Menu
A+ A A-

La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une baisse de 5% de sa dette

prix du petrole CaracasCaracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre 34,6 milliards de dollars, a rapporté Reuters, citant un communiqué paru dans un journal vénézuélien.
Les dettes envers les détenteurs d'obligations sont tombées à 24,7 milliards USD en 2018, contre 25,1 milliards USD un an plus tôt.

PDVSA a cessé de payer les intérêts de la majeure partie de sa dette, à l’exclusion d’une obligation de 2020 sécurisée avec son entreprise américaine, le raffineur Citgo. Selon Reuters, le paiement d'intérêts tardif accumulé depuis la fin de l'année 2017, lorsque Caracas a cessé de payer, avoisine les 8 milliards de dollars américains.

Selon les informations, la baisse de la dette était imputable à deux filiales de PDVSA: la société mère de Citgo, PDV Holding, et la Venezuelan Petroleum Corporation, entité chargée de la gestion des coentreprises de PDVSA.

PDVSA a tenté de restructurer une grande partie de sa dette, mais les sanctions américaines l’ont empêché de le faire, à l’exception des dettes envers les créanciers russes. Les sanctions comprennent l'interdiction du commerce de la dette vénézuélienne pour les entités basées aux États-Unis. Étant donné que toute restructuration et tout refinancement de la dette implique l’émission d’une nouvelle dette, les sanctions ont effectivement fermé la porte à cette option pour PDVSA.

À la fin de l'année dernière, Bloomberg a annoncé qu'un groupe de créanciers obligataires de PDVSA s'était réuni et avait engagé des avocats pour déterminer s'il était possible de récupérer leur argent. Un autre groupe avait exigé des paiements immédiats de la société d’état vénézuélienne en difficulté et un détenteur d’obligations avait intenté une action en justice contre PDVSA devant un tribunal américain. Le rapport suggère que de nombreux créanciers obligataires commencent à perdre patience, même si ce qu’ils pourraient réaliser en réalité reste flou.

PDVSA lutte déjà pour inverser le déclin de la production résultant d'années de mauvaise gestion et du départ de professionnels qualifiés pour entretenir les champs, ce qui a entraîné une baisse de ses revenus tirés des exportations de pétrole. Il a convenu avec ses créanciers chinois et russes d'accepter les livraisons de pétrole en paiement, mais d'autres créanciers n'accepteront probablement pas cette option, même si le Venezuela disposait du taux de production de pétrole nécessaire.


(c) Reuters

Commenter La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une baisse de 5% de sa dette


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    jeudi 15 septembre 2022

    Le Venezuela 'est prêt' à approvisionner le marché mondial d…

    Caracas: Le Venezuela "est prêt" à "approvisionner le marché" mondial du pétrole et du gaz, a affirmé mercredi le président Nicolas Maduro...

    mercredi 29 juin 2022

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    lundi 27 juin 2022

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 27 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se reprend, crainte de réduction des quotas de l…

    Londres: Les prix du pétrole se redressaient mardi à l'approche de l'entrée en vigueur des sanctions européennes contre le brut russe et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite