Menu
A+ A A-

🔎 Pétrole : un gain de 6000 % détruit par l'inflation

Analyse du prix du pétroleAnalyse: Certaines des sociétés de pétrole qui créent le plus d’argent pour les actionnaires réussissent, non avec la découverte d’un gisement en particulier, ni la hausse du prix du baril, mais le réinvestissement de bénéfices pour accroître au fil du temps les opérations et les ventes...

La pétrolière Chevron a par exemple généré 6,5 fois l’argent des actionnaires sur les 20 dernières années, comme vous le voyez ci-dessous..



▶️ En regardant le graphique du “logarithme” qui permet de voir si le taux de croissance ralentit ou accélère, nous voyons une croissance plus ou moins en continu.



En somme, la croissance arrive avec régularité, pas en fonction du prix du baril, ni d’une découverte en particulier.

À l’inverse, d’autres types de sociétés de pétrole ne parviennent pas à gérer les opérations et la trésorerie de manière à accroître les activité au fil du temps.

Prenez par exemple Petrobras, la société nationale de pétrole brésilienne. Elle paie des dividendes juteux en ce moment, mais ne bénéficie pas d’une gestion lui permettant de grimper en valeur au fil du temps.




La capacité d’une société à investir au fil de temps, sans compter sur des coups de chance avec une découverte, ou sur le prix du pétrole, dépend beaucoup de l’environnement autour de la société.

Certains pays offrent plus de visibilité - sur la valeur de la devise, ou les règles sur l’extraction du pétrole.

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.


Risques politiques

🇦🇷 L’Argentine offre un exemple d'instabilité politique et monétaire.

La crise de 2001, nommée le Corralito (“le petit enclos”) a marqué les esprits.

Après une tentative de maintenir la parité entre le peso et le dollar dans les années 90, un excès de déficits par le gouvernement a mis le pays en situation de faillite ou de dévaluation.

Le gouvernement a préféré la dévaluation.

Les gens ont senti l’arrivée de la crise. Ils faisaient la queue devant les distributeurs, jusqu’à l’épuisement des réserves.

Puis les autorités ont imposé la fermeture des banques. Les gens pouvaient sortir au maximum 250 $ par semaine en liquide. Assez pour faire des courses. Mais pas assez pour sauver leurs épargnes.

À la réouverture des banques, le peso valait seulement un quart de sa valeur précédente. Le cours du peso par rapport au dollar a chuté. Les prix ont explosé en conséquence.

Certes, les cours des actions en Bourse - en pesos - ont aussi profité de la dévaluation.

Cependant, parmi les sociétés argentines qui avaient une cote de crédit, 60 % ont fait faillite !

Aujourd’hui, la valeur du peso n’a plus rien à voir avec celle du dollar. Pour avoir un dollar, vous devez présenter près de 400 pesos au cours de change réellement en vigueur.

Les taux sur les emprunts immobiliers sont de quasiment 30 %, ce qui reste bien en-dessous du niveau de l’inflation, qui atteint 98 % en ce moment (les prix doublent en moyenne sur un an).



Vous pouvez simplifier le travail d’analyse et de prévisions en évitant les pays de ce genre, où les effets de la devise, et l’instabilité du gouvernement, empêchent les sociétés de générer des retours d’année en année, comme l’a fait Chevron.

Prenez le producteur semi-étatique argentin YPF.

Vous verrez que l'action, cotée à Buenos Aires, a pris un fulgurant 6 519 % depuis 1998 !



Sauf que la dévaluation du peso vous voulait tous vos gains. En dollars, l’action a en fait perdu 43 % depuis sa cotation en Bourse.



Certes, des sociétés peuvent tenter de protéger contre les surprises, comme la dévaluation.

Mais les autorités tiennent toujours les meilleures cartes.

En 2019, le gouvernement argentin a imposé un rapatriement des devises - pour particuliers et entreprises. Il oblige ainsi la population à détenir des pesos, même s’ils vendent à l’étranger et reçoivent des dollars.

Les perturbations d’ordre politique créent trop d’imprévus. Elles mettent à mal toute stratégie sur le long-terme.

Si vous souhaitez des retours fiables, vous pouvez rester dans des pays stables comme les États-Unis ou le Canada.

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 🔎 Pétrole : un gain de 6000 % détruit par l'inflation



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    jeudi 01 juin 2023

    Notre petit groupe d’analystes défie la pensée courante sur le pétrole

    Je m’appelle Henry Bonner. En dépit d’un repli des prix du pétrole cette année, mon équipe et moi continuons d’insister que le pétrole demeure un des meilleurs placements pour cette...

    mardi 23 mai 2023

    Gaz naturel : rebond de la demande en 2023

    Analyse: Le prix du gaz plonge. La demande demeure en retrait. Selon Bruegel, à date de mars 2023, la France consomme 13 % de gaz de moins que la moyenne...

    mercredi 10 mai 2023

    🔎 Le pétrole absorbe les hausses de taux

    Analyse: Le pétrole souffre des risques à l’économie de la planète… mais profite d’un manque d’offre - en partie à cause des mesures contre la production.Les banques d’affaires avertissent que...

    vendredi 28 avril 2023

    🔎 Un nouvel “Opep vert” contre la production de barils

    Analyse: Les producteurs pétroliers tentent - depuis l’apparition du secteur pétrolier - de se concerter pour limiter la production, et ainsi augmenter le prix du baril.L’Opep représente seulement l’une des...

    samedi 15 avril 2023

    🔎 Perte de 100 milliards $ d’investissements : pétrole, énergie chers sur la dur…

    Analyse: La réalité revient au galop...Les faillites reprennent à la hausse, comme vous le verrez ci-dessous dans l'article.Les prix de l’énergie fournissent une raison de plus aux fermetures d’entreprises...

    vendredi 03 mars 2023

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite