Menu
RSS
A+ A A-

Accords pétrolier et commercial Emirats/Chine avant une visite du président Xi

prix du petrole dubaïDubaï: Les Émirats arabes unis et la Chine ont signé deux accords, l'un pétrolier et l'autre commercial, avant une visite jeudi soir du président chinois Xi Jinping à Abou Dhabi.
La compagnie publique Abu Dhabi National Oil Co.(ADNOC) a indiqué avoir attribué deux contrats d'une valeur de 1,6 milliard de dollars à la BGP Inc, une filiale de China National Petroleum Co. (CNPC) pour une étude sismique 3D.

La prospection pour du pétrole et du gaz sera effectuée dans des sites onshore et offshore couvrant une superficie de 53.000 km2 dans l'émirat d'Abou Dhabi, a précisé ADNOC dans un communiqué.

La CNPC a déjà deux accords de concession avec ADNOC pour une valeur d'environ 3 milliards de dollars.

Les Émirats arabes unis sont un riche pays pétrolier avec 96% de ses réserves dans l'émirat d'Abou Dhabi.

Le grand opérateur portuaire émirati DP World avait annoncé plus tôt un accord avec la Chine pour une zone commerciale à Dubaï, autre membre de la fédération des Emirats arabes unis.

Cette structure, d'une superficie de 3 km2, sera située au sein de la plus grande zone franche du Moyen-Orient, celle de Jebel Ali à Dubaï.

Il s'agit d'un emplacement stratégique car le long de la route maritime censée permettre à la Chine de rejoindre l'Afrique et l'Europe par la mer de Chine et l'océan Indien, dans le cadre des "nouvelles routes de la Soie".

Ce colossal projet chinois de plus de 1.000 milliards de dollars a été lancé par le président Xi Jinping en 2013 pour déployer routes, ports, voies ferrées et parcs industriels à travers l'Asie, aux portes de l'Europe et jusqu'en Afrique.

La zone commerciale sera développée en partenariat avec Zhejiang China Commodities City Group, a indiqué DP World, qui n'a pas précisé à combien s'élevait le coût du projet.

Le président chinois est attendu jeudi soir à Abou Dhabi pour des pourparlers politiques et économiques avec les responsables des Émirats arabes unis, marquant le début d'une tournée dans plusieurs pays.

La Chine est le premier partenaire commercial des Émirats arabes unis. Le commerce non pétrolier entre les deux pays a atteint plus de 53,3 milliards de dollars en 2017, dont plus de 90% sont constitués d'exportations chinoises, selon le ministère des Finances des Émirats.

Cet Etat du golfe est l'un des 15 premiers fournisseurs de pétrole brut de la Chine, à laquelle il a exporté pour quelque quatre milliards de dollars de pétrole l'an dernier.

Le géant émirati de l'immobilier, Emaar, a par ailleurs annoncé mercredi son intention de construire à Dubaï la plus grande China Town du Moyen-Orient.


(c) AFP

Le pétrole aux Emirats arabes unis

Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

lundi 12 novembre 2018

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

dimanche 11 novembre 2018

Pas encore de consensus entre producteurs pour réduire la pr…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré dimanche qu'il n'y avait "pas encore de consensus...

lundi 05 novembre 2018

Abou Dhabi annonce de nouvelles découvertes pétrolières et g…

Dubaï: La compagnie pétrolière ADNOC d'Abou Dhabi a annoncé la découverte d'importantes ressources pétrolières et gazières, dans l'optique d'une "autosuffisance" totale, alors...

Le pétrole en Chine

Voir toutes les nouvelles du pétrole en Chine

lundi 05 novembre 2018

Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

mercredi 31 octobre 2018

Chine: la hausse du brut profite aux géants pétroliers

Pékin: La hausse des prix du brut a profité au troisième trimestre aux géants chinois du secteur pétrolier, Sinopec et surtout PetroChina...

jeudi 19 juillet 2018

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

La Compagnie pétrolière chinoise CNPC

Chine: la hausse du brut profite aux géants pétroliers

mercredi 31 octobre 2018

Pékin: La hausse des prix du brut a profité au troisième trimestre aux géants chinois du secteur pétrolier, Sinopec et surtout PetroChina, qui a plus que triplé son bénéfice net.

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite