Menu
A+ A A-

Pétrole: reprise de la production sur le site libyen d'al-Charara

Petrole en libyeTripoli: La Compagnie nationale de pétrole libyenne (NOC) a annoncé mardi avoir levé l'état de "force majeure" sur deux sites pétroliers bloqués par un groupe armé, en pleine crise politique en Libye, et la reprise de la production sur l'un d'entre eux.
Les vannes situées à al-Riyayna, une localité à environ 140 km au sud-ouest de Tripoli, fermées depuis dimanche par "un groupe hors-la-loi", ont été rouvertes dans la nuit de lundi à mardi, "permettant la reprise de pompage du brut" depuis al-Charara.

Des difficultés techniques dues à la fermeture forcées des vannes empêchent toutefois la réouverture du champ al-Fil, situé dans le bassin de Morzouq à 750 kilomètres au sud-ouest de Tripoli, où la production n'a pas repris.

Les vannes permettant l'acheminement du brut depuis ce site "n'ont pu être rouvertes à cause d'actes de vandalisme (...) nécessitant l'intervention d'une équipe technique" pour effectuer des réparations, toujours selon le communiqué.

La Libye, qui dispose des réserves de pétrole les plus abondantes d'Afrique, tente de s'extirper de plus d'une décennie de chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, dans le sillage du Printemps arabe.

Un gouvernement parallèle intronisé par le Parlement Libyen et qui s'efforce d'évincer l'exécutif en place à Tripoli a prêté serment jeudi, enfonçant le pays dans une crise institutionnelle qui rappelle les heures les plus sombres de la guerre civile.

Ces dernières années, l'activité économique du pays, très dépendante du pétrole, a été l'otage des divisions entre les camps rivaux. Certaines installations ont été détruites lors des conflits, en plus d'attaques ou blocus par des groupes armés ayant des revendications salariales ou sociales.

Le champ d'al-Charara, situé à environ 900 km au sud de Tripoli, produit en temps normal 315'000 barils par jour, sur une production nationale de plus de 1,2 million de barils par jour, contre 1,5 à 1,6 million avant 2011.

Il est géré par la société Akakus, co-entreprise entre la NOC, l'Espagnol Repsol, le Français Total, l'Autrichien OMV et le Norvégien Statoil.

L'émissaire de l'ONU et l'ambassadeur des États-Unis en Libye ont appelé lundi à la levée du blocus "qui prive tous les Libyens de leur principale source de revenu".


(c) Afp

Commenter Pétrole: reprise de la production sur le site libyen d'al-Charara



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    dimanche 21 janvier 2024

    Libye: reprise de la production pétrolière sur un site majeu…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la reprise de la production pétrolière sur l'un des plus...

    lundi 13 juin 2022

    La Libye perd 1,1 million de barils par jour en fermant la q…

    Tripoli: La Libye perd sa production de pétrole au rythme de 1,1 million de barils par jour, a déclaré le ministre libyen...

    dimanche 17 avril 2022

    Libye: production suspendue sur un important champ pétrolier

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la suspension de la production sur un important champ pétrolier...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite