Menu
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi comme attendu avoir plongé dans le rouge au troisième trimestre en raison de dépréciations liées à la baisse des cours du pétrole, avec un résultat toutefois moins défavorable que prévu par les analystes.
Le groupe, qui exploite toute la chaîne pétrolière de la prospection à la distribution, a enregistré un déficit net de 477 millions d'euros, contre un bénéfice net de 344 millions un an plus tôt. Les analystes tablaient sur plus de 600 millions de pertes.

Ce résultat prend en compte une dépréciation d'actifs de 1 milliard d'euros annoncée mi-octobre et justifiée par le bas niveau persistant des prix pétroliers, qui affecte également ses concurrents.

Hors effets exceptionnels, le groupe enregistre un bénéfice net de 367 millions d'euros, en hausse de 31% sur un an.

OMV souligne notamment bénéficier d'une hausse de 83% de son résultat opérationnel hors effets exceptionnels et hors effets de stocks en aval (raffinerie et distribution), à 402 millions d'euros.

Au troisième trimestre, les résultats de OMV ont continué de bénéficier du modèle intégré du groupe dans un contexte de prix bas, s'est félicité le nouveau PDG d'OMV, l'Allemand Rainer Seele, dans un communiqué.

La Bourse de Vienne a salué ces résultats, l'action OMV progressant de 1,12% à 25,83 euros vers 9H30 GMT.

Faisant le dos rond face à la crise, le groupe a annoncé en début d'année une réduction d'un quart de ses investissements, à 2,7 milliards cette année, ainsi que de sa masse salariale.

Au troisième trimestre, les investissements ont chuté de 38%, à 600 millions d'euros, et le nombre de collaborateurs de 9%, à 24.500 personnes, sur un an.

OMV affiche également un objectif de production limité à environ 300.000 barils équivalent pétrole par jour cette année. Au troisième trimestre, la production s'est établie à 292.000 barils quotidiens, en raison de troubles en Libye et au Yémen.

Conséquence de cette réduction de voilure, le chiffre d'affaires a reculé de 35% au troisième trimestre, à 5,9 milliards d'euros.

Sur neuf mois, le groupe reste légèrement bénéficiaire, à 36 millions d'euros, contre 957 millions un an plus tôt.

Pour l'avenir, OMV a fait le choix stratégique de renforcer ses liens avec le groupe russe Gazprom, notamment dans le cadre du projet de gazoduc Nord Stream 2.

En 2014, OMV avait encore réalisé un bénéfice net de 613 millions d'euros.

phs/cj

OMV AG

GAZPROM



(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite