Menu
A+ A A-

La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière

prix du petrole OsloOslo: La Norvège va limiter ses ponctions dans son gigantesque fonds souverain, conséquence du redémarrage de sa croissance économique, selon le projet de budget 2019 présenté lundi.
Le gouvernement de droite prévoit l'an prochain d'utiliser 2,7% de son fonds, le plus gros au monde avec quelque 1.000 milliards de dollars, soit moins que le plafond autorisé de 3%.

En toile de fond de ce budget "neutre", au sens où il n'est ni expansif ni restrictif, une croissance qui s'accélère avec 2,7% attendu en 2019 après 2,3% cette année et 2% en 2017.

"Le ralentissement dû à la baisse du prix du pétrole est terminé, nous sommes de nouveau dans une conjoncture porteuse", a déclaré la ministre des Finances, Siv Jensen, en présentant le projet de budget au Parlement.

"Nous devons veiller à ne pas détruire cela en appuyant trop sur l'accélérateur avec notre politique économique", a-t-elle ajouté.

La Norvège est le plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest.

Certains économistes auraient souhaité qu'Oslo bride davantage les ponctions dans la manne pétrolière qui, même si elles restent sous le plafond autorisé, augmentent de 4,5 milliards couronnes par rapport à 2018, à 231,2 milliards de couronnes (24,3 milliards d'euros).

"Le gouvernement ne surprend pas pour ce qui est de l'emploi des revenus pétroliers mais aurait dû fermer un peu le robinet, surtout à l'aune de ses prévisions de croissance optimistes pour l'économie norvégienne", a commenté Kjersti Haugland chez DNB Markets.

Parmi les principales mesures financières proposées figurent une baisse de 23 à 22% du taux d'imposition sur les sociétés, un allègement de l'impôt sur la fortune et un plafonnement de l'impôt foncier.

Les taxes sur le carburant, l'alcool et le tabac devraient en revanche augmenter --à peu près au même rythme que l'inflation--, de même que la redevance TV.

Pour faire passer son projet, le gouvernement, minoritaire au Parlement, va devoir s'assurer le soutien du petit parti démocrate-chrétien, son allié traditionnel mais qui est aujourd'hui en pleine réflexion sur son positionnement politique.

Signe de l'embellie économique, la Banque de Norvège a relevé son taux directeur le 20 septembre pour la première fois depuis sept ans.


(c) AFP

Commenter La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 05 septembre 2019

    Exxon Mobil vend ses actifs en Norvège pour $4 milliards

    Londres: Exxon Mobil a conclu la vente de ses activités pétrolières et gazières en Norvège pour un montant susceptible d'atteindre quatre milliards...

    vendredi 16 août 2019

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    jeudi 13 juin 2019

    Mer d'Oman: un pétrolier norvégien 'attaqué', trois explosio…

    Oslo: Le pétrolier Front Altair, propriété du groupe norvégien Frontline, a été "attaqué" jeudi matin entre les Emirats et l'Iran, trois explosions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 20 septembre 2019 à 22:07

    Le pétrole recule un peu à la fin d'une semaine marquée par …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère baisse vendredi, reprenant leur souffle à la fin d'une semaine marquée...

    vendredi 20 septembre 2019 à 12:44

    La production reviendra à la normale d'ici à la fin du mois…

    KHOURAIS: La compagnie pétrolière saoudienne Saudi Aramco est convaincue que la production du site de Kourhaïs, bombardé le week-end dernier comme celui...

    vendredi 20 septembre 2019 à 11:04

    Le pétrole en légère hausse dans un marché inquiet

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse vendredi en cours d'échanges européens, restant soutenus en raison des inquiétudes concernant l'offre...

    jeudi 19 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole soutenu par les doutes sur le retour à la normale…

    Cours de clôture: Les prix du baril de brut ont terminé en légère hausse jeudi, soutenus par les doutes sur la capacité...

    jeudi 19 septembre 2019 à 13:10

    Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la si…

    Londres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter...

    jeudi 19 septembre 2019 à 10:46

    Le pétrole monte, soutenu par les tensions au Moyen-Orient

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par les risques toujours présents au Moyen-Orient après l'attaque de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    mercredi 18 septembre 2019 à 17:54

    L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran »…

    Dubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite