Menu
A+ A A-

Nigeria: Shell coupe les vannes d'un oléoduc vital dans le delta

prix du petrole warri (nigeria)Warri (nigeria): Shell Petroleum Development Company (SPDC) a coupé les vannes du Trans Niger Pipeline lundi, important oléoduc-gazoduc dans la région pétrolière nigériane du delta (Sud), suite à un feu qui s'est déclaré sur les conduits d'approvisionnement, a rapporté un porte-parole de la compagnie.
Un feu a été observé sur le Trans Niger Pipeline, au niveau de Gio dans l'Ogoni Land (Etat de Rivers), a rapporté Joseph Obari. SPDC a interrompu le service par mesure de précaution pendant le cours de l'enquête, qui devrait déterminer s'il s'agit d'une nouvelle attaque de groupes armés, très actifs depuis plusieurs mois dans la région.

Nous ne savons pas les causes de cet incendie, tout ce que l'on sait c'est qu'on a vu de hautes flammes et de la fumée noire qui sortait du pipeline ce matin, en sortant de la maison, a confié Tamuno Alobari, un habitant de Gio, à l'AFP, expliquant que ce sont les habitants de la communauté qui ont alerté les secours tôt lundi matin.

L'oléoduc-gazoduc Trans Niger Pipeline transporte près de 180.000 barils de brut par jour au terminal d'exportation de Bonny, dont un autre oléoduc d'approvisionnement a déjà été attaqué samedi par le groupe armé des Vengeurs du Delta du Niger (NDA).

Les NDA ont rompu samedi le cessez-le-feu, engagé il y a un mois, après 8 mois d'attaques intenses, s'estimant bernés dans le processus de pourparlers avec le gouvernement nigérian.

Selon le site internet de Shell, le Trans Niger Pipeline est une infrastructure d'approvisionnement en gaz liquide, vital pour la production d'énergie domestique de la centrale Afam VI, et pour les exportations de gaz.

Les centrales électriques du pays, qui fonctionnent à plus de 80% au gaz naturel, n'arrivent plus à fournir de l'énergie au géant de l'Afrique, qui souffre d'une grave pénurie énergétique.

Pour l'instant, aucun groupe n'a revendiqué cet incident majeur, mais le Nigeria fait face à des attaques régulières de groupes armés très organisés, en plus des sabotages artisanaux.

En août, l'armée a lancé l'opération Sourire de Crocodile, près de la ville pétrolière de Warri (Delta), pour tenter de reprendre le contrôle de la région, où les groupes rebelles prolifèrent.

A cause des attaques, la production de pétrole est passée de 2,1 millions de barils par jour au premier trimestre à 1,7 million actuellement, et le Nigeria a perdu sa place de premier exportateur de pétrole en Afrique au profit de l'Angola.

La semaine dernière, le gouvernement nigérian avait annoncé que le pays reprendrait sa première place, grâce à la réouverture des terminaux de Qua Iboe et Forcados, détruits en juin dernier par les NDA et qui fournissent 540.000 barils de pétrole par jour à l'exportation.

Les NDA, ainsi que d'autres groupes armés qui pullulent dans la région, visent sciemment des zones de production stratégiques. Les NDA, aux velléités clairement indépendantistes, réclament une meilleure redistribution des ressources du pétrole, et ont menacé de déclarer l'indépendance unilatérale du Biafra (région du Delta) le 1er octobre, jour de la fête nationale du Nigeria.

L'exportation de pétrole représente 70% du budget national, et le pays est étranglé par une pénurie de devises internationales et par une forte inflation, qui a entraîné le pays en récession économique au deuxième trimestre.

(c) AFP

Commenter Nigeria: Shell coupe les vannes d'un oléoduc vital dans le delta


    Le pétrole au Nigéria

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    mardi 06 novembre 2018

    Pétrole: le Sénat nigérian intensifie son enquête pour corru…

    Abuja: Le Sénat nigérian a annoncé mardi qu'il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l'encontre...

    mardi 16 octobre 2018

    Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la…

    Abuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays...

    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cours

    jeudi 01 novembre 2018

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé comme l'ensemble du secteur par la hausse des prix du pétrole et du gaz.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    jeudi 15 novembre 2018 à 21:50

    Le pétrole poursuit sa convalescence malgré un bond des stoc…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, poursuivant leur timide rebond entamé la veille après une série de plongeons...

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite