Menu
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi comme attendu avoir plongé dans le rouge au troisième trimestre en raison de dépréciations liées à la baisse des cours du pétrole, avec un résultat toutefois moins défavorable que prévu par les analystes.
Le groupe, qui exploite toute la chaîne pétrolière de la prospection à la distribution, a enregistré un déficit net de 477 millions d'euros, contre un bénéfice net de 344 millions un an plus tôt. Les analystes tablaient sur plus de 600 millions de pertes.

Ce résultat prend en compte une dépréciation d'actifs de 1 milliard d'euros annoncée mi-octobre et justifiée par le bas niveau persistant des prix pétroliers, qui affecte également ses concurrents.

Hors effets exceptionnels, le groupe enregistre un bénéfice net de 367 millions d'euros, en hausse de 31% sur un an.

OMV souligne notamment bénéficier d'une hausse de 83% de son résultat opérationnel hors effets exceptionnels et hors effets de stocks en aval (raffinerie et distribution), à 402 millions d'euros.

Au troisième trimestre, les résultats de OMV ont continué de bénéficier du modèle intégré du groupe dans un contexte de prix bas, s'est félicité le nouveau PDG d'OMV, l'Allemand Rainer Seele, dans un communiqué.

La Bourse de Vienne a salué ces résultats, l'action OMV progressant de 1,12% à 25,83 euros vers 9H30 GMT.

Faisant le dos rond face à la crise, le groupe a annoncé en début d'année une réduction d'un quart de ses investissements, à 2,7 milliards cette année, ainsi que de sa masse salariale.

Au troisième trimestre, les investissements ont chuté de 38%, à 600 millions d'euros, et le nombre de collaborateurs de 9%, à 24.500 personnes, sur un an.

OMV affiche également un objectif de production limité à environ 300.000 barils équivalent pétrole par jour cette année. Au troisième trimestre, la production s'est établie à 292.000 barils quotidiens, en raison de troubles en Libye et au Yémen.

Conséquence de cette réduction de voilure, le chiffre d'affaires a reculé de 35% au troisième trimestre, à 5,9 milliards d'euros.

Sur neuf mois, le groupe reste légèrement bénéficiaire, à 36 millions d'euros, contre 957 millions un an plus tôt.

Pour l'avenir, OMV a fait le choix stratégique de renforcer ses liens avec le groupe russe Gazprom, notamment dans le cadre du projet de gazoduc Nord Stream 2.

En 2014, OMV avait encore réalisé un bénéfice net de 613 millions d'euros.

phs/cj

OMV AG

GAZPROM



(c) AFP

Commenter Pétrole: l'autrichien OMV plonge dans le rouge à cause de dépréciations



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite