Menu
A+ A A-

Total "s'engage" à être "transparent" pour ses forages en Guyane

prix du petrole cayenneCayenne: La campagne de forage offshore imminente de Total en Guyane française va se dérouler en toute "transparence", a assuré mardi le groupe pétrolier par communiqué, en réponse aux reproches adressés par des défenseurs de l'environnement.
Total a déclaré mardi que sa campagne d'exploration imminente en Guyane pour chercher du pétrole offshore se déroulerait en toute "transparence".

Ce communiqué a été publié quatre jours après le refus du Brésil d'accorder au groupe pétrolier français l'autorisation d'effectuer des forages dans l'embouchure de l'Amazone au motif que le plan présenté par Total comportait d'"importantes incertitudes", notamment en situation d'urgence.

"Conscient des interrogations que peuvent soulever ces travaux", le groupe pétrolier français s'est engagé à "rendre compte" de leur "avancée" à la commission de suivi et de concertation pétrole de Cayenne, co-pilotée par le préfet de Guyane.

Jusqu'à avril 2019, un navire de forage stationné à quelque 150 kilomètres des côtes guyanaises va creuser de un à cinq puits d'exploration dits "profonds", par environ 2.000 mètres de profondeur d'eau à la recherche d'hydrocarbures, sous contrainte de forts courants marins.

Total "invite les ONG qui le souhaitent à visiter ses installations en se rendant sur son navire pour comprendre les mesures de précaution prises".

En Guyane, des "centaines de personnes", selon les organisateurs, ont participé samedi à des marches pour le climat et contre les forages de Total ainsi que le projet Montagne d'Or en Guyane.

Le collectif Stop pétrole offshore Guyane a estimé auprès de l'AFP que Total conduisait ses opérations sans informer "la population guyanaise" des risques encourus.

Greenpeace France a estimé dans un communiqué que le projet mettait en péril les "populations côtières, la faune, la flore" et les récifs à cause des risques de "fuites d'hydrocarbures, boues de forage toxiques et marée noire".

Total a assuré que ses opérations en Guyane ne seront pas conduites "dans des récifs coralliens" de l'Amazone, dont la continuité a été mise en évidence au large de la Guyane au printemps dernier.

"Le récif le plus proche identifié est situé à 30 kilomètres du point de forage et n'est pas corallien", a précisé le pétrolier.

L'avis de l'Autorité environnementale du 30 mai dernier soulignait que le plan de Total en Guyane souffrait de "la faiblesse de certains volets importants pour appréhender les impacts" liés à la "toxicité des produits utilisés" et notamment à la survenue éventuelle d'une marée noire.


(c) AFP

Commenter Total "s'engage" à être "transparent" pour ses forages en Guyane


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    vendredi 15 février 2019

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un communiqué vendredi sur le fait que "le Brexit n'est absolument pas un facteur motivant ce projet".


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite