Menu
A+ A A-

Total met en production un projet phare au large de l'Angola

prix-du-petrole ParisParis: Le géant pétrolier français Total a annoncé jeudi la mise en production de son projet phare CLOV, au large de l'Angola, qui devrait lui permettre de se rapprocher de son objectif de production totale pour 2017 grâce à une capacité de 160.000 barils par jour.
Situé en eaux profondes de l'océan Atlantique, à 140 kilomètres de la capitale Luanda, CLOV constitue un des quatre projets du bloc 17, dont la production journalière est dès lors portée à 700.000 barils équivalent pétrole (bep) par jour.

Ce bloc est le plus grand opéré par le pétrolier français, qui en détient 40%, aux côtés de Statoil (23,33%), Esso Exploration Angola (20%) et BP (16,67%).

CLOV est un projet phare pour Total. Il démontre la capacité du groupe à mettre en production ses projets dans le respect du budget et du planning, a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration & Production du Total, cité dans le communiqué.

CLOV contribuera de façon significative à la génération de trésorerie du groupe et représente une avancée importante pour atteindre notre potentiel de production de 3 millions de barils par jour à l'horizon 2017, a-t-il ajouté.

En 2013, la production de Total avait stagné à 2,29 millions de barils par jour, pénalisée notamment par l'arrêt à l'automne du gisement pétrolier géant de Kachagan, au Kazakhstan, à la suite d'une fuite de gaz.

Les quatre gisements constituants CLOV représentent un investissement de 10 milliards de dollars pour 500 millions de barils de réserves prouvées et probables qui seront produits sur 20 ans.

La production de pétrole et de gaz naturel sera assurée par 34 puits reliés à une unité flottante de production, stockage et déchargement, appelée FPSO, de 305 mètres sur 61, à une profondeur d'eau allant de 1.100 à 1.400 mètres.

Le gaz produit sera acheminé via une ligne sous-marine vers l'usine de liquéfaction Angola LNG, détenue à 13,6%par Total et destinée à commercialiser cet hydrocarbure sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL).

Le géant Total est présent depuis 1953 en Angola, deuxième producteur de pétrole en Afrique derrière le Nigeria avec 1,8 million de barils produits par jour.

Il y est la première compagnie opératrice avec une production d'environ 600.000 bep par jour en 2013, et de 186.000 bep/jour en part du groupe.

Total est également opérateur du bloc 32, en eaux très profondes, où un premier projet, celui de Kaombo, a été lancé mi-avril grâce à une réduction de son coût global, jugé trop élevé, de 20 à 16 milliards de dollars.

Le projet de Kaombo, dont Total détient 30%, devrait produire 230.000 barils de pétrole par jour à pleine capacité, à 300 km des côtes angolaises. Sa mise en production est prévue en 2017.

Sorti en 2002 de 27 ans de guerre civile, l'Angola connaît une forte croissance économique grâce à ses ressources pétrolières, mais les deux tiers de sa population vivent toujours avec moins de 2 dollars par jour.

mpa-em/bpi/gib

TOTAL

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE

BP




 



Commenter Total met en production un projet phare au large de l'Angola


    La Compagnie pétrolière française Total

    Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

    mardi 13 novembre 2018

    Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis trois mois, le "Kaombo Norte" a jeté l'ancre au large des côtes nord de l'Angola et aspire...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 13 novembre 2018

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    lundi 12 novembre 2018

    Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

    lundi 12 novembre 2018

    La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

    dimanche 11 novembre 2018

    Prévoyant une surproduction de pétrole, les producteurs veul…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Les grands producteurs de pétrole ont affirmé dimanche que l'offre mondiale de brut l'année prochaine surpasserait la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite