Menu
A+ A A-

Totalénergies et Petrobras étendent 2 champs pétroliers au Brésil

PétroleParis: Les géants pétroliers Totalénergies et Pétrobras ont décidé de lancer l'extension de deux champs pétroliers au Brésil, a indiqué lundi le groupe français, en "forte croissance" dans ce pays d'Amérique latine, a annoncé Totalénergies dans un communiqué.
"Totalénergies, avec l'opérateur PetroBras et leurs partenaires" ont "pris la Décision Finale d'Investissement (FID) pour les secondes phases des développements" de deux champs, Atapu et Sépia, au large de São Paulo et de Rio de Janeiro.

Les deux champs sont exploités par Totalénergies et PetroBras depuis 2020 et 2021 respectivement, avec une capacité de production de 150'000 et 180'000 barils par jour.

La capacité de production sera de 225'000 barils par jour par champ pour la seconde phase du développement, dont le démarrage effectif est prévu "à partir de 2029".

"La décision de lancer Sépia-2 et Atapu-2 marque une nouvelle étape de notre forte croissance au Brésil", selon Nicolas Terras, directeur exploration-production du groupe.

"Le Brésil représentera bientôt plus de 200'000 bep/j de production nette" et "à leur plateau, Sépia-2 et Atapu-2 (...) contribueront à maintenir la production de Totalénergies dans ce pays clé au-dessus de 200'000" barils par jour, a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Totalénergies détient respectivement 15% et 16,9% dans les champs d'Atapu et de Sépia, tous les deux opérés par Pétrobras (qui détient 65,7% et 55,3%).

Shell détient 16,7% d'Atapu, tandis que Petronas et QatarEnergy détiennent chacun 12,7% de Sépia.


Vendredi, le PDG de Totalénergies avait redit devant les actionnaires qu'il était "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers.

En mai 2021, l'Agence internationale de l'énergie avait prévenu qu'"aucun nouveau projet de champs gaziers et pétroliers n'est nécessaire au-delà de ceux qui ont déjà été approuvés en vue de leur développement".

La semaine passée, Totalénergies a annoncé le lancement d'un nouveau projet pétrolier situé au large des côtes Angolaises, dont la production devrait débuter en 2028 avec l'objectif d'atteindre "un plateau de 70'000 barils de pétrole par jour".

(c) AFP

Commenter Totalénergies et Petrobras étendent 2 champs pétroliers au Brésil



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Projet dans l'hydrogène pour une co-entreprise de Totalenergies

    mardi 28 mai 2024

    Paris: TE H2, co-entreprise des groupes Totalenergies et Eren, et l'électricien autrichien Verbund ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec la Tunisie en vue d'édifier un grand complexe de production et exportation d'hydrogène vert dans le sud...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Le Brésil refuse un permis de forage dans l'Atlantique à Petrobras

    jeudi 18 mai 2023

    Brasilia: L'agence environnementale brésilienne (Ibama) a refusé mercredi d'accorder un permis à la compagnie pétrolière Petrobras pour forer à l'embouchure du fleuve Amazone, dans l'océan Atlantique.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    samedi 02 décembre 2023

    Lula confirme que le Brésil va rejoindre l'Opep+

    Dubaï: Le président brésilien Lula a confirmé samedi à Dubaï que son pays allait rejoindre l'Opep+, dans le but de "convaincre les...

    jeudi 30 novembre 2023

    Le Brésil invité à rejoindre l'alliance Opep+

    Vienne: Le Brésil a été invité à rejoindre l'Opep+, alliance formée des 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    jeudi 18 mai 2023

    Le Brésil refuse un permis de forage dans l'Atlantique à Pet…

    Brasilia: L'agence environnementale brésilienne (Ibama) a refusé mercredi d'accorder un permis à la compagnie pétrolière Petrobras pour forer à l'embouchure du fleuve...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite