Menu
A+ A A-

Congo: le PM veut que le pétrole devienne "un produit d'appoint"

prix du petrole brazzavilleBrazzaville: Le Premier ministre congolais Clément Mouamba a déclaré mardi qu'il souhaitait que le pétrole devienne "un produit d'appoint" dans les ressources de son pays alors que Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir.
"On s'était endormi sur le pétrole, au lieu de considérer que les deux mamelles des ressources sont les douanes et les impôts. On devrait faire du pétrole un produit d'appoint", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse à l'issue d'une visite d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) à Brazzaville.

"Ils ont eu toutes les informations qu'ils voulaient", a estimé M. Mouamba alors que le FMI avait réévalué en août la dette du pays pétrolier de 77 à 117% du Produit intérieur brut (PIB).

"Le Congo a des besoins énormes", a souligné le Premier ministre assurant que dans l'accord avec le FMI "il n'y aura pas des mesures de nature à déstabiliser l'économie nationale déjà affaiblie. Il faut garantir la paix sociale et surtout la paie de ceux qui travaillent. A condition qu'ils travaillent réellement".

Plusieurs grèves agitent actuellement le Congo-Brazzaville et ses 4,5 millions d'habitants (université et hôpital public principalement).

Lors de sa dernière mission fin septembre, le FMI a évalué la dette du Congo "à environ 110%" du produit intérieur brut (PIB), soit "5.329 milliards de francs CFA" (environ 9,14 milliards de dollars américains).

M. Mouamba a reconnu qu'"il y a surdendettement", refusant de considérer le Congo comme "un mauvais élève" de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cémac - Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad).

Le Congo-Brazzaville avait annoncé jeudi qu'il voulait renégocier avec ses créanciers les termes de sa dette.

"L'économie congolaise est encore très peu diversifiée. Elle repose largement sur le pétrole qui, avec une production estimée à 232.000 barils/jour en 2016" représente "58,6% du PIB", selon une note du Trésor français.

Une ONG suisse, Public Eye, a récemment enquêté sur les pratiques d'une société de négoce pétrolière, Gunvor, soupçonnée par la justice helvète d'avoir corrompu des officiels proches du président du Congo pour acheter du pétrole.


(c) AFP

Commenter Congo: le PM veut que le pétrole devienne "un produit d'appoint"


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 juin 2021 à 21:33

    Le pétrole poursuit sa hausse après le plongeon des stocks a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint des sommets en plusieurs années mercredi après une nouvelle chute des réserves de...

    mercredi 16 juin 2021 à 17:14

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière dans des proportions nettement supérieures aux attentes...

    mercredi 16 juin 2021 à 11:49

    Le pétrole toujours à l'offensive, regards tournés vers les …

    Londres: Les prix du pétrole ont atteint de nouveaux sommets en plusieurs années mercredi, la baisse des stocks de pétrole brut aux...

    mardi 15 juin 2021 à 21:24

    Le pétrole s'installe à des sommets en plus de deux ans

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mardi à des niveaux plus vus en plus de deux ans, poussés par...

    mardi 15 juin 2021 à 12:17

    Le pétrole s'installe à des sommets de plus de deux ans

    Londres: Les prix du pétrole affichaient une hausse timide mardi mais restaient proches de leurs sommets en plus de deux ans, poussés...

    lundi 14 juin 2021 à 21:39

    Le pétrole efface ses gains et finit proche de l'équilibre

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont abandonné une partie de leurs gains lundi après avoir touché des niveaux inédits en...

    lundi 14 juin 2021 à 11:48

    Le pétrole continue d'avancer porté par les données sur la d…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine par de nouveaux records lundi, en écho aux prévisions encourageantes pour la demande d'or...

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite