Menu
RSS
A+ A A-

Revirement en Russie: Rosneft autorisé à participer à la privatisation de Bachneft

prix du petrole vladivostok (russie)Vladivostok (russie): Les autorités russes ont opéré vendredi un revirement en autorisant le géant pétrolier public Rosneft, dirigé par un proche de Vladimir Poutine, à participer à la privatisation de son concurrent Bachneft, une opération stratégique empoisonnée par des luttes d'influence au sommet du pouvoir.
D'un point de vue juridique, Rosneft est actuellement autorisé à participer, a reconnu le ministre de l'Economie Alexeï Oulioukaïev, cité par les agences russes, qui s'était dit ouvertement opposé à cette option dans le passé.

L'Etat russe, confronté à sa plus longue crise économique depuis 15 ans, cherche à compenser l'effondrement de ses revenus tirés des ventes d'hydrocarbures, qui représentaient la moitié des rentrées budgétaires les années fastes.

Il a donc décidé de réduire sa participation dans plusieurs entreprises et de céder toute sa part dans le capital de Bachneft (50%), évaluée à plus de quatre milliards d'euros. Sixième producteur d'hydrocarbures en Russie, ce groupe basé dans la région du Bachkortostan (sud) avait été privatisé une première fois au début des années 2000, avant de revenir dans le giron de l'Etat il y a moins de deux ans, à l'issue de poursuites controversées contre son propriétaire Vladimir Evtouchenkov.

Mais le dossier a été bousculé par l'arrivée d'un prétendant inattendu: le puissant groupe pétrolier Rosneft, dirigé par Igor Setchine, très proche de Vladimir Poutine.

La participation d'une société détenue à majorité par l'Etat à une opération de privatisations avait été rejetée par plusieurs hauts responsables du gouvernement mais aussi par un conseiller du Kremlin qui avait jugé cette idée idiote, tandis que M. Setchine refusait de retirer sa candidature.

Juridiquement, a expliqué M. Oulioukaïev, Rosneft, contrôlé par les pouvoirs publics par l'intermédiaire d'une autre société, n'est pas un conglomérat public et ne peut être empêchée de candidater.

Interrogé par Bloomberg vendredi, M. Poutine a rappelé cette situation juridique. Au final, le plus important pour le budget, c'est qui paiera le plus, a-t-il relevé.

Face aux désaccords au sommet, le gouvernement a décidé mi-août de repousser la privatisation de Bachneft pour privilégier la cession de 19% du capital de Rosneft.

Cette opération pourrait intervenir à partir d'octobre, a indiqué M. Oulioukaïev. Il a indiqué que l'évaluation de 11 milliards de dollars qui circule dans la presse était proche de la réalité.

Rosneft a déjà grossi dans des circonstances controversées, en avalant au début des années 2000 une partie de Ioukos, l'empire pétrolier de l'opposant Mikhaïl Khodorkovksi démantelé par la justice.

(c) AFP

Le pétrole en Russie


jeudi 19 juillet 2018

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

lundi 16 juillet 2018

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

jeudi 21 juin 2018

Opep : la Russie et l'Arabie saoudite s'accordent sans l'Ira…

Vienne: La Russie et l'Arabie saoudite proposeront une augmentation de la production de l'Opep et de ses partenaires d'un million de barils...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 22:07

Le pétrole monte, profitant d'un apaisement des tensions géo…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé lundi, profitant d'un apaisement des tensions entre Pékin et Washington et d'une accalmie...

lundi 20 août 2018 à 16:05

Le pétrole monte mais le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 15:52

Les prix des carburants en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole progressant...

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite