Menu
A+ A A-

La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil

prix du petrole sofiaSofia: La Commission bulgare de la concurrence a finalement classé un dossier d'entente sur les prix visant six sociétés pétrolières, dont les géants russe Lukoil et anglo-néerlandais Shell, faute de "preuves suffisantes", a-t-elle indiqué mercredi.
En octobre, au terme de six mois d'enquête, cette même autorité avait annoncé avoir réuni des éléments permettant d'affirmer que ces six sociétés dominant le marché bulgare avaient "éliminé toute concurrence" entre elles grâce à une entente, ouvrant la voie à une procédure judiciaire.

Après examen des réserves formulées par ces entreprises, la Commission estime cependant n'avoir "pas réuni de preuves suffisantes" pour attester que les pratiques analysées "avaient pour objectif de violer les règles de la concurrence", selon un communiqué.

La Commission a néanmoins indiqué avoir expressément interdit aux filiales bulgares des six groupes - Lukoil, Shell, l'autrichien OMV, le grec Hellenic Petroleum, le serbe Nis Petrol et Bulgarian Petrol - d'échanger toute information entre elles, même les simples contacts entre salariés étant bannis.

La Commission avait ouvert son enquête en février 2016 après avoir relevé l'"absence" de répercussions sur le marché national de la forte baisse des prix internationaux du brut.

Selon une étude d'une association bulgare de consommateurs, le prix de l'essence avant imposition est en moyenne de 28% supérieur à la moyenne européenne dans ce pays, le plus pauvre de l'UE.

Lors des législatives remportées par les conservateurs dimanche, le patron d'une entreprise indépendante de stations-service, Vesselin Marechki, a créé la surprise en obtenant douze sièges au Parlement avec son nouveau parti populiste, Volya, après avoir notamment dénoncé un "cartel" des carburants.

(c) AFP

Commenter La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bénéfice net de Shell réduit de moitié au 2e trimestre

    jeudi 01 août 2019

    Londres: Le bénéfice net du géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a été divisé par deux au deuxième trimestre, en raison d'un repli des cours du pétrole et du gaz et de moindres marges sur ses opérations de raffinage.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 16 septembre 2019 à 21:06

    Les prix de l'or noir s'enflamment après les attaques contre…

    Cours de clôture: De Moscou à Washington, les autorités ont tenté de rassurer les marchés lundi en affirmant que les attaques contre...

    lundi 16 septembre 2019 à 18:10

    Quantité substantielle de pétrole disponible (ministre US)

    Washington: Le ministre américain de l'Energie, Rick Perry a tenté de freiner la flambée des prix du pétrole lundi déclenchée par une...

    lundi 16 septembre 2019 à 16:07

    Attaque contre l'Arabie saoudite: Aramco pourrait reporter s…

    New York: Les autorités saoudiennes étudient la possibilité de reporter l'entrée en Bourse très attendue du géant pétrolier Aramco après l'attaque contre...

    lundi 16 septembre 2019 à 15:36

    L'Opep juge qu'il est trop tôt pour agir après les attaques …

    Dubaï/Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) évalue l'impact sur le marché pétrolier des attaques menées samedi contre des installations saoudiennes...

    lundi 16 septembre 2019 à 14:42

    Flambée du pétrole et des tensions après l'attaque sur le pé…

    Londres: Le cours du pétrole s'est envolé lundi après l'attaque contre des installations pétrolières saoudiennes, qui a réduit brutalement l'approvisionnement du monde...

    lundi 16 septembre 2019 à 12:31

    Les prix des carburants en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté la semaine précédente, avec une hausse plus marquée pour le gazole...

    lundi 16 septembre 2019 à 12:09

    L'Arabie en passe de restaurer le tiers de sa production de …

    Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, devrait rétablir lundi au moins un tiers de la production perdue en raison des...

    lundi 16 septembre 2019 à 11:39

    Le retour d'Aramco à une production normale pourrait prendre…

    Dubai: Aramco pourrait avoir besoin de "plusieurs mois" pour retrouver ses volumes normaux de production, a-t-on appris lundi auprès de deux sources...

    lundi 16 septembre 2019 à 07:24

    Les cours du pétrole s'envolent après les attaques en Arabie

    Seoul: Les cours du pétrole s'envolent lundi et la hausse du Brent a atteint en séance un niveau sans précédent depuis la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite