vaut Aramco ?

L'Arabie saoudite a estimé que la valorisation de son fleuron national pourrait atteindre 1.710 milliards de dollars.

Investisseurs et analystes ont affiché leur scepticisme face à l'évaluation de 2.000 milliards de dollars souhaitée à l'origine par le prince héritier Mohammed ben Salmane.

L'entreprise compte vendre 1,5% de la société lors de son introduction en Bourse, acceptant les offres des investisseurs dans une fourchette de prix entre 30 et 32 riyals saoudiens par action (environ 7 euros).

Si le prix atteint le haut de la fourchette, il pourrait éclipser les 25 milliards de dollars levés à New York en 2014 par le géant chinois des ventes en ligne Alibaba, pour devenir l'entrée en Bourse la plus importante au monde.

Aramco a réalisé un bénéfice net de 111,1 milliards de dollars l'an dernier.


Où iront les milliards ?

Aramco a précisé que son entrée en Bourse devrait rapporter entre 24 et 25,5 milliards de dollars.

La majeure partie des revenus ira au fonds souverain saoudien, le Public Investment Fund (PIF), en charge des investissements et qui ambitionne de conduire "la transformation économique de l'Arabie saoudite".

Le PIF a besoin de plusieurs milliards de dollars pour financer le passage d'une économie ultradépendante du pétrole à un modèle plus diversifié, en investissant notamment dans les nouvelles technologies et dans des mégaprojets d'infrastructure.

Un bon investissement ?

Aramco a reconnu que l'instabilité politique et les tensions dans la région, en particulier avec le rival iranien et les groupes qu'il soutient, représentent un risque que les investisseurs doivent prendre en considération.

En septembre, des attaques attribuées à Téhéran - qui a démenti - contre deux infrastructures pétrolières majeures en Arabie saoudite ont temporairement réduit de moitié la production du royaume et provoqué un choc sur les marchés mondiaux de l'énergie.

Les réserves d'Aramco s'élevaient toutefois à 256,9 milliards de barils à la fin de l'année dernière, suffisant pour 52 ans, beaucoup plus que d'autres grandes compagnies pétrolières internationales (entre neuf et 17 ans).

Ses coûts de production sont aussi parmi les plus bas au monde en raison de la nature unique des formations géologiques du royaume. En 2018, les coûts n'étaient que de 2,80 dollars (2,5 euros) le baril.


Quid de l'environnement ?

Aramco, qui pompe près de 10 % du pétrole mondial, a reconnu l'impact potentiel de la transition vers l'énergie propre sur son évaluation, y compris le risque de poursuites judiciaires en raison de la responsabilité de l'industrie pétrolière dans le réchauffement climatique.

Les préoccupations écologiques "pourraient réduire la demande mondiale d'hydrocarbures (...) et amener la société à investir des capitaux supplémentaires" pour être plus respectueuse de l'environnement, a souligné Aramco dans un prospectus.

"La pression exercée par le changement climatique est devenue le facteur le plus déterminant pour l'évaluation d'Aramco", a confirmé Hossein Askari, professeur en commerce international à l'Université George Washington.


Comment l'opération est-elle perçue ?

Aramco a lancé une large campagne publicitaire, avec des panneaux d'affichage et des messages promotionnels dans les centres commerciaux et les distributeurs automatiques de billets à travers l'Arabie saoudite.

L'introduction en Bourse semble miser sur la demande locale, et l'Arabie saoudite a cherché à assouplir les restrictions en matière de prêt pour que les citoyens ordinaires puissent acheter des parts.

Les discours nationalistes fleurissent pour faire de l'achat de parts d'Aramco un devoir patriotique. Dans ce royaume ultraconservateur, des religieux ont par ailleurs assuré qu'une telle opération est permise par l'islam.

(c) AwP

Commenter Pétrole: que représente l'entrée en bourse du géant saoudien Aramco ?


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 19 août 2020

    Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des …

    Londres: Les ministres saoudien et russe du pétrole ont insisté mercredi à l'orée de la réunion mensuelle de suivi de l'Opep+ sur...

    lundi 10 août 2020

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de l…

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance...

    lundi 08 juin 2020

    L'Arabie saoudite met fin à l'accord de limitation de la pro…

    Ryad: L'Arabie saoudite va augmenter sa production du brut au mois de juillet afin d'atteindre son quota fixé par l'OPEP tout en...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de la pandémie

    lundi 10 août 2020

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance de la demande mondiale sur le pétrole, malgré la pandémie du nouveau coronavirus.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 30 septembre 2020 à 21:45

    Le pétrole new-yorkais se redresse après les stocks américai…

    Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a retrouvé des couleurs mercredi, au lendemain d'un plongeon, après la...

    mercredi 30 septembre 2020 à 18:43

    Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelab…

    Paris: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:49

    USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, déjouant les attentes, dans un...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:09

    Le pétrole se redresse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient des couleurs mercredi en fin de séance européenne, au lendemain d'un plongeon, après la publication par...

    mercredi 30 septembre 2020 à 14:57

    Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pét…

    Paris: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:42

    Le pétrole fait grise mine avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi, après un plongeon la veille, manifestant l'inquiétude des investisseurs sur l'excédent d'or noir...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:25

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de …

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre...

    mardi 29 septembre 2020 à 21:27

    Le pétrole chute, déprimé par une demande en berne

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mardi dans un marché toujours inquiet des sombres perspectives pour la demande...

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite