Menu
A+ A A-

Greenpeace bloque le siège de BP pour l'arrivée de son nouveau patron

prix du petrole LondresLondres: Des militants de l'ONG Greenpeace ont bloqué mercredi matin le siège de BP à Londres à l'aide de panneaux solaires et de barils de brut pour marquer l'entrée en fonction du nouveau patron du géant pétrolier.
L'ONG entend mettre la pression sur Bernard Looney, dont c'est le premier jour comme directeur général, afin que BP, qui tire ses confortables profits des énergies fossiles, fasse davantage d'efforts pour le climat.

Une centaine de militants se sont regroupés à partir de 03H00 du matin locales dans le quartier huppé de la capitale où BP a ses locaux, déployant 500 panneaux solaires et entravant les portes d'accès avec des barils de pétrole souillés.

Un porte-parole du groupe, interrogé par l'AFP, a indiqué que l'ONG était toujours présente en fin de matinée et que la police était également sur les lieux.

BP a décidé par mesure de précaution de fermer temporairement son siège.

M. Looney est quant à lui en déplacement en Allemagne et "comprend la frustration et la colère des manifestants à Londres", selon le groupe.

"Il partage leur profonde inquiétude sur le changement climatique et dévoilera ses ambitions en termes de faibles émissions carbone pour le groupe la semaine prochaine", a précisé le porte-parole.

Selon Greenpeace, BP a engendré davantage d'émissions carbone durant les 50 dernières années que n'importe quelle autre entreprise européenne. L'ONG assure que c'est la major pétrolière qui dépense le plus dans le lobbying contre les lois sur le climat.

"Leur nouveau directeur général doit accepter que si BP veut continuer à exister au XXIe siècle ils doivent se convertir à 100% dans l'énergie renouvelable", souligne dans un communiqué Richard George, l'un des militants de Greenpeace présent devant le siège du groupe.

BP est régulièrement visé par des actions de mouvements écologistes, qui n'hésitent pas à perturber ses assemblées générales d'actionnaires ou à lancer des actions en justice contre des projets polluants.

Greenpeace avait annoncé mardi contester devant les tribunaux la légalité d'un permis de forage accordé par le gouvernement britannique au géant pétrolier BP en mer du Nord, au large de l'Ecosse, estimant que le public n'avait pas été consulté.

(c) AFP

Commenter Greenpeace bloque le siège de BP pour l'arrivée de son nouveau patron


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    La demande de pétrole mondiale pourrait déjà avoir atteint son pic (BP)

    lundi 14 septembre 2020

    Londres: La demande de pétrole dans le monde pourrait avoir déjà atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique, estime lundi le géant britannique des hydrocarbures BP.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    vendredi 18 septembre 2020 à 11:58

    Le pétrole poursuit sur la lancée après l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur progression vendredi, après trois séances consécutives de hausse et au lendemain de la réunion mensuelle...

    jeudi 17 septembre 2020 à 21:58

    Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de …

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt...

    jeudi 17 septembre 2020 à 20:28

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020 à 17:50

    Le pétrole hésite puis grimpe après le début de la réunion m…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en fin de séance européenne, après une poussée déjà notable la veille, les...

    jeudi 17 septembre 2020 à 16:11

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    jeudi 17 septembre 2020 à 13:43

    Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord...

    jeudi 17 septembre 2020 à 11:55

    Le pétrole temporise avant la réunion mensuelle de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, après une hausse notable la veille, les investisseurs se tournant désormais vers...

    mercredi 16 septembre 2020 à 21:53

    Le pétrole progresse après la baisse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi, confirmant la tendance de la veille, aidés par une baisse inattendue des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite