Menu
A+ A A-

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

prix du petrole ParisParis: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.
"Total surveille de près la situation du terminal pétrolier et espère qu'une solution à la crise sera trouvée très prochainement", a indiqué vendredi un porte-parole du géant pétrolier.

Le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et un cabinet parallèle installé dans l'est et soutenu par une force paramilitaire dirigée par le maréchal Haftar se disputent les ressources pétrolières du "croissant pétrolier", une région du nord-est de la Libye, qui regroupe 80% des réserves d'or noir du pays.

Lundi, M. Haftar avait annoncé que les installations sous le contrôle de son "armée" seraient remises à la Compagnie du pétrole du gouvernement parallèle basé dans l'est.

En réaction, le GNA a appelé mardi le Conseil de sécurité de l'ONU à bloquer "toute tentative de vente illégale de pétrole".

"Il va de soi que Total respecte la législation internationale et libyenne, y compris les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies qui exigent que les installations pétrolières et les exportations de la Libye restent sous contrôle exclusif de la compagnie d'Etat libyenne, la National Oil Corporation (NOC)", indique un porte-parole de Total, qui espère voir la situation se "stabiliser rapidement".

Total est présent en Libye depuis les années 1950 et sa production avait atteint 31.000 barils équivalent pétrole/jour l'an dernier, un niveau plus que doublé par rapport à 2014 et 2015.

En mars, Total avait annoncé avoir acquis auprès de Marathon Oil, pour 450 millions de dollars, une participation de 16,33% dans les concessions de Waha en Libye.

La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant le soulèvement en février 2011 contre Mouammar Kadhafi. Sa production a été divisée par cinq pendant la guerre, avant de remonter à 1 million de barils par jour fin 2017.

La production de pétrole a ensuite rechuté, se réduisant de 450.000 barils par jour après l'annonce le 14 juin de la suspension des opérations de la compagnie d'Etat libyenne, la National Oil Corporation (NOC), dans le "croissant pétrolier" en raison des violences.

Les réserves pétrolières prouvées de la Libye ont été évaluées à 48 millions de barils par l'OPEP, ce qui en fait les plus importantes d'Afrique, devant celles du Nigeria par exemple.


(c) AFP

Commenter Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : pourrait investir 10 milliards de dollars en 5 ans en mer du Nord…

    mardi 03 septembre 2019

    Aberdeen: Total pourrait investir jusqu'à 10 milliards de dollars (9,15 milliards d'euros) au cours des cinq prochaines années en mer du Nord mais la maîtrise des coûts doit rester une priorité, a déclaré mardi le PDG du groupe pétrolier...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    mercredi 18 septembre 2019 à 17:54

    L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran »…

    Dubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    mardi 17 septembre 2019 à 18:11

    Le prix du baril de brut chute sur des espoirs de reprise de…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:40

    La production d'Aramco de retour à la normale plus vite que …

    Londres: La production pétrolière saoudienne, réduite de moitié après les attaques du week-end, retrouvera un niveau normal dans deux ou trois semaines...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:33

    Le baril de brut perd plus de 6%, espoirs de reprise de la p…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite