Menu
A+ A A-

Sonatrach et Total s'unissent pour créér le 1er complexe pétrochimique d'Algérie

prix du petrole AlgerAlger: Une entreprise conjointe alliant le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français pétrolier Total va construire le premier complexe pétrochimique d'Algérie pour y produire du polypropylène.
Les PDG des deux entreprises, Abdelmoumen Ould Kaddour et Patrick Pouyanné, ont signé dimanche à Alger le pacte d'actionnaires de la société commune, Sonatrach Total Entreprise Polymère (Step), détenue à 51% par Sonatrach et 49% par Total, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'Algérie est le 3e producteur de brut d'Afrique et le 9e producteur de gaz mondial.

La Step va construire et gérer un "complexe de déshydrogénation du propane et de production du polypropylène" à Arzew, près d'Oran, dans le nord-ouest de l'Algérie, où se trouve déjà une raffinerie et un complexe de liquéfaction de gaz.

L'investissement sera de l'ordre de 1,4 milliard de dollars, selon Sonatrach, pour une capacité de production de 550.000 tonnes de polypropylène par an, que Step se chargera également de commercialiser.

Sonatrach fournira annuellement, à partir des installations de GPL à Arzew les 640.000 tonnes de propane nécessaires au projet. La déshydrogénation du propane permet de produire du propylène, matière première du polypropylène, plastique utilisé par de nombreuses industries (textile, pharmacie, automobile, films plastiques et emballage...).

Actuellement, l'Algérie "importe 100% de (ses) besoins" en polypropylène, a souligné M. Ould Kaddour, "ce sont des factures assez lourdes, de centaines de millions de dollars chaque année", alors que le pays cherche à préserver ses réserves en devises, sérieusement entamées ces dernières années par la baisse des prix du brut.

Les études d'ingénierie seront lancées en novembre, selon Total et Sonatrach. M. Ould Kaddour a estimé que le complexe devrait commencer à fonctionner d'ici "40 à 50 mois".

Total et Sonatrach ont également signé dimanche un contrat d'exploitation conjointe (Sonatrach 51%, Total 49%) sur 25 ans d'un champ gazier, dont les réserves sont estimées à 100 millions de barils équivalent pétrole (bep), pour un investissement d'environ 400 millions de dollars.

Le champ est situé dans la zone Tin Fouyé Tabankort Sud (TFT-Sud), situé à 20 km de l'important site gazier de Tin Fouyé Tabankort (TFT), qui s'étend sur quelque 1.500 km^3 à 1.200 km au sud d'Alger et dans lequel le consortium Sonatrach-Total-Repsol, qui l'exploite depuis 1999, a déjà investi plus de 1,2 milliard de dollars.


(c) AFP

Commenter Sonatrach et Total s'unissent pour créér le 1er complexe pétrochimique d'Algérie


    Le pétrole en Algérie

    dimanche 22 mars 2020

    Algérie: mesures urgentes face à l'effondrement des cours du…

    Alger: L'Algérie a décidé dimanche de réduire ses dépenses publiques et de revoir sa politique économique face à l'effondrement des cours du...

    mercredi 04 décembre 2019

    L'Algérie va bloquer la reprise d'actifs d'Anadarko par Tota…

    Alger: La compagnie publique Sonatrach va bloquer le projet d'acquisition par Total des actifs d'Anadarko en Algérie, a déclaré mercredi le ministre...

    mardi 26 mars 2019

    La production pétrolière algérienne inchangée au milieu des …

    Alger: L'agitation sans relâche en Algérie sous la forme de protestations massives cherchant à forcer le Président Abdelaziz Bouteflika à démissioner rends les...

      Toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

    La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

    Algérie: mesures urgentes face à l'effondrement des cours du pétrole

    dimanche 22 mars 2020

    Alger: L'Algérie a décidé dimanche de réduire ses dépenses publiques et de revoir sa politique économique face à l'effondrement des cours du pétrole, principale ressource du pays, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total: rejet d'une résolution climatique portée par des investisseurs

    vendredi 29 mai 2020

    Paris: Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a été rejetée par les actionnaires vendredi lors de l'assemblée générale du groupe pétrolier et gazier.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite