Menu
A+ A A-

Congo: le PM veut que le pétrole devienne "un produit d'appoint"

prix du petrole brazzavilleBrazzaville: Le Premier ministre congolais Clément Mouamba a déclaré mardi qu'il souhaitait que le pétrole devienne "un produit d'appoint" dans les ressources de son pays alors que Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir.
"On s'était endormi sur le pétrole, au lieu de considérer que les deux mamelles des ressources sont les douanes et les impôts. On devrait faire du pétrole un produit d'appoint", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse à l'issue d'une visite d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) à Brazzaville.

"Ils ont eu toutes les informations qu'ils voulaient", a estimé M. Mouamba alors que le FMI avait réévalué en août la dette du pays pétrolier de 77 à 117% du Produit intérieur brut (PIB).

"Le Congo a des besoins énormes", a souligné le Premier ministre assurant que dans l'accord avec le FMI "il n'y aura pas des mesures de nature à déstabiliser l'économie nationale déjà affaiblie. Il faut garantir la paix sociale et surtout la paie de ceux qui travaillent. A condition qu'ils travaillent réellement".

Plusieurs grèves agitent actuellement le Congo-Brazzaville et ses 4,5 millions d'habitants (université et hôpital public principalement).

Lors de sa dernière mission fin septembre, le FMI a évalué la dette du Congo "à environ 110%" du produit intérieur brut (PIB), soit "5.329 milliards de francs CFA" (environ 9,14 milliards de dollars américains).

M. Mouamba a reconnu qu'"il y a surdendettement", refusant de considérer le Congo comme "un mauvais élève" de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cémac - Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad).

Le Congo-Brazzaville avait annoncé jeudi qu'il voulait renégocier avec ses créanciers les termes de sa dette.

"L'économie congolaise est encore très peu diversifiée. Elle repose largement sur le pétrole qui, avec une production estimée à 232.000 barils/jour en 2016" représente "58,6% du PIB", selon une note du Trésor français.

Une ONG suisse, Public Eye, a récemment enquêté sur les pratiques d'une société de négoce pétrolière, Gunvor, soupçonnée par la justice helvète d'avoir corrompu des officiels proches du président du Congo pour acheter du pétrole.


(c) AFP

Commenter Congo: le PM veut que le pétrole devienne "un produit d'appoint"


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 août 2022 à 13:47

    Le pétrole flanche à l'approche de 'propositions' iraniennes…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leurs pertes lundi après que le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que son pays...

    lundi 15 août 2022 à 11:46

    Le pétrole recule après des données décevantes en Chine

    Londres: Les prix du pétrole refluaient nettement lundi, des données sur la consommation et la production industrielle en Chine laissant craindre une...

    vendredi 12 août 2022 à 22:55

    Le pétrole termine en baisse, après la réparation d'une fuit…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi après l'annonce qu'une fuite dans un pipeline dans le Golfe...

    vendredi 12 août 2022 à 22:22

    Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont …

    Prague: Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont repris après une suspension de huit jours liée aux sanctions visant...

    vendredi 12 août 2022 à 17:24

    Goldman Sachs prévoit une essence à 5 dollars et un Brent à …

    New York: Le prix de l'essence au détail vient de passer sous la barre des 4 dollars le gallon, selon les données...

    vendredi 12 août 2022 à 12:20

    Le pétrole hésite, entre demande plus résiliente et marché a…

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient vendredi entre gains et pertes, tiraillés entre des prévisions de demande mondiale meilleures que prévu, et...

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite