Menu
RSS
A+ A A-

Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique

prix du petrole strasbourgStrasbourg: Le Parlement européen a demandé jeudi l'interdiction de l'extraction du pétrole "dans les eaux arctiques gelées" de l'UE et de la Norvège, sans pour autant critiquer directement Oslo qui veut relancer l'exploration pétrolière dans cette zone, mais pas sous la banquise.
Dans une résolution non contraignante adoptée à Strasbourg, le Parlement "demande que l'extraction pétrolière soit interdite dans les eaux arctiques gelées de l'Union et de l'Espace économique européen", étant donné que l'utilisation des combustibles fossiles accélère le changement climatique.

Le texte initial évoquait également la nécessité d'une "interdiction totale de l'extraction de pétrole et de gaz dans l'Arctique", mais une large majorité de députés s'est prononcée contre ce passage, par 414 voix contre 183.

Ce vote survient alors que, depuis 2013, le gouvernement norvégien a favorisé l'expansion de l'industrie pétrolière dans l'Arctique, malgré les protestations d'ONG inquiètes des conséquences pour l'environnement et le climat. Cette semaine encore, Oslo a proposé un nombre record de nouveaux permis d'exploration pétrolière dans les eaux de l'Arctique.

Réagissant à ce vote des eurodéputés, le gouvernement norvégien a souligné qu'il ne se sentait pas concerné, puisque le texte finalement approuvé évoque des "eaux glacées".

Or "la Norvège ne mène pas d'activités pétrolières dans les eaux glacées de l'Arctique", a fait valoir auprès de l'AFP un porte-parole du ministère de l'Énergie, Hakon Smith-Isaksen.

"La région de l'Arctique est très sensible et vulnérable. Si nous détruisons cette zone en utilisant ses ressources de façon non durable, nous ne détruirons pas seulement une région unique mais nous accélérerons aussi le changement climatique et nous polluerons une source d'eau propre", a plaidé l'une des rapporteurs du texte au Parlement européen, l'élue finlandaise Sirpa Pietikäinen.

Soulignant "l'importance géostratégique croissante de cette région", les élus européens ont rappelé que "la banquise arctique a considérablement diminué depuis 1981" et que "le changement climatique progresse deux fois plus vite - et continue de s'accélérer - dans les régions polaires".

(c) AFP


Commenter Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique

Le pétrole en Norvège


jeudi 08 février 2018

Pétrole: le norvégien DNO accroît ses investissements au Kur…

Oslo: La compagnie pétrolière norvégienne DNO va accroître de 50% ses investissements au Kurdistan irakien en 2018 afin d'y augmenter sa production...

lundi 05 février 2018

Pétrole dans l'Arctique: les ONG lancent une nouvelle offens…

Oslo: Greenpeace et une autre ONG ont annoncé lundi qu'elles voulaient porter devant la Cour suprême norvégienne leur combat contre l'attribution par...

mardi 23 janvier 2018

Pétrole: la Norvège a produit moins que prévu en 2017

Oslo: La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, a produit moins de pétrole que prévu en 2017, selon des chiffres...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite