Menu
A+ A A-

USA: Shell commence ses forages controversés en Alaska

prix du petrole washingtonWashington: Le géant pétrolier Shell a commencé ses opérations controversées de forage vendredi en Alaska après le blocage pendant 40 heures d'un de ses brise-glaces par des écologistes suspendus à un pont du nord-ouest des Etats-Unis.
Shell a commencé ses opérations de forage sur le puits Burger J dans la mer de Chukchi en Alaska vendredi à environ 01H00 GMT, a indiqué Shell à l'AFP par email.

Dans les prochains jours, l'équipage à bord du Transocean Polar Pioneer, une plateforme de forage, oeuvrera pour terminer la partie supérieure du puits et se préparer à forer sur la profondeur totale une fois que Fennica arrivera sur le site, poursuit le communiqué en référence au brise-glace de 116 mètres qui devait rejoindre la flottille après avoir été bloqué par des activistes de Greenpeace.

Nous restons engagés à travailler de façon sûre et responsable, assure le groupe anglo-néerlandais.

Le Fennica a repris sa route jeudi après avoir été bloqué au port de Portland (nord-ouest) par des membres de Greenpeace qui se sont suspendus à un pont, plusieurs mètres au-dessus de l'eau, pendant 40 heures. Ils étaient soutenus par des ravitailleurs sur le pont tandis que d'autres écologistes embarqués dans des kayaks ont aussi tenté d'empêcher le brise-glace de quitter le port.

Après avoir vécu dans des petits hamacs pendant près de deux jours, les membres de Greenpeace sont finalement descendus lorsque la police a, selon l'organisation, évacué les ravitailleurs du pont.

Signalant jeudi soir que le 13ème de ses membres suspendus était finalement descendu, sans incident, Greenpeace a écrit sur Twitter que tous les yeux son maintenant tournés vers le Président Obama pour sauver l'Arctique.

Le président américain a provoqué la colère des écologistes en autorisant en mai Shell à forer dans l'Arctique. Dénonçant d'immenses risques pour les populations de l'Arctique, la faune et notre climat, Greenpeace appelle les internautes à signer une pétition en ligne demandant à Barack Obama de changer d'avis, affirmant qu'il n'est pas trop tard.

Après avoir effectué de premiers forages en 2012, le groupe avait été contraint en septembre de la même année de les repousser après un problème sur un navire.

elc/az

ROYAL DUTCH SHELL PLC

TRANSOCEAN

PIONEER CORP.

TWITTER



(c) AFP

Commenter USA: Shell commence ses forages controversés en Alaska


    La Compagnie pétrolière Shell

    Paie doublée pour le patron de Shell en 2018

    jeudi 14 mars 2019

    Londres: Le directeur général de Royal Dutch Shell a vu sa rémunération plus que doubler l'an passé à plus de 20 millions d'euros (22,7 millions de francs suisse), au moment où le géant pétrolier engrange des bénéfices très confortables, d'après...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite