Menu
A+ A A-

Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants

prix du petrole brasiliaBrasilia: L'enquête tentaculaire sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil est partie de rien, en mars 2014, sur des soupçons de blanchiment d'argent dans un bureau de change attenant à une station service de la capitale Brasilia.
Trois ans plus tard, l'opération "lava jato ("Lavage rapide", NDLR)), est considérée comme la plus vaste opération anticorruption de l'histoire du Brésil, où l'impunité des milieux d'affaires et de la politique était jusqu'à présent la règle.

Au total, 259 personnes ont été inculpées dans cette affaire, dont l'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, et souvent incarcérées, comme les plus grands patrons du BTP brésilien. Des dizaines ont déjà été condamnées en première instance à de lourdes peines de prison.

Elle a provoqué la chute de l'ancien président du Congrès des députés, Eduardo Cunha, puissant artisan de la destitution de l'ex-présidente de gauche Dilma Rousseff en août, actuellement sous les verrous.

Les procureurs chargés de l'enquête ont défini le scandale en ces termes : un réseau "d'entreprises qui s'enrichissent sur le dos de l'État, de dirigeants de PetroBras qui vendent des faveurs, des blanchisseurs d'argent professionnels qui versent les pots-de-vin et des hommes politiques et leurs partis qui s'enrichissent et financent leurs campagnes".

Les chantiers de sous-traitance surfacturés de PetroBras généraient des excédents transférés aux partis et personnalités politiques. Pots-de-vins et commissions occultes représentaient systématiquement de 1% à 5% de la valeur totale des contrats.

PetroBras a évalué en 2014 ses pertes liées à la corruption à plus de deux milliards de dollars. Les enquêteurs estiment aujourd'hui le préjudice total à plus de 13 milliards de dollars.

Selon les procureurs, fin 2016, l'opération Lava Jato a permis à la compagnie pétrolière de récupérer 155 millions de dollars.

José Dirceu, ancien chef de cabinet de l'ex-président de gauche Luiz Inácio Lula da Silva, et figure emblématique du Parti des Travailleurs (PT), a été condamné à 23 ans de réclusion.

Outre Eduardo Cunha, l'ancien ministre de l'Économie de Lula, Antonio Palocci, est en détention préventive.

Lula lui-même répond à de nombreuses accusations de corruption passive. L'ancien dirigeant syndical, fondateur du Parti des travailleurs (PT) qui a dirigé le pays de 2003 à 2010, nie tout implication et dénonce une conspiration pour l'empêcher de se présenter aux élections présidentielles de 2018.

Le nom du président actuel, Michel Temer, qui a succédé dans des conditions controversées à Dilma Rousseff, a été cité dans le témoignage d'un ancien cadre du géant du BTP Odebrecht, qui a noué des accords de collaboration avec la justice pour obtenir des remises de peine pour 77 de ses dirigeants et cadres supérieurs.

L'ancien PDG du plus puissant groupe de contstruction brésilien, Marcelo Odebrecht, purge une condamnation de 19 ans de prison en première instance.

(c) AFP

Commenter Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Total et Petrobras vont créer une coentreprise dans les énergies renouvel…

    vendredi 21 décembre 2018

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé vendredi la création d'ici fin juillet 2019 d'une coentreprise entre Total Eren et Petrobras pour développer en commun des projets solaires et éoliens au Brésil.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    vendredi 28 décembre 2018

    Le Brésil confirme son refus à Total d'un permis d'explorati…

    Brasilia: L'agence environnementale brésilienne Ibama a rejeté un recours de Total contre le refus d'une autorisation d'effectuer des forages dans cinq secteurs...

    vendredi 21 décembre 2018

    Total et Petrobras vont créer une coentreprise dans les éner…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé vendredi la création d'ici fin juillet 2019 d'une coentreprise entre Total Eren et Petrobras...

    mercredi 28 novembre 2018

    Brésil: Petrobras cède 37 blocs pétroliers pour 823 M USD

    Rio de janeiro: Petrobras a annoncé mercredi la cession de ses droits d'exploration sur 37 blocs pétroliers offshore au Brésil, trois au...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite