Menu
RSS
A+ A A-

Suisse : Addax Petroleum (Sinopec) ferme ses bureaux à Genève

prix du petrole genèveGenève: L'entreprise pétrolière Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, va fermer ses bureaux à Genève, où 1740 personnes sont employées, selon le journal suisse Tribune de Genève.
Une procédure de consultation concernant le personnel devrait durer jusqu'à la fin du mois, a indiqué le groupe lundi soir à l'agence suisse ATS.

Les bureaux genevois d'Addax Petroleum seront intégrés au siège de Sinopec à Pékin.

Le groupe va également fermer ses bureaux à Aberdeen, en Ecosse, et à Houston, aux États-Unis.

En juillet dernier, une procédure contre Addax Petroleum, soupçonnée de corruption, a été classée par la justice genevoise, moyennant le paiement de 31 millions de francs suisses (28,3 millions d'euros) par Addax en faveur de l'Etat de Genève, à titre de réparation.

Depuis, des rumeurs circulaient sur une possible restructuration d'ampleur, relève La Tribune de Genève.

La justice genevoise enquêtait sur des versements douteux, principalement vers le Nigeria. L'instruction était dirigée contre deux membres de la direction de la société pétrolière et contre la société elle-même.

La justice avait ouvert le 22 février une procédure pénale portant sur "des soupçons d'actes de corruption d'agents publics étrangers".

Il était reproché aux prévenus des "paiements injustifiés d'un montant total de plusieurs dizaines de millions de dollars en faveur d'une société et d'avocats au Nigeria", selon la justice genevoise qui soupçonnait que "ces versements pouvaient avoir servi à rémunérer illégalement des responsables nigérians dans le but de favoriser l'activité d'Addax dans ce pays".

A l'issue de quatre mois d'enquête approfondie, "il a été établi que les paiements précités n'étaient pas suffisamment documentés et que, par conséquent, des incertitudes demeuraient quant à leur légalité", a souligné en juillet dernier le procureur genevois en charge du dossier.

D'après le ministère public genevois, la société, "qui a collaboré au cours de la procédure, a indiqué avoir pris des mesures pour renouveler son personnel dirigeant à Genève" et "a également souligné avoir pris des mesures pour améliorer ses processus internes de lutte contre la corruption".

Addax Petroleum est une société fondée en 1994 par l'homme d'affaires suisse Jean-Claude Gandur, également grand collectionneur d'art contemporain. Il avait vendu sa société en 2009 au groupe chinois de raffinage Sinopec pour plus de 7 milliards de dollars.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 juin 2018 à 04:07

L'Opep cherche un consensus difficile pour augmenter sa prod…

vienne: Les ministres de l'Opep se retrouvent vendredi à Vienne pour leur réunion semestrielle, au cours de laquelle l'Arabie saoudite, soutenue par...

jeudi 21 juin 2018 à 23:42

Opep : la Russie et l'Arabie saoudite s'accordent sans l'Ira…

Vienne: La Russie et l'Arabie saoudite proposeront une augmentation de la production de l'Opep et de ses partenaires d'un million de barils...

jeudi 21 juin 2018 à 21:52

Le pétrole baisse alors que se profile un accord à l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi alors que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

jeudi 21 juin 2018 à 21:37

Opep : l'Iran quitte une réunion technique, ne croit plus à …

Vienne: L'Iran a claqué jeudi soir la porte d'une réunion technique avant un rendez-vous semestriel de l'Opep où doit être débattue vendredi...

jeudi 21 juin 2018 à 18:23

Opep: l'Iran est "prêt à un accord" (ministre iran…

Vienne: L'Iran ne s'oppose plus à un accord avec les autres pays de l'Opep, a affirmé jeudi son ministre du pétrole, à...

jeudi 21 juin 2018 à 16:27

Le pétrole baisse alors que des solutions de compromis émerg…

Londres: Les prix du pétrole baissaient significativement jeudi en cours d'échanges européens, alors que le marché entrevoit de plus en plus une...

jeudi 21 juin 2018 à 13:12

L'Arabie saoudite dit chercher une solution "acceptable…

Vienne: L'Arabie saoudite souhaite parvenir à augmenter la production de l'Opep et de ses partenaires sans toutefois toucher aux objectifs fixés par...

jeudi 21 juin 2018 à 12:29

Le pétrole baisse alors qu'un accord se profile à Vienne

Londres: Les prix du pétrole baissaient significativement jeudi en cours d'échanges européens, alors que le marché entrevoit de plus en plus une...

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite