Menu
A+ A A-

Campagne contre les carburants toxiques en Afrique: la Côte d'Ivoire veut jouer un rôle

prix du petrole abidjanAbidjan: La Côte d'Ivoire, un des débouchés des carburants toxiques exportés en Afrique, veut jouer un rôle moteur dans une campagne visant à débarrasser le continent du +dirty diesel+, a affirmé vendredi à Abidjan une ONG.
La Côte d'Ivoire est un pays important pour la campagne du +dirty diesel+, a déclaré Patrice Guéi, secrétaire du Groupe de recherche et de plaidoyer sur les industries extractives (GRPIE).

Jeudi, l'ONG Public Eye, dans un rapport intitulé Dirty Diesel a dénoncé la vente en Afrique de carburant à haute teneur en soufre par ces sociétés suisses.

Huit pays africains sont notamment concernés: Angola, Bénin, Congo, Ghana, Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal et Zambie.

Public Eye a prélevé des échantillons à la pompe dans les huit pays et découvert que la teneur en soufre des carburants était jusqu'à 378 fois supérieure à la teneur autorisée en Europe.

Selon l'ONG, les sociétés Vitol, Trafigura et Addax & Oryx profitent de la faiblesse des normes africaines pour y vendre des carburants de mauvaise qualité et réaliser des profits au détriment de la santé de la population africaine.

Une amélioration des standards relatifs à la teneur de soufre des carburants produit en Côte d'Ivoire est susceptible de produire un effet domino dans des pays d'Afrique l'ouest, a expliqué M. Guéi, lors d'une conférence de presse.

Pour lui, le gouvernement ivoirien est sensibilisé au niveau ministériel, alors que la grande majorité de la population n'est pas informée de son incidence sur la population.

La Côte d'Ivoire est l'un des principaux pays producteurs et exportateurs de produits pétroliers en Afrique de l'ouest, avec un capacité de 68.000 barils/jour. 40% de la production de la Société ivoirienne de raffinage (SIR, public) sont destinées à la consommation locale et le reste est exporté vers les pays voisins du Ghana, Mali et Burkina.

L'ONG veut à travers la campagne attirer l'attention du gouvernement sur ces groupes qui polluent avec leurs stations d'essence.

Toutefois, les organisateurs se disent surpris par le retour de la multinationale Trafigura, qui a été l'affréteur du cargo Probo Koala qui déversa, il y a dix ans, des déchets toxiques qui a fait 17 morts à Abidjan.

Trafigura, dix ans après la catastrophe revient en Côte d'Ivoire dans le négoce à travers sa filiale Puma Energie qui dispose de nombreuses stations d'essence a déploré M. Guéï.

La multinationale spécialisée dans le courtage pétrolier a toujours nié toute responsabilité et n'a jamais été condamnée pour le déversement. Mais en février 2007, Trafigura avait conclu un accord à l'amiable avec l'Etat ivoirien qui arrêtait toute poursuite en contrepartie du versement d'une indemnisation globale de plus de 100 milliards de francs CFA (152 millions d'euros).

(c) AFP

Commenter Campagne contre les carburants toxiques en Afrique: la Côte d'Ivoire veut jouer un rôle


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite