Menu
A+ A A-

Eni cède à ExxonMobil 25% d'un gisement au Mozambique pour 2,8 mds de dollars

prix du petrole milanMilan: Le géant italien de l'énergie Eni a signé un contrat avec ExxonMobil prévoyant la cession à la major américaine d'une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars, ont annoncé jeudi les deux groupes dans un communiqué commun.
Eni possède indirectement jusqu'ici une participation de 50% dans ce gisement off shore, située dans la concession "Zone 4".

"Cet accord représente la preuve évidente de notre stratégie d'exploration basée sur la rapide monétisation des nos découvertes (...) Grâce à cette approche, Eni a été capable de réaliser plus de 9 milliards de dollars ces quatre dernières années", a souligné le patron du groupe italien, Claudio Descalzi.

"Cet accord confirme la grande qualité de l'ensemble du projet, tant du point de vue de ses potentialités que de sa solidité technique et financière", a-t-il ajouté.

Eni a placé l'exploration et la découverte de nouveaux gisements au coeur de sa stratégie, alors que le secteur a fait face à une dégringolade des prix de l'or noir ces dernières années, et est touché par la baisse de la consommation de gaz et de pétrole en Europe, et par celle des marges de raffinage.

En 2016, le groupe italien a découvert 1,1 milliard de barils d'équivalent pétrole, et depuis trois ans 3,4 milliards.

Et il compte en découvrir 2 à 3 milliards d'ici quatre ans.

Cette stratégie s'accompagne de la cession d'actifs, prioritairement via la dilution de participations dans des découvertes récentes importantes. Il a ainsi récolté 18 milliards d'euros ces quatre dernières années.

Il a notamment cédé en 2016 30% de l'immense gisement de gaz offshore de Shorouk, en Egypte, au russe Rosneft et 10% au britannique BP.

Eni a annoncé le 1er mars prévoir de nouvelles cessions pour 5 à 7 milliards d'euros d'ici 2020. M. Descalzi avait alors précisé que 60% serait "réalisée en 2017-2018 et pour leur plus grande partie dans les semaines à venir".

(c) AFP

Commenter Eni cède à ExxonMobil 25% d'un gisement au Mozambique pour 2,8 mds de dollars



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite