Menu
A+ A A-

Le géant pétrolier des Emirats promet d'"accélérer" son plan zéro carbone

cours du petroleDubaï (Emirats arabes unis): Le géant pétrolier des Emirats arabes unis, Adnoc, a annoncé lundi avoir revu à la hausse ses ambitions climatiques pour atteindre la neutralité carbone en 2045, cinq ans avant la date initialement prévue par le riche Etat du Golfe qui accueille en fin d'année la COP28.
Parmi les premiers exportateurs de brut au monde, le pays avait promis d'atteindre un objectif zéro carbone d'ici 2050, alors que l'organisation de la conférence de l'ONU sur le climat, fin novembre à Dubaï, a suscité les critiques des défenseurs de l'environnement.

"ADNOC accélère son plan de décarbonation pour avancer son ambition de zéro net à 2045, par rapport à son objectif précédent de 2050", a annoncé la société dans un communiqué.

Elle projette également d'arriver à "zéro émission de méthane d'ici 2030".

ADNOC compte "augmenter ses investissements et redoubler d'efforts en matière de décarbonation", en s'appuyant sur un financement initial "de 15 milliards de dollars pour des solutions à faible émission de CO2", a assuré l'entreprise.

Le géant pétrolier a aussi déclaré avoir "réduit ses émissions de gaz à effet de serre" d'environ cinq millions de tonnes en 2022, notamment par le recours à l'énergie solaire et nucléaire "pour alimenter 100% de ses opérations terrestres".

Cette annonce intervient alors qu'une vague de chaleur exceptionnelle, largement due au changement climatique selon les experts, balaye l'hémisphère nord, en particulier les pays de la zone Méditerranée.

Les Emirats arabes unis ont désigné le patron d'ADNOC, Sultan Al Jaber, pour présider la COP28, provoquant l'inquiétude des défenseurs de l'environnement, d'autant plus que le magnat du pétrole a largement défendu le développement des industries des hydrocarbures.


Ces dernières sont considérées par les experts comme d'importants contributeurs au réchauffement climatique en raison des émissions de CO2.

Mais Sultan Al Jaber a estimé qu'il fallait davantage s'intéresser aux technologies balbutiantes et coûteuses de capture du CO2, plutôt que chercher à réduire la production d'hydrocarbures.

Récemment, dans un entretien avec l'AFP, il a néanmoins jugé "inévitable" et "essentielle" la réduction du pétrole et du gaz, tout en appelant au réalisme pour éviter une "crise énergétique" alors que les besoins augmentent à travers le monde.

Mi-juillet, face au scepticisme des militants écologiques, la ministre émiratie du Changement climatique Mariam Almheiri a assuré à l'AFP que le pays était déterminé à faire "beaucoup plus" contre le réchauffement climatique.

(c) AFP

Commenter Le géant pétrolier des Emirats promet d'"accélérer" son plan zéro carbone



    Communauté prix du baril


    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    dimanche 02 avril 2023

    Alger, Bagdad et les géants pétroliers du Golfe coupent la p…

    Ryad: L'Irak, l'Algérie, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Oman et le Koweït ont annoncé dimanche une réduction dès mai de leur...

    dimanche 02 avril 2023

    Plusieurs pays annoncent réduire leur production de pétrole…

    Ryad: L'Irak, l'Algérie, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït, ont annoncé dimanche une réduction de leur production de pétrole...

    mercredi 01 mars 2023

    TotalEnergies acquiert aux Emirats les actifs amont de l'esp…

    Paris: TotalEnergies a annoncé mercredi l'acquisition des actifs pétroliers amont (exploration et extraction) de l'espagnol Cepsa à Abou Dhabi, une opération qui...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite