Menu
A+ A A-

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "responsables civils"

prix du petrole milanmilan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria, s'est ouvert mercredi à Milan, avec l'acceptation par les juges que les deux groupes soient cités comme "responsables civils".
Cette requête a été faite par l'Etat nigérian, qui s'est constitué partie civile dans ce procès.

Shell et Eni peuvent néanmoins encore demander à la cour de rejeter cette requête.

Une telle reconnaissance serait importante car elle ouvrirait la voie, en cas de condamnation et si le Nigeria le demande, au versement par ces deux groupes de dommages et intérêts.

Sans cette reconnaissance, seules les personnes physiques peuvent se voir réclamer des dommages et intérêts en cas de condamnation.

"Le Nigeria a demandé la responsabilité civile. Il y a des milliards de dollars en jeu dans cette affaire. Les compagnies et l'industrie dans son ensemble devraient se rendre compte qu'il y a d'énormes conséquences en cas d'accords louches", a déclaré à l'AFP Barnaby Pace, de l'ONG Global Witness.

Outre le gouvernement de Lagos et Global Witness, les associations Re:Common et Corner House, le groupe nigérian HEDA, l'association de consommateurs Assoconsum et un actionnaire d'Eni ont demandé à être reconnus comme "parties civiles", demande à laquelle se sont opposés les avocats de Shell et d'Eni.

La cour se prononcera lors de la prochaine audience, le 20 juillet, sur cette constitution de parties civiles.

Le procès du groupe italien Eni et de son homologue anglo-néerlandais Shell devait initialement débuter le 5 mars, mais avait été alors reporté au 14 mai par la cour, qui l'avait transféré à une autre section pénale, moins surchargée.

Puis l'audience avait été renvoyée à ce mercredi car la Cour italienne de cassation devait se prononcer le 12 juin sur un recours déposé par Shell au sujet de la régularité de la procédure concernant les prévenus du groupe. La Cour de Cassation a rejeté le recours, permettant ainsi au procès de s'ouvrir normalement.

La justice soupçonne le versement de 1,092 milliard de dollars de pots-de-vin sur les 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) versés par Shell et Eni pour l'attribution en 2011 d'une licence pour l'exploration du bloc pétrolier offshore OPL-245.

Eni --jugé aussi à Milan dans un autre procès pour corruption en Algérie et visé par une enquête similaire au Congo-- et Shell contestent fermement toute corruption.

Outre Eni et Shell, treize personnes physiques sont poursuivies, dont l'actuel patron d'Eni Claudio Descalzi, son prédécesseur Paolo Scaroni, d'autres dirigeants et cadres des deux groupes, ainsi que l'ex-ministre nigérian du Pétrole, Dan Etete. Aucun n'était présent mercredi.


(c) AFP

Commenter Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "responsables civils"


    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    jeudi 13 décembre 2018

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    lundi 03 décembre 2018

    Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-…

    Abuja: L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle...

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    La Compagnie pétrolière Shell

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et Eni

    jeudi 13 décembre 2018

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans une affaire de corruption remontant à 2011, indique Bloomberg jeudi.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    jeudi 17 janvier 2019 à 22:12

    Le pétrole recule, miné par la production américaine et la g…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi sous l'effet d'une production américaine gonflant à de nouveaux records et des...

    jeudi 17 janvier 2019 à 19:15

    L'Opep veut éviter un nouvel engorgement du marché

    Londres: L'Opep veut éviter une accumulation des stocks au-delà de leur moyenne de cinq ans avec le nouvel accord de réduction de...

    jeudi 17 janvier 2019 à 16:14

    Le pétrole baisse, la production américaine inquiète

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    jeudi 17 janvier 2019 à 13:38

    Recul de la production de pétrole de l'Opep en décembre

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a réduit sa production en décembre pour le deuxième mois consécutif, une baisse tirée...

    jeudi 17 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole recule, les Etats-Unis pompent toujours plus

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite