Menu
A+ A A-

La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil

prix du petrole sofiaSofia: La Commission bulgare de la concurrence a finalement classé un dossier d'entente sur les prix visant six sociétés pétrolières, dont les géants russe Lukoil et anglo-néerlandais Shell, faute de "preuves suffisantes", a-t-elle indiqué mercredi.
En octobre, au terme de six mois d'enquête, cette même autorité avait annoncé avoir réuni des éléments permettant d'affirmer que ces six sociétés dominant le marché bulgare avaient "éliminé toute concurrence" entre elles grâce à une entente, ouvrant la voie à une procédure judiciaire.

Après examen des réserves formulées par ces entreprises, la Commission estime cependant n'avoir "pas réuni de preuves suffisantes" pour attester que les pratiques analysées "avaient pour objectif de violer les règles de la concurrence", selon un communiqué.

La Commission a néanmoins indiqué avoir expressément interdit aux filiales bulgares des six groupes - Lukoil, Shell, l'autrichien OMV, le grec Hellenic Petroleum, le serbe Nis Petrol et Bulgarian Petrol - d'échanger toute information entre elles, même les simples contacts entre salariés étant bannis.

La Commission avait ouvert son enquête en février 2016 après avoir relevé l'"absence" de répercussions sur le marché national de la forte baisse des prix internationaux du brut.

Selon une étude d'une association bulgare de consommateurs, le prix de l'essence avant imposition est en moyenne de 28% supérieur à la moyenne européenne dans ce pays, le plus pauvre de l'UE.

Lors des législatives remportées par les conservateurs dimanche, le patron d'une entreprise indépendante de stations-service, Vesselin Marechki, a créé la surprise en obtenant douze sièges au Parlement avec son nouveau parti populiste, Volya, après avoir notamment dénoncé un "cartel" des carburants.

(c) AFP

Commenter La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de la demande

    mercredi 30 septembre 2020

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre d'une vaste restructuration pour réduire ses coûts face à la chute de la demande et des cours du...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 octobre 2020 à 22:25

    Les cours du pétrole chutent après une hausse annoncée de la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production...

    vendredi 23 octobre 2020 à 12:30

    Les cours du pétrole abordent la fin de semaine à l'équilibr…

    Londres: Les cours du pétrole restaient vendredi proches de leurs niveaux de clôture de la veille, faute de nouvelles à même de...

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    jeudi 22 octobre 2020 à 12:39

    Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

    Londres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance...

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    mardi 20 octobre 2020 à 21:34

    Le pétrole monte grâce à l'optimisme sur le plan de relance …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mardi, après trois séances dans le rouge, dans l'espoir d'avancées majeures sur un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite