Menu
A+ A A-

Suisse : Addax Petroleum (Sinopec) ferme ses bureaux à Genève

prix du petrole genèveGenève: L'entreprise pétrolière Addax Petroleum, filiale du groupe chinois Sinopec, va fermer ses bureaux à Genève, où 1740 personnes sont employées, selon le journal suisse Tribune de Genève.
Une procédure de consultation concernant le personnel devrait durer jusqu'à la fin du mois, a indiqué le groupe lundi soir à l'agence suisse ATS.

Les bureaux genevois d'Addax Petroleum seront intégrés au siège de Sinopec à Pékin.

Le groupe va également fermer ses bureaux à Aberdeen, en Ecosse, et à Houston, aux États-Unis.

En juillet dernier, une procédure contre Addax Petroleum, soupçonnée de corruption, a été classée par la justice genevoise, moyennant le paiement de 31 millions de francs suisses (28,3 millions d'euros) par Addax en faveur de l'Etat de Genève, à titre de réparation.

Depuis, des rumeurs circulaient sur une possible restructuration d'ampleur, relève La Tribune de Genève.

La justice genevoise enquêtait sur des versements douteux, principalement vers le Nigeria. L'instruction était dirigée contre deux membres de la direction de la société pétrolière et contre la société elle-même.

La justice avait ouvert le 22 février une procédure pénale portant sur "des soupçons d'actes de corruption d'agents publics étrangers".

Il était reproché aux prévenus des "paiements injustifiés d'un montant total de plusieurs dizaines de millions de dollars en faveur d'une société et d'avocats au Nigeria", selon la justice genevoise qui soupçonnait que "ces versements pouvaient avoir servi à rémunérer illégalement des responsables nigérians dans le but de favoriser l'activité d'Addax dans ce pays".

A l'issue de quatre mois d'enquête approfondie, "il a été établi que les paiements précités n'étaient pas suffisamment documentés et que, par conséquent, des incertitudes demeuraient quant à leur légalité", a souligné en juillet dernier le procureur genevois en charge du dossier.

D'après le ministère public genevois, la société, "qui a collaboré au cours de la procédure, a indiqué avoir pris des mesures pour renouveler son personnel dirigeant à Genève" et "a également souligné avoir pris des mesures pour améliorer ses processus internes de lutte contre la corruption".

Addax Petroleum est une société fondée en 1994 par l'homme d'affaires suisse Jean-Claude Gandur, également grand collectionneur d'art contemporain. Il avait vendu sa société en 2009 au groupe chinois de raffinage Sinopec pour plus de 7 milliards de dollars.

(c) AFP

Commenter Suisse : Addax Petroleum (Sinopec) ferme ses bureaux à Genève


    La Compagnie pétrolière chinoise Sinopec

    PetroChina et Sinopec pénalisés par les cours du brut au 3e trimestre

    jeudi 31 octobre 2019

    Shanghai: Le géant chinois de l'énergie PetroChina a annoncé un bénéfice net divisé par deux au 3è trimestre en raison d'une baisse des cours du brut et d'une forte concurrence sur le marché intérieur, tandis que celui du groupe public...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:55

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:54

    Le pétrole sous pression, inquiétudes sur le commerce

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes du marché concernant les tensions sino-américaines...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    mercredi 11 décembre 2019 à 01:15

    Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 millia…

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de...

    mardi 10 décembre 2019 à 19:14

    ExxonMobil exonérée après accusations de tromperie sur le ch…

    New York: Un juge new-yorkais a débouté mardi l'Etat de New York, qui accusait le géant pétrolier américain ExxonMobil d'avoir trompé les...

    mardi 10 décembre 2019 à 12:05

    Le pétrole se stabilise, le marché surveille les discussions…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep+ mais restant prudent...

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite