Menu
A+ A A-

La chute du pétrole engloutit les bénéfices d'ExxonMobil et Chevron

prix du petrole New YorkNew York: La chute des prix du pétrole a frappé de plein fouet les deux majors pétrolières américaines, ExxonMobil annonçant vendredi ses plus faibles bénéfices trimestriels depuis 2009 et Chevron ses plus mauvais profits depuis plus d'une décennie.
Ses mauvais résultats ont déplu aux marchés financiers qui ont sanctionné les titres des deux groupes en Bourse.

Premier groupe pétrolier du globe, ExxonMobil a vu ses bénéfices divisés par plus de deux à 4,2 milliards de dollars au deuxième trimestre.

Ils ont plongé de 90% pour Chevron à 571 millions de dollars, un plus bas trimestriel depuis 2002, après des dépréciations d'actifs et des charges liées à la suspension de projets d'un montant total de 2,6 milliards de dollars.

Si investisseurs et experts s'attendaient à ce que les deux groupes gagnent moins d'argent que par le passé, l'ampleur du déclin les a pris de court d'autant que les deux géants ont échoué à égaler des anticipations faibles.

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, s'est établi à 1 dollar pour ExxonMobil, soit 11 cents de moins que ce qui était escompté. L'écart est de 86 cents entre la performance de Chevron et les pronostics.

A Wall Street: le titre ExxonMobil reculait de plus de 4% et celui de Chevron de plus de 3% vers 15H10 GMT.

- Faibles 

John Watson, le PDG de Chevron, a qualifié les résultats de son groupe de faibles et promis de tailler dans les coûts pour stimuler la croissance.

Nos résultats financiers du 2e trimestre (...) reflètent une baisse du prix du brut de près de 50% par rapport à l'an dernier, a-t-il déclaré.

Sur le marché américain, le prix de vente moyen du baril de brut s'est établi à 50 dollars pour 92 dollars sur la même période l'an passé alors que pour le gaz naturel le prix par millier de pieds cube (1000 pieds cube = 28,5 mètres cube) a été de 1,92 dollar pour 4,09 dollars sur la même période il y a un an.

La passe difficile que traverse les deux majors pétrolières se lit dans la performance des activités de l'amont (production-exploration), traditionnelles locomotives des bénéfices.

Les bénéfices de cette division emblématique ont été divisés par quasiment trois à 2 milliards de dollars pour ExxonMobil. Elle est même dans le rouge pour Chevron, avec une perte de 1,04 milliard de dollars.

Seul lot de consolation, la production de pétrole et de gaz a augmenté malgré des retards de certains projets et l'épuisement de puits matures.

Elle s'élève à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour (+3,6% sur un an) pour ExxonMobil et à 2,6 millions (+2%) pour Chevron.

- Economies

Comme le reste de l'industrie pétrolière, les deux mastodontes tablent sur des économies d'échelle, des désinvestissements, des cessions d'actifs (Chevron) pour préserver leurs profits dans le contexte actuel de prix du pétrole bas.

La maîtrise de nos coûts est fondamentale, avance Jeff Woodbury, un des vice-présidents d'ExxonMobil lors d'une conférence téléphonique.

Les efforts pour améliorer les résultats et la trésorerie sont en voie, a assuré de son côté John Watson.

Chevron, qui est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival parce que 67% de sa production est du pétrole contre 54% à ExxonMobil, veut renégocier des contrats tout au long de sa chaîne de production. Il va aussi supprimer 1.500 emplois, soit 2,3% de ses effectifs globaux, dans l'espoir d'économiser environ un milliard de dollars.

ExxonMobil a fortement réduit ses investissements de 16% sur un an au deuxième trimestre, à 8,26 milliards de dollars, et envisage d'en faire plus sur l'ensemble de l'année. Le groupe, fait rare, a diminué de moitié, soit 500 millions de dollars, son programme de rachats d'actions censé gonfler artificiellement son cours en Bourse.

Chevron et ExxonMobil ont un modèle économique qui les placent à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

C'est cette architecture qui leur a permis jusqu'ici de résister quelque peu au plongeon des prix.

Lors du deuxième trimestre, les bénéfices du raffinage (aval) ont été multipliés par deux à 1,42 milliard de dollars pour Chevron et quasiment autant pour ExxonMobil à 1,5 milliard.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

jld-lo/LyS

EXXONMOBIL

CHEVRON



(c) AFP

Commenter La chute du pétrole engloutit les bénéfices d'ExxonMobil et Chevron


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Les actionnaires forcent ExxonMobil et Chevron à agir plus sur le climat

    mercredi 26 mai 2021

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil et de Chevron ont voté mercredi pour forcer les géants pétroliers américains à lutter plus énergiquement contre le changement climatique, signe d'une pression croissante sur les producteurs d'or noir pour répondre aux préoccupations environnementales.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 20 juillet 2021

    Pétrole: Halliburton dégage des bénéfices meilleurs que prév…

    New York: Le groupe américain offrant des services aux exploitants d'hydrocarbures Halliburton, aidé par le rebond du secteur pétrolier en Amérique du...

    vendredi 14 mai 2021

    Rosneft renoue avec les chiffres noirs au 1er trimestre

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi un bénéfice net de 149 milliards de roubles au premier trimestre de...

    vendredi 14 mai 2021

    Petrobras renoue avec les bénéfices au 1er trimestre

    Rio de janeiro: La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a annoncé jeudi avoir réalisé un bénéfice net de 1,167 milliard de reais...

    mardi 04 mai 2021

    Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours …

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur...

    vendredi 30 avril 2021

    D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec l…

    New York: ExxonMobil et Chevron aux Etats-Unis, Eni en Italie, ont tous annoncé vendredi avoir remonté la pente au premier trimestre, après...

    vendredi 30 avril 2021

    Chevron soutenu par la remontée des prix du pétrole au 1er t…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé des résultats mitigés au premier trimestre, entre la hausse des prix du pétrole...

    vendredi 30 avril 2021

    Exxonmobil repasse dans le vert au 1er trimestre

    New York: La major pétrolière américaine Exxonmobil a annoncé vendredi être repassée dans le vert en début d'année, après quatre trimestres de...

    vendredi 30 avril 2021

    Eni revient dans le vert au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au premier trimestre, avec un bénéfice de...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Un consortium regroupant Equinor et Exxon investit 8 milliards dans un gi…

    mardi 01 juin 2021

    Oslo: Un consortium emmené par Equinor a convenu de développer le champ pétrolier Bacalhau au large du Brésil, un investissement d'environ 8 milliards de dollars pour la seule première phase, a annoncé le géant norvégien mardi.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 juillet 2021 à 17:52

    USA: baisse plus importante que prévu des stocks américains …

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse plus importante que prévu durant la semaine close...

    mercredi 28 juillet 2021 à 12:01

    Le pétrole progresse, les stocks américains attendus en bais…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi, la perspective de voir les stocks de brut se réduire aux Etats-Unis, signal d'une demande...

    mercredi 28 juillet 2021 à 08:29

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    mardi 27 juillet 2021 à 21:57

    Le pétrole piétine, le Covid-19 plane sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient brièvement regagné mardi leur niveau d'avant la réunion de l'Opep+ il y a...

    mardi 27 juillet 2021 à 12:09

    Le pétrole avance à petits pas, le Covid-19 plane sur la dem…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mardi, les investisseurs restant suspendus à la propagation du Covid-19 et aux éventuelles...

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite