Menu
A+ A A-

BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat

prix du petrole WashingtonWashington: BP a annoncé mardi avoir vendu tous ses actifs en Alaska à l'Américain Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars, marquant le départ du géant pétrolier britannique de cet Etat après quelque 60 ans de présence.
La vente inclut aussi bien les capacités de production de pétrole et de gaz que de transport par oléoduc, précise le groupe britannique.

"L'Alaska a été une partie intégrante de la croissance et du succès de BP pendant plus d'un demi-siècle", a rappelé Bob Dudley, le patron de BP, qui souligne que cette vente s'inscrit dans un programme de deux ans (2019-2020) de désinvestissement à hauteur de 10 milliards de dollars.

La vente permet donc d'assainir les comptes de BP et de "profiter d'autres opportunités s'offrant à lui ailleurs dans le monde".

Hilcorp va payer 4 milliards à court terme et les 1,6 milliard restant plus tard.

La transaction doit encore recevoir le feu vert des différentes autorités de régulation, mais BP espère qu'elle sera bouclée en 2020.

Le pétrolier britannique a promis de "rapidement faire la lumière sur l'avenir" des 1.600 employés concernés par la transaction.

BP a commencé à travailler en Alaska en 1959 avant de forer en 1968 le puits de confirmation qui a permis de dévoiler l'ampleur du champs de Prudhoe Bay. Depuis le début de l'exploitation en 1977, Prudhoe Bay a produit 13 milliards de barils de pétrole et a la capacité d'en produire encore 1 milliard de plus, affirme BP.

Bob Dudley a souligné que quitter l'Alaska ne signifiait pas que son groupe était moins engagé en Amérique.

"Nous restons très enthousiastes sur le secteur énergétique américain", a-t-il souligné.

"Rien que sur ces trois dernières années nous avons investi plus de 20 milliards de dollars aux États-Unis et nous continuons d'y chercher d'autres opportunités d'investissement", a-t-il ajouté.

BP va notamment mettre en ligne sa plateforme Argos dans le Golfe du Mexique sur le champ de Mad Dog en 2021.

C'est dans ce même Golfe du Mexique que BP a provoqué l'une des pires marées noires de l'histoire.

BP continue de payer les dommages liés à l'explosion de sa plateforme pétrolière DeepWater Horizon en 2010.

Entre amendes, indemnisations des victimes et nettoyage des côtes, le coût total avant impôt de cette catastrophe environnementale, la pire de l'histoire des États-Unis, s'élève à quelque 70 milliards de dollars pour BP.

(c) AwP

Commenter BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 13 décembre 2019 à 20:59

    Le pétrole profite d'un accord préliminaire entre Pékin et W…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi après l'annonce d'une avancée de taille dans la guerre commerciale...

    vendredi 13 décembre 2019 à 18:16

    Le pétrole profite d'un accord préliminaire entre Pékin et W…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient en cours de séance européenne après l'annonce d'une avancée de taille dans la guerre commerciale sino-américaine...

    vendredi 13 décembre 2019 à 12:39

    Le pétrole en hausse, optimiste sur un accord commercial sin…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient à des plus hauts depuis septembre, vendredi en cours d'échanges européens, portés par les perspectives d'un...

    vendredi 13 décembre 2019 à 12:27

    La production pétrolière est normale en France

    Paris: La production pétrolière en France n'est pas à l'arrêt et les raffineries fonctionnent normalement malgré le mouvement social contre la réforme...

    jeudi 12 décembre 2019 à 22:00

    Le pétrole soutenu par un possible accord commercial sino-am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, portés par des informations selon lesquelles la Chine et les...

    jeudi 12 décembre 2019 à 17:32

    Le pétrole soutenu par un tweet de Trump optimiste sur la gu…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur hausse jeudi en cours d'échanges européens, encouragés par un tweet de Donald Trump estimant que...

    jeudi 12 décembre 2019 à 12:29

    Le pétrole se reprend au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi en cours d'échanges européens, rassurés par la perspective d'un marché "équilibré" pour 2020 après avoir...

    jeudi 12 décembre 2019 à 11:57

    Aramco atteint une valorisation de 2000 milliards de dollars

    Ryad: Le prix de l'action du géant pétrolier saoudien Aramco a bondi jeudi à la Bourse de Ryad au deuxième jour de...

    jeudi 12 décembre 2019 à 10:33

    Pétrole: le marché pourrait être excédentaire début 2020 (AI…

    Paris: L'offre de pétrole sur les marchés mondiaux pourrait être excédentaire début 2020 malgré les baisses de production supplémentaires décidées par les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite