Menu
A+ A A-

Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants

prix du petrole brasiliaBrasilia: L'enquête tentaculaire sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil est partie de rien, en mars 2014, sur des soupçons de blanchiment d'argent dans un bureau de change attenant à une station service de la capitale Brasilia.
Trois ans plus tard, l'opération "lava jato ("Lavage rapide", NDLR)), est considérée comme la plus vaste opération anticorruption de l'histoire du Brésil, où l'impunité des milieux d'affaires et de la politique était jusqu'à présent la règle.

Au total, 259 personnes ont été inculpées dans cette affaire, dont l'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, et souvent incarcérées, comme les plus grands patrons du BTP brésilien. Des dizaines ont déjà été condamnées en première instance à de lourdes peines de prison.

Elle a provoqué la chute de l'ancien président du Congrès des députés, Eduardo Cunha, puissant artisan de la destitution de l'ex-présidente de gauche Dilma Rousseff en août, actuellement sous les verrous.

Les procureurs chargés de l'enquête ont défini le scandale en ces termes : un réseau "d'entreprises qui s'enrichissent sur le dos de l'État, de dirigeants de PetroBras qui vendent des faveurs, des blanchisseurs d'argent professionnels qui versent les pots-de-vin et des hommes politiques et leurs partis qui s'enrichissent et financent leurs campagnes".

Les chantiers de sous-traitance surfacturés de PetroBras généraient des excédents transférés aux partis et personnalités politiques. Pots-de-vins et commissions occultes représentaient systématiquement de 1% à 5% de la valeur totale des contrats.

PetroBras a évalué en 2014 ses pertes liées à la corruption à plus de deux milliards de dollars. Les enquêteurs estiment aujourd'hui le préjudice total à plus de 13 milliards de dollars.

Selon les procureurs, fin 2016, l'opération Lava Jato a permis à la compagnie pétrolière de récupérer 155 millions de dollars.

José Dirceu, ancien chef de cabinet de l'ex-président de gauche Luiz Inácio Lula da Silva, et figure emblématique du Parti des Travailleurs (PT), a été condamné à 23 ans de réclusion.

Outre Eduardo Cunha, l'ancien ministre de l'Économie de Lula, Antonio Palocci, est en détention préventive.

Lula lui-même répond à de nombreuses accusations de corruption passive. L'ancien dirigeant syndical, fondateur du Parti des travailleurs (PT) qui a dirigé le pays de 2003 à 2010, nie tout implication et dénonce une conspiration pour l'empêcher de se présenter aux élections présidentielles de 2018.

Le nom du président actuel, Michel Temer, qui a succédé dans des conditions controversées à Dilma Rousseff, a été cité dans le témoignage d'un ancien cadre du géant du BTP Odebrecht, qui a noué des accords de collaboration avec la justice pour obtenir des remises de peine pour 77 de ses dirigeants et cadres supérieurs.

L'ancien PDG du plus puissant groupe de contstruction brésilien, Marcelo Odebrecht, purge une condamnation de 19 ans de prison en première instance.

(c) AFP

Commenter Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Petrobras: Glencore, Trafigura et Vitol seraient impliqués

    vendredi 09 novembre 2018

    Berne (awp/ats): Les entreprises Glencore, Trafigura et Vitol auraient conclu des transactions avec la compagnie pétrolière Petrobras, selon une enquête de Public Eye et de l'ONG Global Witness. Le scandale de corruption a déjà éclaboussé la place financière helvétique.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    vendredi 09 novembre 2018

    Petrobras: Glencore, Trafigura et Vitol seraient impliqués

    Berne (awp/ats): Les entreprises Glencore, Trafigura et Vitol auraient conclu des transactions avec la compagnie pétrolière Petrobras, selon une enquête de Public...

    vendredi 28 septembre 2018

    Le Brésil engrange 1,7 md USD lors d'enchères pétrolières

    Rio de janeiro: Des enchères de quatre blocs pétroliers pré-salifères ont permis au Brésil d'engranger vendredi 6,82 milliards de réais, environ 1,7...

    jeudi 27 septembre 2018

    Corruption: Petrobras accepte de payer 853 millions de dolla…

    Washington: Le géant pétrolier brésilien Petrobras a accepté de s'acquitter d'une amende de 853 millions de dollars auprès des autorités américaines et...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite