Menu
A+ A A-

Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique

prix du petrole strasbourgStrasbourg: Le Parlement européen a demandé jeudi l'interdiction de l'extraction du pétrole "dans les eaux arctiques gelées" de l'UE et de la Norvège, sans pour autant critiquer directement Oslo qui veut relancer l'exploration pétrolière dans cette zone, mais pas sous la banquise.
Dans une résolution non contraignante adoptée à Strasbourg, le Parlement "demande que l'extraction pétrolière soit interdite dans les eaux arctiques gelées de l'Union et de l'Espace économique européen", étant donné que l'utilisation des combustibles fossiles accélère le changement climatique.

Le texte initial évoquait également la nécessité d'une "interdiction totale de l'extraction de pétrole et de gaz dans l'Arctique", mais une large majorité de députés s'est prononcée contre ce passage, par 414 voix contre 183.

Ce vote survient alors que, depuis 2013, le gouvernement norvégien a favorisé l'expansion de l'industrie pétrolière dans l'Arctique, malgré les protestations d'ONG inquiètes des conséquences pour l'environnement et le climat. Cette semaine encore, Oslo a proposé un nombre record de nouveaux permis d'exploration pétrolière dans les eaux de l'Arctique.

Réagissant à ce vote des eurodéputés, le gouvernement norvégien a souligné qu'il ne se sentait pas concerné, puisque le texte finalement approuvé évoque des "eaux glacées".

Or "la Norvège ne mène pas d'activités pétrolières dans les eaux glacées de l'Arctique", a fait valoir auprès de l'AFP un porte-parole du ministère de l'Énergie, Hakon Smith-Isaksen.

"La région de l'Arctique est très sensible et vulnérable. Si nous détruisons cette zone en utilisant ses ressources de façon non durable, nous ne détruirons pas seulement une région unique mais nous accélérerons aussi le changement climatique et nous polluerons une source d'eau propre", a plaidé l'une des rapporteurs du texte au Parlement européen, l'élue finlandaise Sirpa Pietikäinen.

Soulignant "l'importance géostratégique croissante de cette région", les élus européens ont rappelé que "la banquise arctique a considérablement diminué depuis 1981" et que "le changement climatique progresse deux fois plus vite - et continue de s'accélérer - dans les régions polaires".

(c) AFP

Commenter Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    vendredi 19 octobre 2018

    Norvège: la production de pétrole chute en septembre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

    lundi 08 octobre 2018

    La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière

    Oslo: La Norvège va limiter ses ponctions dans son gigantesque fonds souverain, conséquence du redémarrage de sa croissance économique, selon le projet...

    mardi 18 septembre 2018

    Norvège: production de pétrole quasi stable en août

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite