Menu
A+ A A-

BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat

prix du petrole WashingtonWashington: BP a annoncé mardi avoir vendu tous ses actifs en Alaska à l'Américain Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars, marquant le départ du géant pétrolier britannique de cet Etat après quelque 60 ans de présence.
La vente inclut aussi bien les capacités de production de pétrole et de gaz que de transport par oléoduc, précise le groupe britannique.

"L'Alaska a été une partie intégrante de la croissance et du succès de BP pendant plus d'un demi-siècle", a rappelé Bob Dudley, le patron de BP, qui souligne que cette vente s'inscrit dans un programme de deux ans (2019-2020) de désinvestissement à hauteur de 10 milliards de dollars.

La vente permet donc d'assainir les comptes de BP et de "profiter d'autres opportunités s'offrant à lui ailleurs dans le monde".

Hilcorp va payer 4 milliards à court terme et les 1,6 milliard restant plus tard.

La transaction doit encore recevoir le feu vert des différentes autorités de régulation, mais BP espère qu'elle sera bouclée en 2020.

Le pétrolier britannique a promis de "rapidement faire la lumière sur l'avenir" des 1.600 employés concernés par la transaction.

BP a commencé à travailler en Alaska en 1959 avant de forer en 1968 le puits de confirmation qui a permis de dévoiler l'ampleur du champs de Prudhoe Bay. Depuis le début de l'exploitation en 1977, Prudhoe Bay a produit 13 milliards de barils de pétrole et a la capacité d'en produire encore 1 milliard de plus, affirme BP.

Bob Dudley a souligné que quitter l'Alaska ne signifiait pas que son groupe était moins engagé en Amérique.

"Nous restons très enthousiastes sur le secteur énergétique américain", a-t-il souligné.

"Rien que sur ces trois dernières années nous avons investi plus de 20 milliards de dollars aux États-Unis et nous continuons d'y chercher d'autres opportunités d'investissement", a-t-il ajouté.

BP va notamment mettre en ligne sa plateforme Argos dans le Golfe du Mexique sur le champ de Mad Dog en 2021.

C'est dans ce même Golfe du Mexique que BP a provoqué l'une des pires marées noires de l'histoire.

BP continue de payer les dommages liés à l'explosion de sa plateforme pétrolière DeepWater Horizon en 2010.

Entre amendes, indemnisations des victimes et nettoyage des côtes, le coût total avant impôt de cette catastrophe environnementale, la pire de l'histoire des États-Unis, s'élève à quelque 70 milliards de dollars pour BP.

(c) AwP

Commenter BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    mercredi 05 août 2020

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s'adapter plus vite face à de sombres perspectives.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 août 2020 à 21:42

    Le pétrole se replie face aux perspectives d'une demande en …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de...

    vendredi 14 août 2020 à 18:07

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 14 août 2020 à 13:40

    Le pétrole se replie devant les perspectives d'une demande e…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de l'Agence...

    vendredi 14 août 2020 à 10:33

    Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrol…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un...

    jeudi 13 août 2020 à 21:45

    Le pétrole lesté par les nouvelles prévisions de l'AIE sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé ses...

    jeudi 13 août 2020 à 14:32

    CS et UBS financeraient le controversé pétrole d'Amazonie

    Genève: Selon un rapport publié par plusieurs ONG, des banques helvétiques, dont Credit Suisse et UBS, jouent un rôle central dans le...

    jeudi 13 août 2020 à 12:07

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs digèrent les sto…

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables jeudi, au lendemain d'un rapport montrant une forte baisse des réserves de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite