Menu
A+ A A-

La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil

prix du petrole sofiaSofia: La Commission bulgare de la concurrence a finalement classé un dossier d'entente sur les prix visant six sociétés pétrolières, dont les géants russe Lukoil et anglo-néerlandais Shell, faute de "preuves suffisantes", a-t-elle indiqué mercredi.
En octobre, au terme de six mois d'enquête, cette même autorité avait annoncé avoir réuni des éléments permettant d'affirmer que ces six sociétés dominant le marché bulgare avaient "éliminé toute concurrence" entre elles grâce à une entente, ouvrant la voie à une procédure judiciaire.

Après examen des réserves formulées par ces entreprises, la Commission estime cependant n'avoir "pas réuni de preuves suffisantes" pour attester que les pratiques analysées "avaient pour objectif de violer les règles de la concurrence", selon un communiqué.

La Commission a néanmoins indiqué avoir expressément interdit aux filiales bulgares des six groupes - Lukoil, Shell, l'autrichien OMV, le grec Hellenic Petroleum, le serbe Nis Petrol et Bulgarian Petrol - d'échanger toute information entre elles, même les simples contacts entre salariés étant bannis.

La Commission avait ouvert son enquête en février 2016 après avoir relevé l'"absence" de répercussions sur le marché national de la forte baisse des prix internationaux du brut.

Selon une étude d'une association bulgare de consommateurs, le prix de l'essence avant imposition est en moyenne de 28% supérieur à la moyenne européenne dans ce pays, le plus pauvre de l'UE.

Lors des législatives remportées par les conservateurs dimanche, le patron d'une entreprise indépendante de stations-service, Vesselin Marechki, a créé la surprise en obtenant douze sièges au Parlement avec son nouveau parti populiste, Volya, après avoir notamment dénoncé un "cartel" des carburants.

(c) AFP

Commenter La Bulgarie classe un dossier d'entente sur les prix visant Shell et Lukoil


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le géant pétrolier Royal Dutch Shell promet la neutralité carbone d'ici 2…

    jeudi 16 avril 2020

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a promis jeudi d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 pour l'ensemble de ses activités, sans donner à ce stade de détails précis sur sa stratégie pour y parvenir.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite