Menu
A+ A A-

BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat

prix du petrole WashingtonWashington: BP a annoncé mardi avoir vendu tous ses actifs en Alaska à l'Américain Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars, marquant le départ du géant pétrolier britannique de cet Etat après quelque 60 ans de présence.
La vente inclut aussi bien les capacités de production de pétrole et de gaz que de transport par oléoduc, précise le groupe britannique.

"L'Alaska a été une partie intégrante de la croissance et du succès de BP pendant plus d'un demi-siècle", a rappelé Bob Dudley, le patron de BP, qui souligne que cette vente s'inscrit dans un programme de deux ans (2019-2020) de désinvestissement à hauteur de 10 milliards de dollars.

La vente permet donc d'assainir les comptes de BP et de "profiter d'autres opportunités s'offrant à lui ailleurs dans le monde".

Hilcorp va payer 4 milliards à court terme et les 1,6 milliard restant plus tard.

La transaction doit encore recevoir le feu vert des différentes autorités de régulation, mais BP espère qu'elle sera bouclée en 2020.

Le pétrolier britannique a promis de "rapidement faire la lumière sur l'avenir" des 1.600 employés concernés par la transaction.

BP a commencé à travailler en Alaska en 1959 avant de forer en 1968 le puits de confirmation qui a permis de dévoiler l'ampleur du champs de Prudhoe Bay. Depuis le début de l'exploitation en 1977, Prudhoe Bay a produit 13 milliards de barils de pétrole et a la capacité d'en produire encore 1 milliard de plus, affirme BP.

Bob Dudley a souligné que quitter l'Alaska ne signifiait pas que son groupe était moins engagé en Amérique.

"Nous restons très enthousiastes sur le secteur énergétique américain", a-t-il souligné.

"Rien que sur ces trois dernières années nous avons investi plus de 20 milliards de dollars aux États-Unis et nous continuons d'y chercher d'autres opportunités d'investissement", a-t-il ajouté.

BP va notamment mettre en ligne sa plateforme Argos dans le Golfe du Mexique sur le champ de Mad Dog en 2021.

C'est dans ce même Golfe du Mexique que BP a provoqué l'une des pires marées noires de l'histoire.

BP continue de payer les dommages liés à l'explosion de sa plateforme pétrolière DeepWater Horizon en 2010.

Entre amendes, indemnisations des victimes et nettoyage des côtes, le coût total avant impôt de cette catastrophe environnementale, la pire de l'histoire des États-Unis, s'élève à quelque 70 milliards de dollars pour BP.

(c) AwP

Commenter BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Le résultat trimestriel de BP dopé à son tour par les prix de l'énergie

    mardi 01 novembre 2022

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, la flambée des hydrocarbures a également dopé au troisième trimestre les résultats du géant britannique des hydrocarbures BP, qui a vu son bénéfice hors éléments exceptionnels plus que doubler. Mais le groupe...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 29 novembre 2022 à 21:40

    Le pétrole volatil, stimulé par l'Opep et une éclaircie en C…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mardi, le WTI américain étant stimulé par une possible réduction...

    mardi 29 novembre 2022 à 13:46

    Le pétrole monte avec des spéculations sur la Chine et l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole renouent avec les gains mardi, en raison de spéculations sur un potentiel allègement de la politique sanitaire...

    lundi 28 novembre 2022 à 21:15

    Le pétrole se ressaisit, rumeurs d'une possible réduction de…

    Cours de clôture du pétrole: Les cours du pétrole se sont repris lundi en fin de séance après avoir touché des plus bas...

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite